ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Entombed A.D. – Back To The Front


Voilà un album qui aura eu toutes les peines du monde à voir le jour alors qu’il était fin prêt depuis des mois à rencontrer vos platines ou lecteurs MP3. Déjà que les Suédois ont mis sept ans pour se mettre au travail et donner un successeur à Serpent Saints – The Ten Amendments… A vrai dire, l’album était originellement prévu pour octobre 2013 (l’exemplaire promo nous avait d’ailleurs été envoyé en août) alors que le groupe s’appelait encore Entombed. Car oui, si ce Back To The Front sort aujourd’hui, c’est sous le nom de groupe Entombed A.D., pas de quoi bouleverser ou vraiment induire en erreur (d’autant que, d’après le chanteur LG Petrov dans une interview à paraître, plus personne ne peut légalement utiliser le nom Entombed dans l’état actuel des choses). Par contre, ce n’est désormais plus un secret et c’est bien là la raison du changement de patronyme et sujet du litige juridique, le guitariste, membre fondateur et compositeur de la formation pionnière de death metal suédois Alex Hellid n’est plus de la partie. De quoi peut-être, pendant un instant, inquiéter sur la teneur de cet opus. Pendant un instant seulement.

Car il faut bien reconnaître que sur Back To The Front, le combo ne faillit pas. Entombed fait partie de ces groupes qui possèdent une recette distinctive et si les éléments qui la composent habituellement sont là, on peut raisonnablement dire que la moitié du chemin est fait. La voix grasse éructée de Petrov, cette distorsion épaisse et sourde désormais caractéristique d’une scène death suédoise historique, ces consonances rythmiques hardcore, cette tonalité macabre… Aucun doute sur la marchandise. « Retour au front », comprendre par là un retour aux affaires, un recentrage sur ce qu’Entombed sait faire le mieux. Tantôt guerrier avec « Waiting For Death » et ses vocalises viriles, tantôt lourd avec le caverneux « Eternal Woe », tantôt groovy avec « Vulture And The Traitor » ou corrosif avec les furieux couplets de « The Underminer ». Mais ce qui relève vraiment cet opus, ce sont d’une part ce travail d’ambiances parfaitement flippantes (« Kill To Live » qui pose le ton dès le début d’album ou le pont ambiant de « Bedlam Attack ») et d’autre part les incrustations mélodiques disséminées ici et là. Des touches de raffinement qui permettent à la progression et l’enchaînement des chansons de respirer et la mayonnaise de prendre, là où Entombed aurait pu facilement asphyxier son auditoire dans le soufre.

Entombed, non seulement fait le job et rend le départ de Hellid parfaitement transparent, mais en plus revient revigoré. Sinistre dans son essence, remonté dans sa volonté d’en découdre. Finalement, le petit remaniement que le groupe a subi n’était peut-être pas une si mauvaise chose…

Ci-dessous les titres « Bedlam Attack » et « Vulture And The Traitor » :

Album Back To The Front, sortie le 4 août 2014 chez Century Media Records.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3