ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Escape The Fate : s’extraire de sa condition


Escape The Fate est un groupe montant de la scène metalcore/deathcore qui s’est formé à Las Vegas en 2005 avec pour postulat le fait que l’on peut échapper à son destin, comme le nom de la formation l’indique : « Je crois en le destin, mais je crois aussi que tu peux changer le chemin qui t’est destiné, ainsi que sa finalité » nous affirme Craig Mabbitt, chanteur principal. Une bien belle croyance, bien que paradoxale. Croire en une notion comme le destin, n’est-ce pas adhérer par conséquent à son inéluctabilité ?

Quoi qu’il en soit, le groupe fait son bonhomme de chemin, a déjà vendu plus d’un million de disques et se paie même le luxe de travailler, en 2009, sur un titre avec Mick Mars (Mötley Crüe). Mieux ! Escape The Fate se permet même de ne pas sortir le titre pour raisons artistiques. Le groupe est d’ailleurs en pourparlers pour envisager d’enfin le sortir : « Nous nous sommes dit que ce n’était pas le bon moment. Mais nous en parlons en ce moment, cela pourrait être le bon moment bientôt ». Quand on lui demande à quoi ressemble le titre, le peu bavard Mabbitt répond : « C’est du pur rock’n’roll, tout simplement ». Mais finalement, est-il besoin d’en dire plus ?

Signés chez Interscope, les Américains ont changé de label à l’occasion de la sortie, cette année, de leur nouvel album Ungrateful. Fin 2012, Robert Ortiz (batterie) avait annoncé qu’Interscope avait fait pression pour avoir un contrôle créatif sur la musique du groupe. Craig Mabitt dément auprès de nous cette affirmation, mettant la fin de la relation du groupe avec Interscope sur le compte de la suppression du département rock du label.

Escape The Fate sont maintenant les protégés de Eleven Seven Music : « Ils croient en le rock, en notre musique et ils savent comment travailler leurs groupes et savent ce que l’on veut. ». Joe McFadden, responsable de la structure, est lui même particulièrement enthousiaste, allant même jusqu’à dire : « Ils sont le futur du rock ». Craig commente : « Le futur du rock ? J’ai vraiment grand espoir. Ce serait génial. Et en même temps, qui n’en a pas envie ? »

Nous avons discuté avec Craig de l’actualité récente du groupe, notamment le changement de line-up ayant précédé la sortie de Ungrateful. Nous apprenions tout d’abord le départ de Max Green (basse), selon lui pour divergences musicales et personnelles, selon Mabbitt à cause de la drogue. Après quoi, Michael Money (guitare), le frère du guitariste Brian, ainsi que TJ Bell, tous deux musiciens de tournée pour le groupe, devenaient membres officiels. « TJ Bell était notre premier choix. […] Michael a toujours joué avec le groupe, mais dans l’ombre. Il est la chair et le sang de Brian ».

C’est avec ce nouveau line-up que le groupe sort Ungrateful, album dont le titre fait écho à tous ceux, trop nombreux, qui ne voient que l’aspect négatif des choses et ne se concentrent que sur ce qu’ils n’ont pas. On dit souvent que la sagesse consiste à réussir à se contenter de ce que l’on peut avoir. Un titre d’album qui pourrait symboliser cela. Un disque qui se veut noir (« You’re Insane » est un aveu de folie du chanteur et évoque tous ceux qui, comme lui, ont un comportement auto-destructeur), mais qui véhicule aussi de l’espoir. Il est accompagné d’une vidéo pour la chanson titre, que le groupe voulait « puissante et pleine de sens » avec une fin tragique dont l’objectif était de « choquer pour faire réfléchir ». L’idée de base du clip étant la violence et l’intimidation sur les jeunes qui finit par se transformer en cercle vicieux et violent. La vidéo étant clôturée par une photo d’adolescents ayant perdu la vie trop tôt. Malgré sa présentation très négative, dénonciatrice, la volonté du groupe était positive et visait à encourager les jeunes à « ne pas faire attention à ce que l’on te dit » et à leur rappeler que « vous n’êtes pas seuls ».

Une thématique qui synthétise bien ce que le groupe cherche à véhiculer d’une manière générale, notamment avec son nom : l’idée et l’espoir qu’il est possible de s’extraire de sa condition et de surmonter l’adversité.

Interview réalisée le 25 mars 2013 par téléphone.
Retranscription : Metal’O Phil

Site internet officiel d’Escape The Fate : www.escapethefate.com

Album Ungrateful, sortie le 14 mai 2013 chez Eleven Seven Music



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3