ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Et si le metal était né à Toonland ?


A quoi ressemblerait le monde du metal si les Looney Toons venaient à en prendre possession ? Si ces infernaux petits personnages déjantés s’introduisaient dans chaque recoin du monde metal ô combien sérieux ? Vous en avez un exemple, ci-contre. Eh oui, ça fait froid dans le dos ! Prenez donc un trip, posez le sous la langue, décollez et vous finirez inévitablement dans ce monde schizophrénique et bizarre et, à votre tour, verrez vos yeux sortir de leur orbites face à ces œuvres complètement « toonesques » !

C’est sur Tumblr, lieu particulièrement passionnant pour l’internaute affûté en quête de procrastination (mais pour ça, on vous conseille aussi Fier Panda), qu’est apparu cette page « Metal Albums with Googly Eyes » [albums de metal avec les yeux écarquillés]. Si vous avez déjà l’exemple du Morbid Toons, sâchez qu’il y en a pour tous les goûts : Dio, Cannibal Corpse, Dissection, Molly Hatchet ou encore Iron Maiden.

Et il faut reconnaître avant tout que la blague marche fichtrement bien avec un style : le black metal. Du Live In Leipzig de Mayhem à The Somberlain de Dissection, la scène extrême est gratinée. Logique car, après tout, s’il est bien dans le metal un genre qui se prend souvent (trop) au sérieux c’est bien le black metal, et la moindre touche d’humour collée dessus devient hilarante. Alors oui, voir Dead (Mayhem), le cerveau étalé sur le sol, les yeux « toonesques » fixant l’objectif, c’est de la grosse parodie. Au moins, un joli détournement. Hormis pour Immortal qui de toute façon a toujours joué avec humour des codes du genre. Du coup, Abbath en mode Toon, logique non ?

Dans d’autres registres extrêmes, l’artwork de John Baizley pour le Serpents Unleashed de Skelentowitch se trouve embelli par ces immenses yeux, tout comme Ziltoid, le fidèle extra-terrestre accro au café de Devin Townsend ; mais étant déjà un Toon en soi, ces yeux globuleux ne sont que la cerise sur le cappuccino. Mais le heavy n’y coupera pas non plus ! Si Dio, Molly Hatchet ou encore Maiden étaient nés à Toonland, le fameux Eddie, mascotte de la Vierge de Fer, aurait eu l’air d’un cousin du Juge DeMort, Némésis de Roger Rabbit. Quant au guerrier de Molly Hatchet, il passerait de l’autre côté, devenant alors une espèce de hippie perché sous LSD perdu dans un rodéo.

Pour le reste, vous n’avez qu’à suivre ce lien. Rire un bon coup, vous dire que vous avez perdu quelque minutes de votre vie et remercier le Net d’exister pour ça.

P.S. : enfin, en parlant de Fier Panda, et si vous vous sentez aussi d’humeur à rire de vous-mêmes, surtout si vous consommiez votre flacon de Biactol hebdomadaire vers la fin des 90’s, on vous conseille la lecture de leur article « Néo-Metal m’entends-tu ? ».



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3