ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

EVERGREY AU NOUVEAU CASINO DE PARIS



Artistes : EvergreyChaoswave
Salle : Nouveau Casino
Date : 01-10-2009
Public : 200 personnes environ.

La soirée commence par Chaoswave, un jeune groupe Italien possédant deux albums à son actif. Une formation jouant, paraît-il, un « progressive metal avec des influences groovy »…pas vraiment entendues ce soir ! Mais l’énergie du combo a permis de passer un bon moment grâce à des riffs assez accrocheurs. La grande « originalité » des transalpins est en fait de posséder un chanteur et une chanteuse qui ont de l’énergie à revendre. Surtout Fabio d’ailleurs. Agréable moment donc, avec des musiciens heureux de tourner. Ils leur restent juste, maintenant, à trouver leur univers musical et à roder leur prestation scénique pour parvenir à vraiment faire vibrer un public.


Chaoswave

Evergrey fait son apparition et visiblement les fans sont ravis de les revoir. Même si ils ne se sont pas déplacés en masse pour le quatuor suédois. A cause du très grand nombre de concerts sur Paris en cette rentrée ? Notamment. L’imposant Tom S. Englund et sa voix unique sont lancés pour deux heures de concert quasiment non stop. Le groupe enchaîne sans repos les titres de sa discographie en revisitant chaque album. Seul leur premier opus « The Dark Discovery » de 1998 est absent de la set list ce soir.


Evergrey : Tom.

Les meilleurs morceaux sont passés en revue. Mais, malgré cela, on ne retrouve pas l’ambiance qui amène le public a se dépasser. Entre les morceaux ce dernier ne s’exprime d’ailleurs presque pas. Pourtant le son est plutôt bon et des lumières également bien gérées mettent en valeur chaque musicien. La prestation du groupe est en fait correct même si on les a déjà connus plus énervés par le passé. Surtout Henrick qui reste dans son coin bien trop sagement.


De jolis soli.

On notera quand même quelques petits moments sympathiques où le public participe au chant avec Tom S. Englund. Et pas que sur les morceaux calmes les amis ! « I Am Sorry », « Recreation Day » et surtout « The Masterplan » furent exécutés dans une bonne ambiance générale. Côté compos, les deux albums « Recreation Day » (2003) et « In the Search Of Truth » (2001) ont été les plus revisités. Un autre grand moment fut l’interprétation de Tom sur le titre « Words Mean Nothing ». Seul avec son piano sous de superbes lumières tamisées : cet instant fut magique avec la voix de Tom pleine d’émotion et de feeling.


Les musiciens ont vibré.

Une set list complète de près de deux heures, un groupe qui a encore l’air d’être heureux de jouer malgré un public absent (au propre comme au figuré) et une tournée des petites salles : nos suédois ne se découragent pas et tant mieux pour les fidèles fans présents ce soir.

En plus, pour clôturer cette soirée, Evergrey était en dédicace à l’étage du Nouveau Casino. Ces petites salles ont vraiment du charme et leur configuration permettent aux fans d’approcher plus facilement les musiciens. Alors que demande le peuple ?


Un bon moment.

Set-list :

Fear
As I Lie Here Bleeding
Obedience
Soaked
More Than Ever
She Speak To The Dead
Watching The Skies
In Remembrance
Blinded
End Of Your Days
Rulers Of The Mind
Nosferatu
The Masterplan
Still In The Water
Monday Morning Apocalypse
Words Mean Nothing (Piano Vocals only)
I’m Sorry

1er Rappel :

When The Fall Go Down
Recreation Day

2ème Rappel :

Broken Wings
A Touch Of Blessing




Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3