ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Explosicum – Raging Living


À l’heure où le metal s’émancipe plus que jamais à l’international, il demeure néanmoins des zones géographiques du globe où le contexte économique, géopolitique ou simplement culturel laisse encore peu de place sinon aucune à l’avènement de nouveaux groupes de metal talentueux. La République Populaire de Chine, contrée à priori improbable pour l’essor du metal pourrait cependant devenir une nouvelle Terre d’accueil dans les années à venir, elle qui a déjà vu naître quelques combos marquants de black metal tels que Be Persecuted et Zuriaake ou de death folk comme Tengger Cavalry. Le thrash metal est parvenu lui aussi à implanter son petit vivier au sein de l’Empire du Milieu, et ce dès 1987 avec le groupe V-Turbo, dont Explosicum, fondé lui en 2005 à Nanchang en Province de Jiangxi, est l’un des principaux héritiers. Le combo chinois joue un thrash metal classique, sans grand chambardement, fortement ancré oldschool et nourri de moult influences américaines et européennes, mais qui, à son modeste niveau possède quelques arguments pour surprendre.

Orné d’une pochette digne du coup de pinceau du maître des illustrations thrash Edward J. Repka (Megadeth, Nuclear Assault, Municipal Waste…), Raging Living bondit sur sa proie pour ne jamais la lâcher, le long d’un album au style uni, certes répétitif sur la fin, mais dont quelques titres apportent leur dose de headbanging, à commencer par « Born To Kiiiiiiiiiiiiiill » – oui, il y en a bien quatorze – armé d’un thrash groove fou à lier, traversé en son milieu par un solo frénétique inspiré de Kirk Hammett et des textes vindicatifs chantés en chinois ! Là réside bien la grande originalité de cette formation qui se plaît à chanter dans sa langue, d’autant que celle-ci s’accommode plutôt bien au genre en présence, avec des envolées vocales qui suggèrent au mieux la crise d’épilepsie au pire une trépanation crânienne, et qui rajoutent un zeste de folie supplémentaire à une musique déjà spontanée et généreuse.

On mesure les influences qu’ont pu avoir les musiciens mandarins à l’esprit au moment de brancher leurs amplis, puisant notamment du coté des cadors de la thrash bay area tels qu’Exodus, Forbidden ou Testament dans les sonorités de la seconde moitié des années 80’s. Bien que les riffs d’Explosicum puissent paraître assez impersonnels et classiques, un titre tel que « Raging Living » attise réellement la curiosité et provoque son lot de headbanging, et notamment son pont singulier qui évoque la fougue crossover d’un Nuclear Assault. Le style devient même plus européen sur « Game Over » et « Thrash Butcher », entrant directement au rang de descendants dans l’arbre généalogique des allemands de Sodom de l’époque d’Agent Orange (1989), de par l’accroche rythmique des guitares, tranchantes, et de sa batterie binaire qui distribue les blasts de caisse claire.

L’intérêt pour le metal en Chine est croissant mais demeure timide et ce en dépit d’un large potentiel caché qui ne demande qu’à éclater au grand jour. La production d’Explosicum, au premier abord scolaire, avec cette batterie d’un autre temps, cette caisse claire au son creux et boisé, a le mérite d’être authentique, directe et nerveuse, et de se singulariser par la présence d’un chant en chinois, sans doute le plus gros attrait de l’album. Le groupe arbore un état d’esprit old-school, sincère et naturel qui passe très bien, rompant avec le style léché, lustré, « pro-toolsé », des récentes productions thrash, qui bien que puissantes paraissent aujourd’hui trop neutres et convenues pour surprendre. Le résultat de « Raging Living », à son humble niveau demeure satisfaisant malgré les maigres moyens qui ont pu lui être alloués. Il n’est pas improbable que des groupes de la trempe d’Explosicum puissent dans l’avenir surfer sur une véritable ‘New Wave Of Chinese Thrash Metal’ si bien sûr l’intérêt suit.

Ecouter les titres « Raging Living » et « Born For Kiiiiiiiiiiiiiill » :

[audio:music/2014/09/Explosicum – Raging Living.mp3|title=Explosicum – Raging Living] [audio:music/2014/09/Explosicum – Born For Kiiiiiiiiiiiiill.mp3|title=Explosicum – Born For Kiiiiiiiiiiiiill]

Album Raging Living, format LP, depuis le 8 Août 2014 chez Stress Hormones Records.



Laisser un commentaire

  • BisRepetitaPlacent dit :

    Le groupes chinois sont aussi présents en Folk Metal ; avec Ego Fall, Tengger Cavalry, Empyler …et je ne compte pas les groupes de Taïwan dans le lot.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3