ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Festivals : la ministre de la Culture travaille sur les conditions d’accueil du public et sur un fonds d’accompagnement


La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a déclaré ce mercredi 10 février, dans l’émission Télématin sur France 2, travailler avec les organisateurs de festivals debout, dont le Hellfest, afin d’élaborer les conditions d’accueil du public tout en assurant la sécurité des spectateurs et des différents acteurs de la scène. La ministre a également assuré travailler sur un fonds d’accompagnement pour protéger les modèles économiques de ces festivals.

Voici les propos de Roselyne Bachelot :

« L’hypothèse d’un été sans festival est exclue. Maintenant, il y a festival et festival… Un festival comme Aix-en-Provence, c’est une salle de spectacle classique. Ce qui pose des difficultés, ce sont les festivals debout parce que là, évidemment, les normes sanitaires ne sont pas de la même nature. Vous avez une masse de population de plusieurs milliers de personnes et vous avez des conditions sanitaires plus difficiles à mettre en œuvre. C’est pour ça que je travaille avec ces organisateurs de festivals, que ce soit les Eurockéennes, les Vieilles Charrues ou le Hellfest, pour voir les conditions dans lesquelles on pourrait assurer la sécurité des personnes, des spectateurs et des gens qui sont sur la scène et autour de la scène. Là aussi c’est un travail très conséquent, avec des tests à l’entrée : comment les mettre en œuvre, comment les financer… En tout cas je travaille également à un fonds d’accompagnement de ces festivals, pour que, quoiqu’il arrive, le modèle économique des festivals soit protégé ».

La ministre évoque la situation des festivals à 3 minutes 50 de la vidéo :

L’organisation du Hellfest Open Air avait publié une lettre ouverte à la ministre de la Culture le lundi 18 janvier en faisant part de ses inquiétudes concernant la tenue de l’édition 2021. Extrait de la lettre ouverte :

« Nous avons été très attentifs à vos dernières interventions médiatiques de ces derniers jours, et nous vous citons : « On ira dans les festivals cet été », « on a du temps », « croisons les doigts ». Madame la Ministre, excusez notre ton quelque peu familier mais de notre côté on ne croise pas les doigts, on serre les fesses ! NON nous n’avons pas le temps et il est urgent que vous en preniez conscience. Un événement comme le nôtre nécessite une année de préparation assumée par de nombreux intervenants. Vous conviendrez aisément qu’il n’est pas possible d’accueillir plus de 60 000 personnes par jour pendant 3 jours, dans une petite ville de 7 000 habitants en ne commençant les préparatifs qu’un ou deux mois avant la date de celui-ci. Il ne s’agit pas d’amateurisme. »

La ministre de la culture a récemment organisé une réunion en vidéo-conférence avec les organisateurs des festivals les plus importants. Par ailleurs une tribune réunissant plus de 110 organisateurs de festivals avait été publiée en novembre dernier.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3