ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

FFF remplit le Bataclan de bonnes ondes


FFF @ Bataclan 2016A peine plus d’un an après les attentats qui ont ensanglanté le lieu, et seulement deux semaines après la réouverture, il incombe à FFF la lourde tâche de remplir d’amour ces lieux désormais si chargés. C’est du moins dans cette intention que le premier groupe français à jouer depuis la réouverture débarque sur scène. Mais avant de nous intéresser au combo tête d’affiche, concentrons-nous sur ses invités.

La Mouche, curieux nom, et non moins curieuse formation. Sur scène ce soir-là, on retrouvait la chanteuse et claviériste, une seconde claviériste, qui a remplacé, au pied levé mais avec brio, le précédent occupant du poste, un bassiste et chanteur, un guitariste choriste, qui bien que blessé, a assuré un show du diable, et enfin un batteur et un percussionniste.

Artistes : FFF – La Mouche
Date : 30 novembre 2016
Salle : Bataclan
Ville : Paris [75]

La Mouche @ Bataclan 2016

Musicalement, difficile de décrire la production du groupe, à la croisée des chemins entre rock, funk, jazz manouche, le tout savamment théâtralisé par Rebecca, la chanteuse principale, qui livre une interprétation forte des textes, doublée d’une technique époustouflante. Visuellement, il y a de quoi faire ! Pas de superproduction lumineuse avec écran géant, mais il n’en est nul besoin. D’une part, l’ensemble des musiciens se retrouve finalement presque à l’étroit sur cette scène aux dimensions première partie, et d’autre part, ils n’ont besoin d’aucun artifice technologique pour nous en mettre plein la vue. Les costumes de scène, version saltimbanques des temps modernes, mais surtout l’énergie débordante du groupe, se suffisent amplement à eux-mêmes.

Après un discours de circonstance sur la fierté ressentie de jouer dans cette salle, et les remerciements d’usage à FFF, arrive le seul morceau totalement instrumental du set, qui laisse parler l’émotion mais aussi et surtout l’énergie. En descendant de scène vers 20 heures, après leur demi-heure de concert, La Mouche aura livré une prestation sans compromis, malgré les circonstances, et nous l’espérons, marqué quelques esprits !

FFF @Bataclan 2016

Il est 20h30 bien sonnées quand les héros du soir se pointent sur la scène du Bataclan. Et ils ont le courage de le faire sans musique, Marco Prince préférant commencer par s’adresser à cœur ouvert au public présent. S’ensuit le rituel que les fans du groupe connaissent bien, mais qui avait une résonance toute particulière en ces lieux : Marco lance « Est-ce que vous êtes vivants ? » et visiblement, les mille-cinq-cent personnes de la salle l’étaient bel et bien ! Après « Des Illusions » en guise d’introduction, Marco reprend la parole pour annoncer au public qu’il attend d’eux « Le Pire Et Le Meilleur », et bien sûr la chanson du même titre suit.

Côté « pire », pas grand-chose à signaler, le groupe est véritablement en feu ce soir-là, que ce soit Niktus et son éternel costume de scène reconnaissable entre mille, Yarol, qui semble heureux de retrouver la proximité des fans de la première heure, après plusieurs années à fouler les plus grandes scènes avec Johnny Hallyday, Marco et son trombone rouge du plus bel effet, Krichou et son groove dantesque, et même le clavier et les deux trombonistes-choristes se donnent pleinement pour la salle comble. Si l’on devait vraiment nuancer le propos, on pourrait regretter un son qui sature un peu, et qui de ce fait ne permet pas vraiment de discerner tous les instruments.

FFF @Bataclan 2016

Sur scène, la complicité est toujours de mise, ces quatre-là (et leurs acolytes) s’entendent toujours aussi bien, même après bientôt trente ans de carrière. Marco ne manquera d’ailleurs pas de rappeler toute la symbolique pour le groupe de fouler à nouveau la scène parisienne qui les a vu naître et grandir. Du chemin, ils en ont fait, mais toujours fidèles, c’est à Paris qu’ils reviennent toujours. Et fidèle, leur public l’est aussi. Dans la salle ce mercredi soir, on croise beaucoup de fans des débuts, certains ont longuement voyagé pour venir voir, ou revoir pour la énième fois, ceux qui les accompagnent depuis tant d’années. Mais on croise aussi la génération suivante, ceux qui sont nés bien après la formation de FFF à la fin des années 80, et qui sont d’autant plus imprégnés de leur musique si particulière.

Une fois bien en jambes, arrive « Morphée » pour calmer le jeu, mais jamais trop ! La fosse repart de plus belle, les musiciens aussi. Quelques morceaux plus tard arrive le tant attendu « Barbès », point d’orgue de la communion entre ceux sur scène et ceux en face d’eux, chacun se donnant corps et âme en soutien de l’autre, et apogée du pogo dans la fosse qui ressemble à s’y méprendre à celles des concerts de death metal, si l’on fait abstraction du son !

FFF @Bataclan 2016

La setlist du soir comprenait bien évidemment ces grands classiques des années 90, mais aussi de nouveaux titres, qui pourraient bien annoncer le grand retour du groupe, qui n’a finalement jamais vraiment quitté ses fans. Marco confirmera d’ailleurs cette hypothèse en fin de concert, en annonçant la participation de FFF à certains festivals d’été, aucun nom n’a pour l’instant filtré, mais nul doute que le moment venu, FFF saura à nouveau disperser ses bonnes ondes de Fonck partout en France.

En parlant de bonnes ondes, le rappel du groupe fut un moment d’émotion intense, quand le public a suivi la voix de Marco, lequel a improvisé un zouk d’hommage aux victimes, suffisamment énergique, mais laissant parler l’émotion présente à l’esprit de chacun des spectateurs de ce concert. Après plus de deux heures de concert, et presque une demi-heure de retard sur l’heure de fin prévue, pour le plus grand bonheur des fans, il est temps de refermer le rideau sur ce Bataclan où FFF a pleinement accompli sa mission de diffuser l’amour et les bonnes ondes dans la salle.

Setlist (via setlist.fm) :

01. Des Illusions
02. Le Pire Et Le Meilleur
03. Silver Groover
04. Mauvais Garçon
05. Stone To The Bone
06. Morphée
07. Moving On (nouvelle chanson)
08. La Camisole (Drugs)
09. Knock You Down
10. Hey Hey Hey Hey (nouvelle chanson)
11. Barbès
12. AC2N (Acid Rain)

13. Mama Krie + impro hommage
14. (nouvelle chanson, sans titre)
15. Niggalize It



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3