ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Finlande : Les fans de musique pourront se faire rembourser en cas de concert « raté »


Une loi passée récemment en Finlande autorise les amateurs de musique à demander à être remboursés en cas de concert raté indique le site NME.

Yle, la radio-télévision publique nationale de Finlande, a rapporté que le Bureau des Droits du Consommateur finlandais avait déclaré ce vendredi 3 juillet que les personnes ayant acheté une place de concert pouvaient demander un remboursement si un concert était « bien en dessous des attentes de base ». Cette décision a été prise après qu’un incident se soit produit à Helsinki en 2013, alors qu’un spectateur ayant assisté au concert de Chuck Berry s’est plaint et a demandé à être remboursé car le musicien de légende « paraissait fatigué » lors de son show.

Le directeur de la Commission Finlandaise des Litiges, Pauli Ståhlberg, a déclaré : « Toute personne faisant ce genre de démarche est toujours poussée par une opinion subjective, mais ce n’est pas suffisant pour demander un remboursement. Ce qui compte vraiment c’est quand tout le monde est d’accord pour dire que le concert était un véritable échec, comme ce fut le cas pour celui de Chuck Berry. » Ståhlberg affirme également que le « gage de qualité » n’est pas plus lié au fait qu’un concert soit « bon ou mauvais par rapport à des critères objectifs », mais plutôt au fait que « le concert corresponde aux attentes du consommateur. »

Toutefois, les festivals musicaux subissent un autre traitement étant donné le grand nombre de performances variées.

« Il y a beaucoup de concerts différents dans un festival, c’est pour cela qu’il doit être évalué dans son entièreté. Même si un groupe est renvoyé, cela affecte la qualité globale du spectacle. Une super star peut rater son concert, cela sera toujours pire que s’il s’agit d’un groupe de première partie. » explique par ailleurs Pauli Ståhlberg.

Source : NME.
Traduction : Alexandra Molina.



Laisser un commentaire

  • RobineHoude dit :

    Je l’avais raté, ça comme news ! Le pays de Korpiklaani, en tête de plusieurs classements européens en éducation et culture, ne peut pas être un mauvais pays, en voilà encore la preuve…

    [Reply]

  • C’est une très bonne chose. Comme il est dit, c’est subjectif et ça impactera très peu de groupes.

    Est-ce que dans « raté » on peut y inclure le retard qui conduit à écourter la setlist, le playback (autant se passer les disques à la casa), et la fatigue du groupe ?

    On ne paye pas le même prix quand un artiste se produit à Lyon, Paris… et pourtant celui-ci est censé fournir « la même prestation »

    [Reply]

    C’est difficile d’estimer la valeur de la prestation d’un groupe. Cela dit, dans certains cas cette loi pourrait être bienvenue. Deux exemples (les 2 avec Stratovarius, pas de bol pour eux):
    – en 1ère partie d’Helloween le 11/1/2011 à l’Elysée Montmartre, le groupe n’a pas joué car Timo avait chopé une saloperie de virus: on lui pardonne, mais avec un groupe d’une telle envergure en ouverture, une compensation aurait dûe être mise en place;
    – le 31/3/2013, double tête d’affiche avec Amaranthe: Amaranthe a joué un chouia trop longtemps, et à cause de la loi voulant que les concerts s’arrêtent à 23h, Strato n’a pas pu jouer tout son set (ce qui a provoqué la colère de Timo d’ailleurs). Donc le show a été amputé de 2 ou 3 chansons.

    Dans des cas comme ça, le tourneur devrait être assuré pour pouvoir rembourser le public qui a été lésé.

  • screamingformetal dit :

    Quand l’humain doit tendre vers la machine!!!
    Le monde rêvé des grands décideurs!
    Ceux qui abondent dans ce sens sont-ils d’accords de ne pas être payés pour leur travail lors de la moindre réclamation?
    « Il manquait le sourire de la caissière lors de mon paiement… c’est dans son contrat!!! Faut pas la rémunérer!!!! »
    Ubuesque!!!!!!!!

    [Reply]

  • Donc à ce moment là, en temps qu’organisateur, on peut s’attendre à ce que le tourneur nous rembourse le cachet (souvent exorbitant) de l’artiste qui n’a pas été au niveau?

    [Reply]

  • « le concert corresponde aux attentes du consommateur. »

    Donc le mec qui vient voir jouer un groupe qu’il aime énormément, et bien ce n’est plus un fan, c’est un consommateur qui achète une partie de la prestation d’un vendeur de spectacle.
    Et donc bien sur, il a des droits sur cette prestation. S’il n’est pas satisfait c’est donc normal qu’il se fasse rembourser, c’est d’ailleurs le slogan de beaucoup d’enseignes « satisfait ou remboursé ».

    Et peut-être même que s’il trouve un concert moins cher ailleurs, on lui remboursera la différence, qui sait!

    En plus ce dont ils peuvent être sur, c’est que les gens resteront tout à fait honnêtes et ne chercherons pas à se faire rembourser même si le spectacle leur a plut, parce qu’à un moment l’ingé-lumière à eu une demi seconde de décalage. Ou bien juste parce qu’ils verront une opportunité de récupérer leurs sous. Non, les gens ne sont pas comme ça…

    Et puis tant qu’a faire, pourquoi les artistes ne proposeraient-ils pas des concerts top-budget ou 1er prix de qualité nettement moindre ou en playback et sans lumières, mais accessibles aux petites bourses?

    Nan mais sérieusement zut, quoi! Quand on va voir le concert d’un type qui a 80 piges passés, c’est pour voir jouer une légende vivante, c’est une façon de le remercier pour ce qu’il a été, et ce qu’il arrive à être encore, mais en aucun cas on peut se permettre d’être aussi exigeant que si on allait voir un mec de 30 ans nous en mettre plein les yeux!!

    Et puis comme l’a dis Duncan, si vous êtes déçu du concert, eh bien ne retournez pas le voir! Au pire parlez de votre expérience décevante sur des sites spécialisés du genre RM pour avertir les autres.
    Parce que là, réclamer un remboursement, bon sang mais c’est ultra égocentrique et puéril comme comportement! On dirait un gamin qui pigne pour qu’on lui rembourse le bonbon qu’il vient de s’acheter car le goût ne lui a qu’à moitié plut.

    Et maintenant avec cette loi là, la seule chose que la Finlande va gagner, c’est que les groupes vont venir dans leur pays à reculons, de peur de devoir rembourser les concerts d’un public trop exigeant…

    [Reply]

  • C’est une bonne loi . C’est à l’artiste de répondre aux attentes du public , il vend une prestation , si l’unanimité considère qu’elle a été mauvaise alors il est juste qu’elle soit remboursée . Ce n’est pas au public de se divertir , mais à l’artiste professionnel de le faire .

    [Reply]

  • Quoi Chuck Berry n’est pas en très grande forme alors qu’il n’a que 88 ans ! Inadmissible ! Remboursez-moi.
    putain d’bouffons qui croyaient avoir un show à la ricaine. nan mais faut réfléchir des fois merde. C’est quoi cette loi à la con !

    C’est la porte ouverte à tout et n’importe quoi. J’espère que les gens qui ont voté cette loi (pas les finlandais en général mais bien ces branleurs là en particulier) n’auront plus que des concerts « de base » pour reprendre cette expressions bidon.

    [Reply]

  • L’objectivité de la foule est la somme des subjectivités individuelles… Bullshit !
    Autant après avoir vu BFMV jouer 1h puis un supo et au lit, j’étais furieux, je ne retournerais pas les voir; autant là c’est se foutre du monde. Il y a des aléas, les musiciens ne sont pas toujours en forme, il faut l’accepter. La leçon c’est Chuck Berry n’était pas en forme, si ça se confirme par la suite, n’y retournez pas ! Point.
    Je me suis pris le petit doigt de pied dans mon lit ce matin, ça fait très mal, je suis objectivement un consommateur insatisfait, je peux me faire rembourser mon lit ? Avec cette logique on va dans le mur…

    [Reply]

    wepland

    le soucis en France c’est pas tant la forme des musiciens ou le choix de la setlist c’est le prix monstrueux des places pratiquées par les tourneurs mais aussi la qualité acoustique des salles.Même des groupes répétés pour etre très pro, avec un bon son, ils se retrouvent avec de la bouillie sonore et ca gache ton concert!

    Duncan

    Ah par contre, et j’ai failli l’écrire, je trouve les prix pratiqué par les tourneurs vraiment scandaleux. Il y a 30 ans, paraîtrait-il (je n’étais pas là pour le voir), ça coutait 20 balles d’aller voir Metallica…
    Et la qualité des salles est trop variable pour être pleinement évoqué. Le zénith de Paris est incapable de faire sonner juste une guitare des qu’il y a un peu de disto, le Trabendo a été dessiné par un architecte strabique, mais les plus petites salles font bien leur boulot en général… C’est un autre sujet en somme !

    Andjusticeforall

    Bonjour vous ne pensez pas que la flambée des prix a un lien direct avec la chute des ventes de disques?
    Et oui les gars on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, le telechargement illégal et le concert gratuit….

    Anto

    Bullet for My Valentine comme 95% des groupes de metalcore joue à peine 1 heure en concert voire moins
    pour l’anecdote j’ai vu le groupe au graspop en 2011, et ils avaient joué plus longtemps qu’au bataclan quelques jours avant

    Duncan

    @ Anto : c’est précisément à cette anecdote que je pensais. C’était pas le graspop pour moi mais qu’importe. Maintenant je ne généraliserais pas à tous les groupes de metalcore et ça serait même encore plus tendu de catégoriser les groupes de « metalcore » puisqu’ils le réfutent presque tous…
    @ Andjusticeforall : pour le coup, je ne mélangerais pas la hausse des prix des places et la baisse de celle des CD. Carottes et poireaux ne font pas bon ménage. Les CD, c’est les maisons de disque qui raquettent les groupes en se servant des passions des consommateurs. Les groupes n’ont jamais touché 1 centime de leurs ventes d’album, avec ou sans téléchargement. Les tournées, se sont les tourneurs qui s’en chargent. Je ne dis pas qu’il n’y a aucun lien mais que les pratiques commerçantes sont plutôt indépendantes à mon avis.
    PS : tout à fait d’accord avec Un_Mec plus haut…

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3