ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Forbidden : la reformation décousue


Mauvaise nouvelle pour les fans de thrash californien : Forbidden ne sera pas au Wacken Open Air cette année. Alors que le groupe n’a quasiment pas arpenté les routes cette année et alors que sa dernière tournée européenne, il y a à peu près un an, avait été annulée (à l’exception d’une date) suite au départ de leur ancien batteur Mark Hernandez, le Vieux Continent doit encore renoncer à un passage du groupe. Et les raisons derrière cette annulation pourraient même remettre à très, très tard un retour de la formation de ce côté de l’Atlantique… ou où que ce soit.

On commence par la bonne ou la mauvaise ? Matt Camacho, bassiste du combo depuis ses débuts, ayant répondu à l’appel pour toutes les reformations du groupe, quitte définitivement le groupe, comme annoncé sur la page Facebook officielle de Forbidden, et le business de la musique. Il s’avère que Camacho, à l’époque du hiatus du combo, avait démarré des études de droit et avait un plan de carrière dans ce domaine, ce à quoi s’ajoutent aussi des obligations familiales. C’est donc sans rancune que cette séparation s’opère. Faire des nouveaux plans professionnels quand on manque d’activité, c’est courant. Cela doit quand même être assez déstabilisant de voir l’un des plus anciens membres d’un groupe quitter le navire, autant pour ses camarades que pour les fans.

Donc, évidemment, comme l’an dernier avec le départ de leur précédent batteur, trouver un nouveau bassiste aussi peut s’avérer trop compliqué. S’il n’y avait que ça… car, au même moment, voici aussi qu’il faudrait en plus trouver un nouveau chanteur.

Eh oui, plus de Russ Anderson au micro. Bon, là, on se rassure, rien de définitif. Comme le dit clairement Craig Locicero, guitariste et leader du groupe : « Russ Anderson a pris la décision de faire une pause loin de la musique, le temps de raviver sa flamme pour Forbidden. Russ ne nous quitte pas, il a décidé qu’il avait besoin de faire ça pour lui-même. Nous le soutenons, lui et sa décision. J’ai toujours dit depuis que nous nous sommes reformés en 2008 que, à partir du moment où les choses deviendraient lassantes ou écrasantes, nous arrêterions ça ou ferions une pause. Mais jamais nous n’avons dit ‘jamais plus’ ! Forbidden n’en est pas encore là. Russ a simplement besoin de recharger ses batteries Thrash Metal ! »

Et il est vrai que le groupe, depuis cette reformation il y a quatre ans ne s’est jamais forcé à poursuivre coûte que coûte. Comme nous le disait Locicero après la sortie de l’album Omega Wave en 2010, leur retour était d’abord « prétexte » à s’éclater en concert : « Je me suis lancé dans la reformation en pensant que j’allais m’éclater en concert et que je n’avais aucune pression. Après quelques concerts, je me suis dit que je pouvais bien écrire quelques riffs. […] J’ai arrêté de répondre à ce genre de questions [ndlr : à savoir, est-ce que le groupe est fait pour durer] par un oui définitif parce qu’en fait, je n’en sais rien. Pour moi, tout ça doit être authentique. Je me suis très bien porté pendant un long moment sans jouer de metal technique, de thrash ou de truc heavy. […] Nous allons faire notre possible mais je ne peux pas répondre à cette question avec certitude car, au fond, on ne peut pas savoir. »

Mais les fans avaient quand même de quoi espérer pour l’avenir de Forbidden car le groupe avait commencé il y a quelques mois à travailler sur un nouvel album. Et même si, comme le disait le guitariste en 2010, « Forbidden ne pourrait jamais exister sans moi », il ajoutait tout de même : « Ce ne serait plus Forbidden parce que Russ et moi en sommes les principaux compositeurs depuis le tout début. » Et avec un des principaux compositeurs en moins, il est fort probable que le futur de la bande, sur album ou ailleurs, soit mis entre parenthèses pour une durée indéterminée car qui sait combien de temps peut durer cette pause pour Anderson, et qui sait s’il aura vraiment envie de revenir.

Qui plus est Locicero lui-même ne manque pas d’occupation hors de Forbidden. Il y a SpiralArms qui s’apprête à sortir un tout nouvel album, groupe au sujet duquel il a pu dire : « J’adore Spiral et c’est ce que je ferai sur mes vieux jours même si Forbidden continue parce que ça m’éclate. […] Mon cœur appartient à ce groupe. Il appartient aussi à Forbidden mais ça, ça implique sacrément plus de travail. » Plus étonnant, son ancien groupe Manmade God s’apprête à faire un come-back le 21 juillet lors d’un concert à Oakland (Californie) et le groupe signale d’ailleurs sur sa page Facebook que 2012 sera l’année de leur retour, huit ans après leur séparation et un seul album qui n’avait pas trouvé son public.

Par conséquent, même s’il est toujours là pour faire vivre Forbidden, Locicero, à lui seul, seul membre originel actif restant, voudra-t-il faire l’effort de remplacer déjà Camacho, sans attendre le retour d’Anderson pour apporter dès que possible un successeur à Omega Waves alors qu’il a l’opportunité de développer ses deux autres groupes ?



Laisser un commentaire

  • Salvador Fernandes Zarco dit :

    Bon bah de toute façon, avec un batteur qui habite au nouveau mexique (Sasha Horn) et surtout un guitariste qui vit en Angleterre (Steve Smyth)…c’était déjà mal parti pour durer cette affaire…mais là je crois que c’est la fin. C’est peut-être pas si mal d’ailleurs, car bien que le dernier album soit un des meilleurs disques metal de ces dernières années, c’est loin d’être un disque fabuleux…c’est dire tout le bien que je pense de la scène metal actuelle :p!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3