ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview    Nouvelles Du Front   

Fozzy : do you wanna start an album ?


Rich WardLe guitariste Rich Ward est sur tous les fronts ! Il s’apprête à sortir fin juin son nouvel album avec Stuck Mojo, Here Come The Infidels, le premier en huit ans, pour le moment uniquement via Pledge Music, mais on a également appris de la part du catcheur et chanteur Chris Jericho en décembre dernier qu’un nouvel album de Fozzy, successeur de Do You Wanna Start A War sorti en 2014, était également en préparation.

Du coup, nous avons profité d’avoir Ward en ligne à l’occasion de la sortie de l’album de Stuck Mojo, pour aller à la pêche aux informations et lui poser quelques questions en rapport avec Fozzy, histoire de vous en donner quelques nouvelles.

Voici le compte-rendu de nos échanges sur le sujet, en attendant la (très) longue interview à venir où nous parlerons en profondeur du nouvel album de Stuck Mojo et de son histoire récente.

Fozzy 2014

« Le nouvel album de Fozzy sera un projet à six membres. Ce sera les cinq membres de Fozzy et [le producteur-compositeur] Johnny Andrews qui travailleront ensemble en studio »

Radio Metal : D’après Chris Jericho il y a quelques mois, vous êtes actuellement en train de travailler sur un nouvel album de Fozzy. Du coup, peux-tu nous en donner des nouvelles ?

Rich Ward (guitare) : Je travaille à nouveau avec Johnny Andrews, avec qui j’ai écrit « Destroyer » [sur le nouvel album de Stuck Mojo] et aussi « Lights Go Out » et « No Good Way » sur le dernier album de Fozzy, Do You Wanna Start A War. Donc je travaille avec lui et il va en fait produire le nouvel album de Fozzy. Car j’ai eu une discussion avec Jericho au sujet de l’idée du nouvel album et nous avons décidé ça parce que, puisque je suis actif avec Stuck Mojo, ce serait mieux si nous amenions un producteur dans le projet qui pourrait tout superviser. Parce que lorsque tu écris tout et que tu produis tout et enregistres tout, c’est un processus qui prend des mois et qui t’accapare vraiment. Mais si tu travailles en conjonction avec quelqu’un d’autre, tu peux partager les responsabilités, comme je l’ai fait avec Andy Sneap dans Stuck Mojo. Donc Johnny et moi, nous nous sommes penchés sur le nouvel album de Fozzy, Chris a commencé à écrire les paroles et je pense que nous avons à peu près six ou sept chansons qui sont à diverses étapes de la composition. Notre but est que l’album soit complètement écrit d’ici la fin juillet et d’enregistrer en septembre.

Quelle sera la direction musicale ?

C’est pas mal comme ce que tu as pu entendre sur Do You Wanna Start A War. Je pense que nous avons trouvé une formule qui nous va bien musicalement. Ça semble être une bonne représentation, non pas de qui nous imitons, mais de qui nous sommes en tant qu’artistes. C’est une reproduction honnête de nous quatre dans le groupe et aussi des influences de Johnny Andrews. C’est ce que j’apprends à mesure que je vieillis. Lorsque tu écoutes Back In Black et Highway To Hell, il y a beaucoup de Mutt Lange dans ces albums. Je veux dire qu’il est une part importante de ces albums. Et lorsque tu écoutes le Black Album et Load, Bob Rock était une part importante de ces albums. Et donc le nouvel album de Fozzy sera un projet à six membres. Ce sera les cinq membres de Fozzy et Johnny Andrews qui travailleront ensemble en studio, pas seulement à travailler sur des chansons mais aussi sur le son de l’album. Avec un peu de chance, les fans trouveront que c’est une évolution et une progression naturelle à partir de Do You Wanna Start A War.

En fait, Do You Wanna Start A War était un album très varié. Du coup, est-ce qu’on peut s’attendre au même genre de diversité ?

Je le pense, oui ! La diversité, ça fonctionne bien pour un groupe comme nous. Car nous aimons les chansons de rock et nous aimons… Encore une fois, est-ce honnêtement qui nous sommes ? De la même façon, si tu écoutes le nouvel album de Stuck Mojo, tu écoutes « Fire Me », c’est une chanson de rock. Si tu écoutes « Here Comes The Infidels », c’est un peu une chanson de thrash. Mais qu’est-ce qui fait que l’album est ce qu’il est ? C’est le fait de s’assurer qu’il y a une unité dans le message et le chant. Si le chanteur ou vocaliste à un style spécifique, il peut devenir la colle qui fait tenir l’album. Donc tu peux expérimenter ici et là, tant que tu maintiens un thème sur l’album et que tu t’assures que ce soit un peu comme un troupeau de moutons. Tu peux avoir un paquet de moutons individuels mais tu dois faire en sorte qu’ils restent groupés, c’est ce qui fait qu’ils forment un troupeau. Et je pense que c’est ce qui fait qu’un album est un album, le fait d’avoir des chansons individuelles, tout en les rapprochant suffisamment les unes des autres ainsi que leur production pour que ça donne le sentiment qu’il s’agit d’un album.

Est-ce que ça signifie que tu as travaillé en parallèle sur les albums de Fozzy et Stuck Mojo ?

Non. J’ai fini l’enregistrement de l’album de Stuck Mojo avant de commencer sur le nouvel album de Fozzy. Je pense que j’ai fini l’album de Stuck Mojo en octobre, l’enregistrement en tout cas. Nous n’avons pas mixé avant janvier mais nous avons terminé toutes les prises principales pour l’album de Stuck Mojo en octobre dernier. Donc ensuite nous avons mixé en janvier mais en novembre et décembre, j’avais déjà commencé à travailler sur le nouvel album de Fozzy. Et aussi en janvier, février et mars, nous avons travaillé sur des idées. Après, nous n’avons pas travaillé chaque jour et chaque semaine parce que j’ai filmé des vidéos et il y a eu pas mal de choses liées à l’organisation que tu dois faire lorsque tu sors un album, surtout lorsque tu t’en charge toi-même. Nous n’avons pas de maison de disque [avec Stuck Mojo]. Nous avons un chef de produit, qui est Steve Joe, qui a travaillé sur les deux derniers albums de Fozzy qui sont sorti chez Century Media. Donc Steve travaille en tant que relation artiste et chef de produit, c’est donc le boss, mais il y a bien plus de travail à faire lorsque tu n’as pas un grand bureau plein de gens qui gèrent les relations publiques et le marketing. Ca requiert beaucoup plus de coups de téléphone et de temps de s’occuper de ça soi-même parce que nous n’embauchons pas des gens pour le faire, c’est toi qui fais le boulot. Car non seulement nous sommes un groupe mais nous sommes aussi une petite entreprise. Donc ça demande plus de temps mais l’album arrive et il sonne super !

Fozzy 2014

« Je crois dur comme fer aux choses lorsque elles se produisent de façon organique. »

Est-ce qu’on pourrait s’attendre à ce que le chanteur de Stuck Mojo, Robby J, fasse un jour un featuring avec Fozzy ?

[Petits rires] Non. En fait, j’ai pensé à demander à Chris de faire du chant en tant qu’invité sur l’album de Stuck Mojo, car j’adore le chant de Chris mais je pense que ça aurait prêté à confusion. Je ne veux pas que ça soit incestueux. C’est bien de maintenir les deux groupes un peu séparés parce que j’aimerais que ça soit… Tu sais, ce serait comme si Zack [De La Rocha] de Rage Against The Machine faisait son rap en invité sur un titre d’Audioslave. Ca n’aurait aucun sens pour moi. Ou si Chris Cornell chantait sur un album de Rage Against The Machine, ça semblerait étrange et ça prêterait à confusion. Pas que ce ne serait pas bon, je pense juste que c’est mieux de garder un peu une séparation entre les deux mondes.

Je te posais la question parce qu’avec Fozzy, vous aviez la chanson « It’s A Lie » avec un rappeur et, justement, ça rappelait un peu Stuck Mojo…

Absolument ! Je veux dire que pour cet album [All That Reamains], c’était notre premier album original pour Fozzy. Nous n’avions vraiment fait aucune tournée avec Fozzy, donc c’était le premier album… En fait, tu pourrais un peu l’appeler notre premier album parce que nos deux premiers albums étaient surtout des albums de reprises. Donc on entendait un peu plus d’influences de Stuck Mojo là-dedans parce que je n’avais pas encore trouvé la patte de Fozzy, car j’écrivais ce que j’aurais naturellement écrit pour n’importe quel groupe, c’est-à-dire que c’était juste le prolongement de mon jeu de guitare, en tant que compositeur. J’adore « It’s A Lie », c’est une de mes chansons préférées de Fozzy, donc je suis content que nous ayons fait ça mais je ne pense pas qu’à l’avenir nous aurons un rappeur en tant qu’invité, à moins que nous ressentions que la chanson en a besoin. Je veux dire que je crois dur comme fer aux choses lorsque elles se produisent de façon organique. Donc tu écris une chanson et tout d’un coup, de façon organique, elle devient quelque chose qui te fait dire : « Tu sais quoi ? Ca sonnerait sûrement super si nous avions une section avec du rap ! » Et alors ça vaut le coup d’explorer mais je ne pense pas que nous écrirons un jour une chanson en ayant en tête une section avec du rap.

Est-ce que tu envisagerais de tourner avec Stuck Mojo et Fozzy sur une tournée spéciale ?

Je pense que ce serait vraiment cool mais je ne crois pas que nous le ferons un jour, en partie parce que nous avons fait de tels efforts pour maintenir les groupes séparés que… En fait, mon ancien groupe Sick Speed, qui était un projet parallèle de Stuck Mojo, avait pour habitude de tout le temps ouvrir pour Fozzy et sur un concert londonien, j’avais ouvert un concert de Fozzy avec un concert solo en tant que Duke. Donc nous avons fait quelques affiches de ce type mais je pense que faire un concert de Stuck Mojo avec Fozzy, ça ne marcherait pas aussi bien, car je pense simplement que c’est mieux qu’ils restent séparés.

As-tu une idée de quand ce nouvel album de Fozzy pourrait sortir ?

Je dirais que nous visons le premier trimestre de l’année prochaine, donc peut-être quelque part entre la fin janvier et début mars, ça me semble bien. Mais à ce stade, l’album n’est même pas enregistré et Century Media n’a pas prévu de date de sortie encore. Donc je ne fais que spéculer. Donc ça pourrait être bien plus tard ou ça pourrait être même début janvier. Tu sais, lorsque nous faisons des albums, c’est un travail d’équipe et Chris Jericho et moi pouvons dire que nous voulons qu’il sorte à la mi-janvier mais si Century Media dit qu’ils veulent que ça sorte en mars, alors il faudra trouver un compromis. Et alors ce n’est plus exactement ce que nous voulons parce que ça devient un travail d’équipe.

Interview réalisée par téléphone le 25 mai 2016 par Nicolas Gricourt.
Retranscription & traduction : Nicolas Gricourt.

Site officiel de Fozzy : www.fozzyrock.com



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3