ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Gérard Drouot évoque l’augmentation du prix des places de concerts


Jeudi 16 février dernier, Thomas écrivait le commentaire suivant en réaction à une News Express qui concernait la venue prochaine de ZZ Top à l’Olympia de Paris : « Concert à boycotter !!! Le plus gros foutage de gueule que j’ai pu voir !!! 79,60€ en fosse !!! Et 139€ en CAT1 !!!!! Putain, c’est vraiment dégueulasse de vendre des places à ce prix là… Le prix d’un grand fest pour être tout devant. On croit rêver. »

Ce message nous a donné l’idée d’un entretien avec Gérard Drouot, créateur de la société Gérard Drouot Productions (GDP pour les intimes), qui a l’habitude de faire tourner en France des artistes aussi prestigieux qu’AC/DC, Lenny Kravitz ou Bruce Springsteen, et qui se trouve être le principal responsable du « foutage de gueule » évoqué par Thomas ci-dessus puisque c’est lui qui organise le fameux concert de ZZ Top qui se déroulera à Paris le 27 juillet prochain !

De passage à Lyon vendredi dernier pour le show de Thin Lizzy, Gérard Drouot est revenu pour Radio Metal sur la question du prix des places en faisant partager sa vision pragmatique du monde de la musique qui, bien entendu, ne fera pas l’unanimité.

Conversation avec l’un des plus gros producteurs de spectacles en France.

Quand on lui dit que le monde de la musique tourne de plus en plus autour des concerts, Gérard Drouot nous coupe directement la parole et affirme d’emblée que « Le monde de la musique tourne avant tout autour de l’argent ». Gérard Drouot est en effet bien placé pour le savoir car il fait partie des producteurs de spectacles qui en gagnent le plus !

Mais pour l’organisateur, l’augmentation du prix des places de concerts « a vraiment démarré dans les années de 2000 avec des mastodontes planétaires qui ont proposé des ponts d’or à des artistes comme Madonna ou U2 et c’est avant tout à cause de ce type de structures que les prix ont sensiblement augmenté ». Gérard Drouot fait ici allusion à l’arrivée de Live Nation, une méga-structure dont le déficit est d’ailleurs de plus de 228 millions de dollars*, qui propose aux artistes des contrats mirobolants à 360 degrés.

Mais si l’on s’intéresse en profondeur au concert de ZZ Top à l’Olympia qui se déroulera le 27 juillet prochain, GDP propose des prix qui vont de 79,60 euros (Catégorie 3) à 139 euros (Catégorie 1) avec un tarif de 99,40 euros pour la Catégorie 2, des tarifs élevés qui peuvent apparaître prohibitifs pour beaucoup de spectateurs. Alors pourquoi le prix de ce concert en particulier est-il aussi important ? Voici la réponse de Gérard Drouot :

« Nous souhaitions faire jouer le groupe dans une salle comme le Zénith mais ZZ Top voulait se produire dans une ambiance club. Comme le groupe n’a jamais joué à l’Olympia, c’était l’occasion. Le prix des places oscillent entre 79,60 euros et 139 euros ; mais pour 139 euros, on parle ici d’un quota de seulement 200 places ! Des places avant tout destinées à des gens d’un certain âge qui veulent voir le concert dans de très bonnes conditions. Donc près de 75% des places valent 79,6 euros, un tarif pas si éloigné du prix des tickets pour les récents passages français de ZZ Top. Une formation qui s’est d’ailleurs produite ces dernières années à de très nombreuses reprises à Paris et en Province ! »

Pour autant, le producteur de spectacles a-t-il conscience que ces prix peuvent choquer ? Là encore Gérard Drouot fait dans le pragmatisme en nous déclarant que « les gens ne sont pas obligés d’aller à un concert et d’autant plus sur celui-là où, comme je vous le dit, le groupe est déjà passé plusieurs fois en France en l’espace de quelques mois. Par contre, je suis prêt à mettre ma main à couper que ce concert sera complet ! Et si les prix sont aussi importants, c’est notamment parce que le cachet du groupe est important. Et puis, vous savez Amaury, beaucoup de ceux qui critiquent le prix des billets pratiqués par GDP ne se déplacent jamais aux petits concerts à 10 ou 15 euros que l’on produit et où, très souvent, il n’y a pas un chat… ».

Malgré tout, si l’on s’intéresse d’un peu plus près aux prix pratiqués par GDP, on note qu’un artiste comme Bruce Springsteen se produisait le 28 avril 1999 à la Halle Tony Garnier de Lyon pour 37,20 euros (242 francs à l’époque) alors que le premier prix pour son prochain passage à Montpellier le 19 juin est fixé… à 79 euros. Une augmentation considérable qui, ne soyons pas dupes, profite à l’artiste mais aussi à GDP.

Alors, au final, on a tendance à penser que les prix des places sont dûs à un système global où les producteurs de spectacles sont au cœur de la politique tarifaire proposée au public mais où ils sont aussi les simples maillons d’une chaîne qui relie l’artiste à son public. Une chaîne où les producteurs de spectacles ne sont pas responsables de tous les paramètres car, de leurs côtés, les artistes (via leurs agents) demandent toujours plus d’argent pour se produire sur scène car ils vendent de moins en moins de disques…

En conséquence, aujourd’hui les concerts sont de plus en plus nombreux et les affiches de plus en plus alléchantes, alors que ce n’était pas le cas il y a encore quelques années. Pourtant, le portefeuille des spectateurs n’est pas extensible. Alors quand la hausse des prix va-t-elle s’arrêter et que va-t-il se passer lorsque le public refusera peut-être dans le futur de mettre 80, 130 ou 180 euros pour un concert ? A cette dernière question, Gérard Drouot répond du tac-au-tac « que dans un cas pareil, le marché s’auto-régulera ».

En effet, il n’est pas impossible qu’un jour le marché du spectacle « s’autorégule » et qu’en conséquence les prix des places de concerts finissent par baisser. D’ailleurs, dans le cas où une telle hypothèse finirait par se concrétiser dans les faits, ce sont les gros producteurs de spectacles (comme GDP ou Nous Productions) qui s’en sortiront probablement le mieux puisque ce sont eux qui, par bien des aspects, font le business de la musique d’aujourd’hui… en anticipant ses problématiques de demain.

* Retrouvez plus d’informations sur la politique de Live Nation via les sites de Capital et La Voix Du Nord.



Laisser un commentaire

  • Où comment j’ai l’impression de m’être fait arnaquer par Gérard Drouot Productions pour le concert de Joe Bonamassa au Dôme de Marseille le 07 mai 2019… cliquez sur le lien du profil.

    [Reply]

  • Gérard

    Tu n’es qu’un misérable connard

    Et radiometal qui relaye ce genre d’information.

    Encore un à qui tous profite pendant que les artistes essaient de bouffer

    Esclavagiste. Une quenelle dans ton culture pour la route

    [Reply]

  • je rejoindrais la kyrielle de commentaires élogieux à votre égard..j’ai croisé Camus je pense qu’il n’était pas pire que vous….78€ ZZ TOP inaudible…continue a fumer le cigare avec les stars françaises tel CafB

    [Reply]

  • Monsieur, quand on étale un tel catalogue de vedettes internationales on se doit, quelles que soient les conditions et les impondérables liés aux organisations de grands shows, de proposer un spectacle digne de ce nom.Je veux vous parler du concert absolument scandaleux de ZZ TOP à la Patinoire Meriadeck à Bordeaux ; nous étions au niveau 2 sud de la patinoire,il nous a été IMPOSSIBLE d’entendre la moindre note de Billy Gibbons, la batterie n’a JAMAIS été audible, la basse de Dusty Hill envoyait des « infra-basses » a faire trembler la patinoire.Je vous le dit monsieur je n’ai jamais respecté les gens de ce showbusiness là , occupez-vous d’exiger un minimum de professionnalisme de vos prestataires de sonorisation Respectez au moins vos engagements. Rolando Giordani

    [Reply]

  • cher gérard, je te crache à la gueule.

    [Reply]

  • environ 1 an aprés, force est de constater que le prix des palces à baisser.
    67,50 au lieu de 79 en fosse et 89,50 au lieu de 139 en catégorie 1.
    Par contre est ce de l’auto régulation ?? Pas si sur.

    [Reply]

  • bonjour mon Gérard , je te trouve très astucieux sur tes prix de place de concert. Mais tu fais trop pitié alors :
    1-change de coiffure
    2-change de chemise elle pue la mort à mon avis
    3-dégrossie ton nez
    4-brosse toi les dents elle sont trop jaunes et brosse toi tes poils de cul
    5-change de face
    6-et change de sexe on pourra ainsi t’appeler Géraldine

    en bref je pense une chose sur toi. c’est que tu dois manger des curly comme tu n’as aucun amis.

    [Reply]

  • Bonjour Gérard, je trouve très astucieux ta façon de te justifier sur les prix des places de concert mais avec tout l’argent que tu amasses tu pourrais au moins t’offrir des chemises moins ringardes. Quand même Gérard sois un peu plus exigeant sur tes goûts vestimentaires! Tu as l’air d’un plouc de base à la messe du Dimanche dans un bled du Maine et Loire avec ton jambon beurre qui pourrit sur le siège de ton tracteur seventies. Gérard ! Voyons!

    [Reply]

  • Je connais Gerard Drouot depuis le concert de la cathedrale de Reims, pour lui business is business.
    Music Action Reims association a but non lucratif lui a servi de tremplin pour sa carriere de promoteur.
    C’est pas lui qui va se plaindre du prix des concerts…
    Le marché s’auto régule bien sur, sauf si des requins profitent de la passion créé par la musique pour s’en foutre plein les poches..

    [Reply]

  • rajass blankass dit :

    putain !!! quand je pense qu’ il se trouve toujours des zouaves pour me dire qu’ une soirée avec quatre groupes locaux ou régionaux dans une salle avec une bonne sono et des lights et un bar a 50 centimes le soft drink et deux euros une bonne bière le tout a HUIT EUROS adhésion annuelle comprise , là j’ hallucine quand je vois les prix d’ enculés que ces gros barons du spectacle demandent !!! l’ argent a définitivement fini de tout pourrir !!! le problème c’ est que l’ on est toujours dans l’ excès , soit exorbitant , soit parce que underground certains mangent merde refusent de verser leur dîme , même infime pour la vraie cause du bruit !!!

    HAIL ((( hellektricity k o / c d )))

    [Reply]

  • Tres bon article!

    [Reply]

  • Les « petits concerts », c’est une excuse bidon. Certes il doit en organiser de temps à autre mais la majorité vient des associations bien plus petites qui mettent des tarifs bien plus bas.

    [Reply]

  • C’est sûr que le public a une forte responsabilité dans tout ça. Perso je me vois mal mettre plus de 60€ dans un groupe, fût-il mythique, et sa première partie. Mais c’est aussi parce que ma campagne profonde n’accueille pas de tels concerts et que du coup je devrais y ajouter le prix du trajet A/R. Et surtout parce que mon salaire ne le permet pas. Donc de ce point de vue subjectif, j’ai tendance à trouver ça complètement débile et contre-productif d’alimenter ce système.

    Mais faut rester lucide et honnête, si je gagnais 2000€ par mois, je me permettrais régulièrement ce genre de « folies » (qui n’en seraient pas vraiment, du coup). Je vais certainement foirer le HF cette année, par à cause du prix du pass en lui-même, largement abordable (pour moi) mais à cause de ma malchance géographique (suis à l’autre bout de la France, et laisse tomber les péages…), et ça me fait bien plus chier que de rater tous ces concerts chers à affiche unique. Tout ça pour dire qu’au final, selon moi, ce système qui encourage l’augmentation des prix (« tant que les gens acceptent de raquer autant, on baissera pas d’un centime ») est fort dommageable, mais je me suis assez facilement fait à l’idée que tant pis je ne verrai probablement jamais Tool (ou autre). Et je suis bien content de ne pas y participer, même si je n’y suis pour rien, c mon salaire qui décide^^.

    Pour pas mourir idiot, je voudrais bien savoir si c possible de quels « petits concerts » il parle.

    [Reply]

  • « que dans un cas pareil, le marché s’auto-régulera ». Hmm… un jour, la main invisible le fistera.

    [Reply]

  • Le « Pascal Nègre » de l’organisation de spectacles.

    [Reply]

  • Comment explique t’il que le pass 3jours du hellfest coûte 159 € et qu’il y a de grosses tête d’affiches ?
    Même si il y’a des subventions ça n’explique pas l’écart de tarif avec les prix de ses concerts.
    En gros si j’ai bien compris ce qu’il dit, c’est tant qu’il y aura des cons pour payer ils continueront à ce foutre de notre gueule.

    [Reply]

  • hello
    juste pour information, il y a 2 ou 3 trucs à voir et surtout qui produit le concert
    – si c’est le tourneur, c’est lui prends le risque financier (nul sur cette date), c’est lui qui fixe les prix et il s’en bat l’oeil de savoir si c’est démocratique. il est là pour faire du blé comme toute entreprise privée commerciale
    – soit c’est la salle ou le festival. S’il y a des subs publiques, normalement, les tarifs sont moins chers puisque les subs viennent compléter les recettes de billet’.

    le soucis c’est que les tourneurs sont tarés avec leurs prix qui sont au delà du réel. On est vraiment sur du capitalisme bien sauvage, les routings des artistes se font en fonction des offres financières les plus alléchantes, les tournées sont plus courtes car il ne faut pas qu’il y ait des jours off (que payent normalement le tourneur) J’ai entendu parler de 100 000 euros pour une date des Stooges (non mais on va où là ??)

    [Reply]

  • Citation : « Par contre, je suis prêt à mettre ma main à couper que ce concert sera complet ! »

    Voilà, tout est dit, pas la peine qu’il essaye d’argumenter plus loin. Ses caisses seront pleines. Le reste, c’est de la philosophie pour essayer d’enrober tout ça.

    [Reply]

    Doc'

    Tu sais, Gérard Drouot est un businessman c’est clair mais mon ressenti, quand je discute avec lui, c’est d’avoir en face de moi un businessman certes, mais qui restera un amateur de musique.

    Là je te fais part d’un ressenti personnel (et des discussions off qu’on a) mais bien sûr que Gérard Drouot est très (très) loin d’être bête et c’est d’ailleurs peut-être aussi pour ça qu’il se fait autant d’argent. 😉

    Après personne n’est là pour vérifier la trésorerie de son entreprise et les marges qu’il se fait sur les concerts qu’il organise mais comme de toute façon le public répond présent en continuant à acheter des places à un tarif élevé…

    De mon point de vue, toutes ces questions de billetterie sont à analyser dans le cadre d’un système global.

  • Gérard Drouot, le même mec qui après 4 jours de l’annonce officielle de l’annulation de la tournée de Black Sabbath continue de vendre les places pour Bercy tout en restant sourd au demandes de remboursements en disant « nous n’avons pas d’informations officielles ». Quand à se faire plus de thunes, il ferrait mieux de baisser les prix et organiser des concerts ailleurs qu’à Paris et à Lyon, le reste de la France ça existe aussi merde, quand t’a pas un « gros » concert de métal/hard rock dans l’année à moins de 200 bornes de chez toi et qu’il faut en plus payer 100 boules si tu veux en voir un, forcément tu rages. Enfin au moins il a les mérite d’être honnête en admettant que ce qui importe c’est les thunes, il se cache pas derrière des excuses à la con comme l’autre gripsou de Pascal nègre.

    [Reply]

  • C’est du gros foutage de gueule, dans ce pays les places de concert ont toujours été hors de prix, et souvent dans des salles indignes. Et je parle d’une période de 30 ans. Heureusement que je suis frontalier (Nord) et que la Belgique est à ma porte, et la Hollande pas loin.

    [Reply]

  • Sans perdre de vue que les habituels rapaces vont acheter les places par huit puis les revendre, sur ebay ou devant l’olympia, à 2 fois la valeur. Donc 79€, c’est pour les rageux qui vont faire la queue le lundi matin dés 8h, pour les autres ce sera plus cher. Marrant mais cette augmentation coïncide clairement avec le début des concerts annoncés comme complet avec une salle au 3/4 remplie au final, et des places vendue moitié prix dehors quand le concert a déjà commencer.
    Concernant le métal j’aurais ma petite soluce: péter les tibias de tout ces connards devant les salles qui au lieu de se trouver un taff nous rackettent en doublant les prix quel que soit le concert…
    Quand ce sera de notoriété publique que d’essayer de se faire des thunes avec une place de concert peut amener de gros problèmes, les salles ne seront plus complètes, et là y’aura autorégulation.

    [Reply]

  • Il me semble tout de même ,quand on regarde la tournée d’un groupe en Europe, que c’est toujours en France que c’est le plus cher.

    En revanche de manière générale les prix d’un produit sont élevés quand la demande est plus forte que l’offre:
    vous voulez que le prix de l’essence baisse? roulez moins, faites du covoiturage!(quand c’est possible)
    vous voulez que les places des concerts baissent?: Il faut se rebeller,former une association de défense des spectateurs, boycotter!!!!

    [Reply]

  • Ouai bon après faut savoir que les artistes ne vivent que de leurs shows, je parle pas des plus connus ni des moins connus où la place est à5€ !

    [Reply]

  • n’empêche que 80 euros par mois, c’est mon budget bouffe du mois. (et encore quand je prend des légumes).
    Je trouve ça dommage, ce genre de prix, ça empêche une partie non négligeable de personne de ne pas pouvoir profiter d’un concert. Et les 135 euros pour les petit vieux fan de la première heures…je suis pas sur que le mec en pré-retraite ou jeune retraité et qui voudrait se faire un peu plaisir ait les moyens (ou alors rester debout dans la fosse, mais bon, 80 faut pouvoir les aligner quand même)

    [Reply]

  • et en plus il y en a un qui n’a plus sa barbe sur l’affiche! mais tout fout’l’camp !!!

    [Reply]

    drum

    il n’a jamais eu de barde 😉

    deb

    mais pourtant dans les Simpsons… oh mon dieux ils auraient mentit ?!

    C’était des rabbins dans les Simpsons. Sinon, Frank Beard n’a porté la barbe que quelques fois et jamais d’un volume équivalent aux deux autres.

    drum

    et oui les Simpsons t’ont menti!!!

    deb

    et bien merci pour ces éclaircissements 🙂

  •  » les gens ne sont pas obligés d’aller à un concert »

    Mais c’est quoi cet argument à la noix? Les gens ne sont pas aussi obligé d’acheter des albums et préférer les pirater si on va dans ce sens. Ces personnes n’ont plus le sens des réalités à force de vouloir se goinfrer toujours plus.

    [Reply]

  • Je me souviens avoir vu ZZ Top et Steve Lukather en juillet 2008 dans un super cadre, plein air, la mer juste derrière, et si mes souvenirs sont bons j’en ai eu pour moins de 50 euros…

    J’espère qu’à ce prix là, les ingés sons feront la sonorisation du concert correctement !

    [Reply]

    Hellvis666

    Quand un produit augmente dans ton supermarché je crois pas que le responsable de rayon est augmenté.
    $Que le concert coûte 50 ou 200 Euro, les ingés son n’auront pas un coppec de plus.

    Ivan

    Je voulais juste faire remarquer que le son est pas toujours tip top pour les concerts de métal dans certaines salles parisiennes, et que j’espère que pour le prix y a moyen d’avoir un son « normal ».

    D’ailleurs, ça serait cool un jour un petit reportage de l’équipe radio métal sur cet aspect là des concerts ! Je deviens de plus en plus méfiant là dessus depuis que j’ai payé 40 euros pour voir un concert à Bercy dans la fosse sans entendre le moindre son en provenance de la scène… Et je parle pas des X fois où j’entendais que les basses…

    Sinon, je souhaite à GD de bien profiter de la situation actuelle où il peut s’en mettre plein les poches et regarder le public de haut, parce que ça va pas durer…

    Ivan

    Je voulais juste faire remarquer que le son pour les concerts de métal/hard rock dans les grandes salles n’est pas toujours tip top, et que ça n’a pas grand chose à voir avec le prix du billet…

    D’ailleurs, ça serait cool un sujet de radio métal là dessus non ?

  • Arrow
    Arrow
    Ghost @ Paris
    Slider
  • 1/3