ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Gotthard – Bang!


Après la mort, puis la renaissance, la vie reprend son cours plus forte que jamais. Bang! Une exclamation comme un réveil, une secousse, pour ouvrir les yeux et nous exhorter de vivre à fond. Et avec ce nouvel album, c’est exactement ce que fait Gotthard. Ni une redite de Firebirth qui voyait le groupe recadrer sa musique, revenir au hard rock bluesy de leurs premiers albums, ni un retour au rock moderne des dernières années avec Steve Lee, Bang! est une poussée en avant. Gotthard part des bases solides posées en 2012 avec l’arrivée de Nic Maeder, et ouvre ses perspectives musicales.

Les Suisses enfoncent le clou des influences 70s et début des années 80, avec un orgue Hammond quasi omniprésent et des guitares hard bluesy savoureusement expressives. Ainsi, Gotthard lorgne sérieusement du côté de Deep Purple et des vieux Whitesnake. C’est particulièrement le cas avec « Spread Your Wings », avec sa sensualité, son énergie et son ambiance qui renvoient immédiatement vers le meilleur de l’œuvre de David Coverdale, tout comme « I Won’t Look Down », cette fois affublé de cordes et faisant du pied du côté de Led Zeppelin. Avec Bang! ça balance, on tape du pied et on chante à tue-tête ses refrains implacables. Et si Leo Leoni et Freddy Sherer se lâchent sur leurs guitares (avec du gros riff sur « Jump The Gun » par exemple), Maeder est très loin d’être en reste. Pour son second opus avec le groupe, le chanteur, déjà très convaincant sur Firebirth, a pleinement réveillé la bête en lui : à tour de rôle très rock’n’roll ou particulièrement sensuel, l’alchimie qui le lie au reste du groupe ne fait désormais plus aucun doute.

Mais Bang! est aussi un album riche – chœurs divers et variés, arrangements de cordes et piano, etc. – qui prévoit même quelques surprises. On a d’abord les ballades « C’est La Vie », qui profite du titre français pour apposer un accordéon – certes, un peu caricatural -, et « Maybe », qui offre un duo tout en légèreté avec l’Américaine Melody Tibbits et prend une tournure gospel sur sa fin. Mais la pièce maîtresse de cet album, voire de toute une carrière, c’est « Thank You ». Avec cette chanson en hommage aux mamans qui s’étend sur près de 11 minutes, Gotthard réalise son « November Rain ». Démarrage avec un orchestre que l’on retrouvera tout le long du morceau, des envolées qui succèdent à des accalmies et un final avec, dans la plus pure tradition de ce genre d’exercice, un feu d’artifice de guitares qui explose dans le nuage symphonique. Une conclusion imposante qui assoit la générosité de Bang! Un album confectionné par un groupe qui, décidément, respire la joie de vivre.

Ci-dessous le clip de « Feel What I Feel » :

Album Bang!, sortie le 4 avril 2014 chez Nuclear Blast.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3