ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Great White : un requin à deux têtes, ce n’était forcément pas naturel…


Bien évidemment que ce n’était pas naturel… En dehors du malin plaisir que nous avions à pouvoir coller l’affiche du film « 2-Headed Shark Attack » – une production des studios Asylum tellement doués pour nous pondre des histoires abracadabrantesques avec des grosses bestioles et des ex-stars au casting – sur notre site, nous n’avions nulle raison de nous réjouir de ce qui semblait se passer dans « la famille Great White ». Une histoire, elle aussi, guère moins abracadabrantesque.

Pourquoi Jack Russell, chanteur emblématique du groupe, après deux années passées à se remettre de graves problèmes de santé, revenait… en fondant son propre Great White ?! Osons le dire : une reproduction tout à fait fait artificielle du Grand Blanc original monté avec des pièces de récupération. Évidemment, nous voulions des réponses et serions bien allés les chercher nous-mêmes mais elles sont finalement arrivées toutes seules.

Le « vrai » Great White, celui que le chanteur avait laissé derrière lui en entrant à l’hôpital, a publié sur son site un communiqué officiel (que nous vous avons traduit intégralement dans la suite de cet article) dans lequel le groupe se montre non seulement choqué mais aussi attristé alors qu’il n’espérait, au fond, qu’une chose très simple, parfaitement compréhensible : voir revenir leur camarade, leur « frère » en parfaite santé, débarrassé de ses démons, de ses addictions qui, physiquement, le rongeaient littéralement et qui, malheureusement, nous amène à nous demander, en lisant le déroulement détaillé de cette affaire si, quelque part, d’un point de vue intellectuel, quelque chose ne se serait pas aussi dégradé.

Une histoire qui – et, là encore, c’est désolant – pourrait ne faire que commencer si Jack Russell tentait de s’acharner, en montrant encore une impatience irraisonnée, puisque Great White est prêt à faire appel à la loi pour que cela n’aille pas plus loin.

Voici le communiqué de Great White :

« Premièrement et avant toute chose, nous nous soucions principalement des fans. Nous avons passé trente années à essayer d’être les meilleurs possible et d’apporter à nos fans la musique de qualité optimale à laquelle ils sont habitués et qu’ils méritent. Cela nous attriste d’avoir aujourd’hui à répondre à l’annonce de Jack Russell.

Jack Russell a annoncé sur Facebook, samedi 10 décembre 2011, qu’il revenait avec Great White, avec un nouveau groupe. Cela a été un véritable choc pour toute la famille Great White.

La vérité est tout autre.

Comme chacun le sait, Jack Russell s’est battu contre ses abus de drogue et d’alcool pendant des années. Il est entré et sorti de nombreuses fois en centres de soins et à l’hôpital.

En 2010, son état physique s’est à tel point détérioré qu’il tombait fréquemment sur et hors de la scène, oubliait les paroles et nous devions annuler des concerts parce qu’il était incapable de les assurer. Au cours des deux dernières années, Jack a dû subir cinq graves opérations et a failli mourir trois fois. Ses abus de drogue étaient tels que son corps a commencé à se fermer, ce qui, finalement, l’a conduit à subir une colostomie à cause d’un intestin perforé (il a failli mourir pendant l’opération). Ça lui a sauvé la vie mais ça l’a obligé à vivre un an avec un sac de stomie.

Great White en 2009 (Jack Russell au centre).

Nous sommes restés à ses côtés ; nous l’avons soutenu et avons attendu son retour avec impatience.

Il était d’abord prévu que Jack fasse son retour dans Great White l’été dernier. Malheureusement, ses abus de drogue et son corps fragilisé nous l’ont interdit. Pendant les mois qui ont suivi, Jack a subi trois opérations qui ont repoussé son retour. Finalement, il a choisi de revenir en février 2012. Nous avions défini cinq conditions à son retour :

1°) Jack devait être débarrassé des drogues. Plus d’opiacés, de méthadone, de Valium ou de Xanax.

2°) Jack ne devait plus toucher au Prednisone (un stéroïde qui lui dévorait ses organes internes et qui lui avait causé cette perforation de l’intestin).

3°) Jack devait être sobre et ne devait plus toucher au crack, à la cocaïne et à tout alcool.

4°) Jack devait accepter de faire un dépistage des drogues chaque semaine.

5°) Jack devait se rendre aux réunions des Alcooliques Anonymes et des Narcotiques Anonymes chaque semaine.

La semaine dernière, Jack a signalé à notre management qu’il ne serait pas de retour pour février 2012. Il avait signalé à son médecin qu’il n’était pas prêt. Il venait de démarrer une nouvelle rééducation physique et ses jambes et son dos avait encore besoin de rééducation pour qu’il puisse supporter les rigueurs d’une tournée. Jack pensait être prêt vers mai pour une tournée estivale. Cependant, il n’était pas sûr de pouvoir arrêter tout de suite ou jamais la méthadone. Notre management lui a rappelé qu’il devait être totalement clean pour revenir. Il le devait pour les fans, pour nous et pour lui-même.

Venu de nulle part, nous avons tous reçu un e-mail samedi 10 décembre 2011 nous disant qu’il revenait maintenant et qu’il démarrait un nouveau groupe, son propre Great White. Comme vous pouvez l’imaginer, ce fut pour le moins choquant. Nous étions attristés et blessés par cette annonce choquante.

Nous souhaitons seulement faire les choses bien pour nos fans. Nous visons le meilleur à chaque concert et avons pour but qu’ils en sortent avec le sentiment d’en avoir eu pour leur argent. Ce groupe est sobre et la musique est notre passion. Avec Jack Russell, toujours prisonnier des drogues et physiquement incapable de se produire sur scène, ce serait laisser tomber nos fans.

Ses addictions ont ruiné sa vie durant les huit dernières années. Nous n’allons pas nous asseoir et laisser notre frère abuser de l’alcool et des drogues jusqu’à se tuer lui-même. Nous avons perdu bien trop d’êtres aimés à cause de cette folie. Suite au décès de notre cher ami, le talentueux Jani Lane, c’est devenu encore plus évident que ça devait cesser. Ça doit finir.

Depuis le départ de Jack en août 2010, Great White a assuré près de cent concerts. Pas un n’a été raccourci, pas une annulation ni aucune limite dans le choix des chansons à cause de problèmes de voix. En ces temps difficiles économiquement, les fans ont besoin et méritent plus, et pas moins. Pour nos fans et pour les organisateurs, nous ne pouvons autoriser Jack Russell et quelque groupe de garage à porter atteinte à l’héritage et au futur radieux de Great White.

Jack Russell n’a pas le droit de commencer son propre groupe Great White ou d’utiliser ce nom sans nos noms dans le groupe. Nous poursuivrons en justice tout organisateur qui fera tourner le « Great White de Jack Russell » ou utilisera le moindre logo avec le nom Great White.

Nous vous faisons la promesse que nous continuerons en 2012 et au-delà à vous fournir le top de la qualité en termes de performances musicales ainsi que nous vous y avons habitués, comme vous le méritez. Nous avons espoir et prions pour la santé, le bonheur et la sobriété de Jack. Sa Santé et son bien-être sont tout ce qui compte.

Keep Rocking, Dieu vous bénisse et passez de bonne fêtes !

Mark, Audie, Michael, Scott et Terry

GREAT WHITE »

EDIT du 15 décembre 2011 : Jack Russell a depuis répondu à ce communiqué.



Laisser un commentaire

Aucun Commentaire

  • Jack Russell EST la voix de Great White, point barre.
    Tout comme Phil Lewis est la voix de L.A. Guns.
    Je trouve le communiqué des 4/5 membres restants de GW totalement abject! Les détails qu’ils donnent sur la santé de Jack sont d’une indécence ahurissante! Ils ont fait preuve d’un profond manque de respect envers Russell. Et ce dernier leur a répondu d’une manière beaucoup plus digne et classe.
    Quant à savoir les vrais tenants et aboutissants de cette affaire, je ne suis pas sûr qu’on le sache un jour…
    En tout cas c’est triste, ça c’est sûr.

    [Reply]

  • Pas étonnant qu’il n’ont pas annulé ou retardé une seule représentation pour des problème de voix quand on sais que Tery Ilous est leur nouveaux frontman , quand on connais le sérieux , le professionnalisme et le charisme du type . Et franchement j’aime beaucoup la voix de Russel mais faut avouer que comparer à Tery il ne fait pas le poids donc great white ne perd rien .

    [Reply]

  • je pense que nous touchons aux cotés les plus négatifs de la musique et par extention de la vie,les drogues peuvent paraitre fun mais en fait elles rongent insidieusement les corps et les etre jusqu’à les transformer complétement.j’ai de la peine pour ce groupe que j’écoute de temps en temps et malgrés mon respect pour mr russel je pense que ses camarades ont raison,en souhaitant pour tout le monde le meilleur

    [Reply]

  • Vanden Plas - Chronicles Of The Immortals, Part I: Netherworld
    Vanden Plas
    Chronicles Of The Immortals,
    Within Temptation - Hydra
    Within Temptation
    Hydra
  • 1/3
    base
    kprod