ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video    Nouvelles Du Front   

Grorr : l’art pour seul vecteur


Grorr, révélation High Hopes de février 2013, rentre encore un peu plus dans la cour des grands. Dimanche dernier, 21 avril, le groupe dévoilait, à 20h00 pétantes, son tout premier clip. Issu de l’album Anthill, c’est le titre « We Legion » qui a été retenu afin d’être mis en images. Or, dans le monde des clips, on trouve un peu de tout. Du bon comme du très… limité ? Car le clip répond irrésistiblement au simple besoin d’apporter une image là où seul le son s’exprime. À l’instar des artworks, le clip – vecteur de cette matérialisation de l’image – occupe une zone floue entre le marketing et l’expérience esthétique. Et ce tout premier clip de Grror se place comme étant à la fois une véritable œuvre d’art à l’esthétique soignée qui, de fait, crée une fascination visuelle, mais aussi, une véritable fenêtre de visibilité du combo auprès d’un public désormais élargi.

L’œuvre audio de Grorr est déjà intense. Son message musical est profond, spirituel. Étrangeté captivante et envoûtante ; Anthill relate la vie d’une fourmilière expansionniste et de son microcosme à travers un concept-album cohérent trempé dans une sauce death metal alambiquée. Mais, bien que l’opus s’avère déjà très proche d’un livre audio, le clip de « We Legion » relève encore son aspect de conte.

Une image est une représentation visuelle voire mentale de quelque chose. Elle peut être naturelle ou artificielle, visuelle ou non, tangible ou conceptuelle. Au final, ce nouveau clip, c’est en quelque sorte tout cela à la fois.

Le concept de l’opus prend vie à travers ce tableau visuel détaillé, qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler un certain Metropolis (film de science-fiction de l’Allemand Fritz Lang, un des chefs-d’oeuvre du cinéma expressionniste datant de 1927) via sa métaphore industrielle et ses rouages en ombres chinoises. En effet, le fort symbolisme et la mise en scène sont ici utilisés pour créer une atmosphère et une profondeur expressive au clip. De plus – comme pour Metropolis – c’est une société ouvrière, industrieuse, qui est mise en scène avec ces fourmis se déplaçant en légion et travaillant au sein de divers engrenages qui forment le cœur de sa société. Ici, l’esthétisme est au service de la musique. Car le clip n’est que l’image représentant ce chant colonisateur qu’est « We Legion ». Par ailleurs, il démontre également un exemple classique d’un comportement collectif auto-organisé connu chez les fourmis (oui, improvisons-nous entomologistes). Car, une fourmi seule n’a pas à choisir le plus court chemin dans un environnement complexe. De fait, c’est la colonie dans son ensemble qui va choisir ce chemin. Ainsi donc, c’est une véritable épopée qui nous est contée.

Un soutien par l’image sublimant l’œuvre sonore. Médéric Grandet, musicien et vidéaste, est le chef d’orchestre de ce voyage vidéo-musical. C’est lui qui se trouve être à l’origine de la construction d’une bulle géante gonflable (l’Organodrôme) dans laquelle le public (40 personnes) peut entrer et écouter un concert. Le tout, en étant plongé au cœur d’images organiques. Ce premier clip de Grorr est donc un véritable enchevêtrement d’art sous quelques-unes de ses diverses formes. Un œuvre artistique composite mais cohérente aussi bien offerte par la musique excessivement évocatrice visuellement du combo que par un visuel quasi audible lui-même produit par Médéric Grandet.

Grorr offre avec ce clip un univers oppressant permettant des parallèles avec les sociétés humaines dans leurs traits les plus violents, désespérés ou absurdes. Indéniablement, Grorr se veut grand et montre qu’il en a les moyens avec cette décision de pousser au paroxysme son côté progressif en développant un concept-album fouillé, désormais enrichi par un clip à l’image de sa musique.



Laisser un commentaire

  • Psycho Rhody dit :

    Et moi qui vient de lire l’oeuvre de B.Weber… En tout cas très beau clip, j’aime beaucoup ! Ca sort de ‘léternel groupe qui joue devant un fond vert ! Par contre juste, je sais pas si c’est leur premier, ils en avaient déja fait un avec des pièces détachées d’ordi que j’avais bien aimé aussi ‘ et que je trouve plus original) mais voila je soulève la question: est-ce vraiment leur premier clip ?!?

    [Reply]

  • IXequilibrium dit :

    ça me fait penser a du Meshuggah ? non ?

    [Reply]

    Alex

    Dans l’article High Hopes sur Grorr ils parlaient d’un mélange de Gojira et Meshuggah ^^ Que du bon !

  • Vraiment un excellent article pour un excellent clip fait par un groupe que j’adore et que j’ai déjà vu sur scène 🙂 Merci Radio Metal !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3