ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Gwar, l’Europe et l’humour


Gwar a été forcé d’annuler sa tournée européenne. Mais que le peuple de France et de Navarre ne s’inquiète pas trop : le groupe n’avait pas notre chère patrie sur sa carte. Pour les francophones, il n’y a que nos amis belges qui se sentiront peut-être lésés puisque Anvers devait bénéficier de la visite de ces extra-terrestres.

La cause est vieille comme le système monétaire puisque, comme l’explique le groupe sur son site, les faibles ventes de billets – un phénomène qui peut toucher plus d’un artiste – est signalé comme étant au cœur du problème : « Plusieurs organisateurs se sont inquiétés des faibles ventes de billets et ont décidé de tirer la chasse sur ces concerts, au point que tant ont été annulés que nous ne pouvions simplement plus nous permettre de faire cette tournée. »

Une explication vraisemblablement trop simpliste pour Oderus Urungus, le frontman de la bande, qui, s’étant exprimé sur son compte Twitter, verrait plutôt la cause comme intrinsèque à la culture européenne même.

Voici ses termes : « Soucis économiques, période de Noël, l’Europe du Nord en janvier… Mais c’est plus profond que ça. Pour le dire directement, la plupart des Européens n’aiment pas Gwar. Bien sûr, nos fans européens (qui sont parmi mes préférés) ne seront pas d’accord mais ils sont l’exception qui confirme la règle. Alors, pourquoi l’Europe soutient à ce point Lordi et évite Gwar ? […] Je vais vous dire pourquoi… La scène metal européenne est pleine de gens qui prennent le metal trop au sérieux et pensent que l’humour n’y a pas sa place. »

Nous serions bien curieux de savoir de quels européens Oderus nous parle précisément. Cette tournée devait principalement parcourir les îles britanniques (pas moins de 11 concerts au Royaume-Uni sur un total de 19), l’Allemagne et la Scandinavie. Sans vouloir être chauvin, peut-être qu’ils auraient dû chercher à passer en France : un groupe comme Ultra Vomit y est très apprécié « malgré » son côté parodique. Par ailleurs, à titre d’exemple, un organisateur de concert important prend même le « risque » de faire jouer Steel Panther en tête d’affiche au Bataclan en mars prochain (un groupe qui n’a pour l’instant fait « que » des premières parties en Angleterre) alors que sa réputation s’est surtout faite aux États-Unis. Donc peut-être y a-t-il là un trop prompt amalgame de fait du côté de Oderus ?

On veut bien admettre que des metalleux « prennent le metal trop au sérieux », ça, oui, on voit bien de quoi il parle : de ces vieux briscards, défenseurs d’une sorte d’orthodoxie metal, à leurs jeunes émules autodidactes qui pensent savoir ce qui a sa place dans le metal ou non. Mais le cas est-il à ce point propre à l’Europe ? Et ces personnes sont-elles à ce point représentatives de la scène metal – européenne ou non ? En Europe, probablement comme ailleurs, dans les concerts et festivals de metal, règne plus souvent que ne semble le croire Oderus Urungus un esprit bon enfant et l’humour, voire l’auto-dérision (ai-je entendu Spinal Tap ?) dans le metal est au moins aussi ancien que le genre lui-même.

D’où vient cette image d’Européen pète-sec que dénonce le chanteur ? Le Vieux (donc aigri ?) Continent, terre d’Art et de Culture, se prendrait trop au sérieux et serait incapable d’apprécier un concert de Gwar ? Et qu’est-ce que Lordi vient faire dans cette affaire ? Les Finlandais vous piqueraient-ils votre public ? Mais comment, quel est le rapport ? Vous êtes tous deux des groupes avec leurs membres revêtus de costumes de monstres de films de série Z. Et après ? Ce n’est pas le même genre de show ; l’esthétique particulièrement gore de Gwar n’a rien à voir avec les performances scéniques de Lordi.

On pourrait opposer les conceptions américaines et européennes du spectacle ; les États-Unis ayant élevé l’entertainment, le divertissement, au rang de fait culturel alors que l’Europe ne jurerait, a contrario, que par l’Art. Le public européen ne serait donc pas ouvert au pur divertissement ? Alors, pourquoi un film de Michael Bay (pour ne citer que lui) fera-t-il toujours plus d’entrées qu’un film de Kusturica, Audiard ou Lars Von Trier ? Il y a sans doute, aussi, une grande part de promotion, de publicité, de communication, qui sont à prendre en compte pour qu’un spectacle attire les foules.

Au final, il apparaît que les propos du chanteur sont plus caractéristiques d’un type indigné comme un autre s’exprimant sur Twitter que d’une véritable analyse révélatrice. Car, si Gwar pouvait à ce point compter sur ses fans européens pour remplir les salles dans lesquelles le groupe allait jouer, pourquoi cela ne s’est-il pas produit ? Soit parce que la base de fans de Gwar en Europe n’est pas aussi large que pourrait l’imaginer Oderus – le groupe étant, évidemment, mieux implanté en Amérique, comme Lordi est plus sûr de réussir en sortant peu d’Europe -, soit parce que les promoteurs n’ont pas fait le maximum pour vendre ces concerts.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • One Eyed Wisdom dit :

    Ca me surprend toujours qu’on mette tous les Européens dans le même panier, bon ça donne un petit coté solidaire ça fait pas de mal… Enfin il m’a surtout l’air un peu frustré l’Oderus. Il aurait mérité d’apparaître dans un NO COMMENT tiens!

    [Reply]

  • @ritouz effectivement cela est une question de pognon mais pas que !

    [Reply]

  • Nan mais les groupes s’en cognent que le public soit « bon » ou « mauvais »…
    Si ils ne viennent pas en France ce n’est pas pour cela. C’est simplement que les promoteurs n’y trouvent pas leur compte. (rentabilité, organisation, législation ???)
    Un vrai groupe s’en cogne de jouer contre 5 personnes amorphes ou 5000 personnes déchainées, de plus il est payé de toute façon…

    Et puis, si il faut donner son avis personnel, je trouve le public français bien plus drôle que le public étranger (il n’y a qu’a voir la différence d’ambiance entre le hellfest et le wacken…)

    [Reply]

  • @thomas « je suis qui pour dire que le public francais est le plus mauvais au monde » ? c’est simple un simple mec qui ce fait 2 a 3 concert par mois et qui lie les review de concert par exemple cette année sur la tournée européene d’Arch enemy c’est en france qu’il n’y avais pas d’ambience pourtant les salle etait presque pleine. Les groupes eux même commence a le dire. Pour ultra vomit et gros nibard oui c’est normal car nous comprenons les parôle apres pour le gore avec Gwar je ne suis pas daccord a tu deja vu ce groupe en live ? C’est simple ulra vomit ou gronibard font un Concert, Gwar c’est un vrai spectacle musical et visuelle et je parle en conaissance de cause tout ces groupe je les est vu en Live. Si tu trouve que le public francais est un bon public va voir des concert en Allemagne, portugal ,espagne etc ca n’a vraiment rien a voir!

    [Reply]

    Nicroz

    Je me rapelle que pour le concert de Sabaton à Lyon le groupe était vraiment étonné de voir autant d’ambiance spontanné de la part du public. Donc le public français n’est pas toujours le plus mauvais.

  • D’accord avec Vik-Thor

    Perso j’ai jamais accroché à Gwar. Je pense qu’à part leur « image », y a pas grand chose à dire. Gwar par ci, Gwar par là… A comprends pas

    [Reply]

  • Mouais, l’Europe qui n’aiment pas l’humour?
    Je pense surtout que c’est le niveau de la musique qui est en jeu!
    Je vais répéter ce qui a été dit précédemment, simplement parce que c’est la réalité (la mienne en tout cas)
    Je pense que le metal américain est beaucoup moins mélodique que le metal européen… Quand on écoute tout ces groupes de machin-core que les amerloques nous sortent, c’est vraiment n’importe quoi… malgré le fait que les guitaristes soient parfois extrêmement bons, quand on entend ce qu’ils font dans leur groupe, on ne le ressent tout simplement pas, car la musique qu’ils produisent est juste du bruit (cf le premier du top 25 des meilleurs guitaristes le metal « moderne » de metalsucks)
    Donc la différence entre GWAR et Lordi n’a rien a voir avec l’humour, mais la musique elle-même. Parce que, comme dit, en France, on a Ultra Vomit, et ce n’est pas l’album Grindcore qui a marché, mais bien l’album qui est musicalement très réussi!!!
    Désolé pour les fans de core, mais il faut avouer que c’est du gros fouilli ^^

    [Reply]

  • truc à part. Un de leurs guitariste serait pas décédé récemment? je me souviens vaguement d’avoir lut un truc du genre récemment.

    [Reply]

    Vik-Thor

    En effet, je trouve également ça bizarre, mais bon…

    Effectivement. Mais ils avaient décidé de maintenir tous leurs concerts comme un moyen pour les fans de rendre hommage à Cory Smoot, leur défunt guitariste.

  • Cest bien connu le rire c’est pas metal…………

    Mort au vieux c**!@

    [Reply]

  • Réaction de jalousie typique…

    [Reply]

  • « Je vais vous dire pourquoi… La scène metal européenne est pleine de gens qui prennent le metal trop au sérieux et pensent que l’humour n’y a pas sa place.

    C’est vrai, quand on voit toutes les déjections sonores que peuvent pondre les Américains en général, il ne faut pas s’étonner que l’on ne prenne pas la musique trop à la légère surtout quand il s’agit d’un genre bien particulier comme le métal. C’est vrai que les français sont très difficile à satisfaire j’en veux pour preuve le ridicule taux de groupes français qui percent à l’étranger comparé à nos amis Anglais, Allemands, ou Scandinaves.

    Le prix des places de concert est un frein assez important quand on voit que les maisons de disques rattrapent leur manque à gagner sur les tournées. Et il est vrai que l’on a de l’humour Ultra Vomit, Grosnibard….

    [Reply]

  • quand il dit que le public européens n’a pas d’humour il a totalement raison en 10 ans les metalleux ont beaucoup changée!Ultravomit sont apprécier car il chante français et fait partie des « nouveau » groupe du style en France. Le public francais fait partie du plus mauvais au monde!

    [Reply]

    Thomas

    Tu es qui pour dire que le public français et le plus mauvais au monde ? Tous les groupes que je connais ayant donné leur avis sur le public français ont parlé d’un super public.

    Sinon, je trouve ça vraiment con de dire que le public européen prend le metal trop au sérieux. En France, on a quand même Ultra Vomit et Gronibard, qui est sûrement plus gore et déconneur que Gwar. En Allemagne, ils ont JBO, Excrementory Grindfuckers et pleins d’autres. En Finlande, ils ont Leningrad Cowboys. Je pense que niveau humour, les européens réussissent mieux leur coup.

    Et aussi Bloodenemy V, c’est normal que les français aiment qu’un groupe français chante en français. Déjà d’une tout le monde comprend, et de deux, ça montre que la magnifique langue qu’est le français n’est pas totalement écrasée par l’anglais. Les allemands eux, ils chantent bien en allemand, pourtant on leur dit rien.

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3