ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Halestorm – Back From The Dead


Même les formations les plus en vogue se sont mises à douter de leurs capacités à écrire et jouer de la musique à cause de la pandémie. C’est le cas des Américains d’Halestorm, qui avaient commencé à composer leur nouvel opus avant le confinement de 2020. Tout leur emploi du temps a été chamboulé et le groupe a eu un état d’esprit fluctuant quant à sa volonté de continuer. Le titre de ce cinquième effort est ainsi explicite : Back From The Dead est l’histoire de musiciens qui ont dû faire du studio une véritable catharsis faute de mieux. Halestorm s’est donc rassuré et entend rassurer également son public en proposant « l’album le plus Halestorm possible » pour reprendre les dires de la chanteuse Lzzy Hale. Back From The Dead se considère presque comme une bouée de sauvetage.

Halestorm a pris l’ensemble de l’année 2021 pour finaliser son opus entre Nashville et Los Angeles, assisté de Scott Stevens de The Exies et du célèbre producteur Nick Raskulinecz (Deftones, Alice In Chains). Sans surprise, Back From The Dead a tous les atours de la production américaine : les guitares et la batterie abandonnent leur personnalité pour ériger le mur de son caractéristique des grosses cylindrées et la voix de Lzzy Hale incarne pratiquement à elle seule la force des chansons, ce que les premières secondes de « Back From The Dead » révèlent immédiatement. Une identité sonore stéréotypée qui convient parfaitement à la volonté d’Halestorm d’enchaîner les tubes. « Back From The Dead » propose justement un heavy-rock agressif où les modulations de voix de Lzzy Hale revêtent les nuances nécessaires. Cette dernière est aussi à l’aise pour exprimer une forme de rage à peine contenue que pour « lisser » la musique et lui confier les accroches grand public. Back From The Dead transmet une certaine volonté d’en découdre. « Wicked Ways » et la lourdeur de son riffing se classent parmi les titres les plus tapageurs de la discographie d’Halestorm, empruntant quelques bribes du vocabulaire du néo-metal à l’ancienne. Lzzy Hale n’est pas loin de s’égosiller et personne ne pourra lui reprocher de ne pas incarner ses chansons. Le single « The Steeple » entérine la volonté d’Halestorm de proposer des rythmiques simples, « groovy », qui n’ont d’autre objectif que de porter la mélodie et de faciliter l’appréhension. L’application scrupuleuse des clés du succès.

Halestorm propose même la traditionnelle ballade « Terrible Things ». Quelques accords de guitare acoustique qui permettent à Lzzy de moduler davantage sa voix, entre amertume contenue et une étrange sérénité, très vite rejointe par les arrangements de cordes pour élever le curseur émotionnel. À nouveau Halestorm démontre sa capacité à multiplier les poncifs. Paradoxalement, c’est justement tout l’intérêt de Back From The Dead. Il est un archétype de heavy-rock made in USA parfaitement réalisé avec toute la conviction nécessaire. Si l’on peut apercevoir à chaque recoin de l’album des ficelles grosses comme des cordes de galion portugais, l’homogénéité, l’accessibilité et le sens de l’accroche sont ses forces et par extension celles qui ont propulsé Halestorm sur le devant de la scène. Le riffing syncopé de « My Redemption » est un exemple du sempiternel enchaînement « rythmique contenue – refrain libérateur » qui fonctionne. Il y a quelques petits écarts, à l’instar de « Bombshell » qui doit à nouveau beaucoup au registre metal des années 90 avec ces plages de basse et ce chant hybride entre rap et murmures. Rien qui ne fait dévier le groupe de sa trajectoire. Tout dans Back From The Dead est voué à être un hit, y compris sa conclusion solaire au piano, « Raise Your Horns », qui frôle tout de même la sensiblerie en de rares endroits malgré l’excellente prestation de Lzzy.

Back From The Dead est exactement ce qu’il prétend être : le retour hardi d’une formation qui, comme toutes celles qui dépendent des tournées, a pris du plomb dans l’aile. Halestorm s’est rassuré en proposant un concentré de ce qui a garanti sa réussite et qui devrait ravir son public. Back From The Dead a la puissance et l’attrait des grands clichés du rock US avec l’emballage parfait. Son empreinte est immédiate à défaut d’être indélébile. Le blockbuster musical en somme.

Clip vidéo de la chanson « The Steeple » :

Clip vidéo de la chanson « Back From The Dead » :

Album Back From The Dead, sortie le 6 mai 2022 via Atlantic Records. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3