ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Headcharger fait monter la sève, même dans les vieilles souches


Vous sentez que votre cœur bat à seulement huit pulsations minutes ? Pour un être humain, c’est très mauvais signe ; vous êtes sans doute sur le point de mourir, au moins d’ennui, et il vous faudrait sûrement un bon électrochoc. Autre méthode : vous pourriez vous inoculer la Maladie du Ralenti, ou Slow Motion Disease, le nouvel album de Headcharger (sorti chez XIII Bis Records le 30 janvier dernier), à s’injecter directement dans les oreilles. Premiers signes que la chose agit bien : mouvements de la tête et des pieds de haut en bas. Ça va vous faire circuler le sang.

Mais si vous sentez tout de même que votre métabolisme reste à un rythme approchant celui d’un épisode de Derrick, les Normands ont un autre traitement à vous proposer : une base électrique dont les effets se rapprochent de certaines pilules bleues qui font circuler la sève, même dans les branches molles, à s’injecter par voie oculaire.

Pour finir, nous ne pouvons pas ne pas mentionner derrière cet excellent clip le travail du duo Bruno Cailloux et Jérôme Lozano (Dude I’m Screwed) qui, au-delà de l’idée que nos glandouillages télé seraient, de toute évidence, plus palpitants avec quelques clips de metal balancés entre les quatre côtés de la lucarne à bêtises, nous offre encore de nouveaux personnages croustillants.

Car les réalisateurs (se définissant d’ailleurs eux-mêmes comme « aussi médiocres artistiquement qu’esthétiquement » et dont « le style graphique qui en résulte se révèle ennuyeux, formaté, peu attractif ») n’en sont pas à leur première collaboration avec Headcharger puisqu’ils avaient précédemment pondu le clip de « Intoxicated » avec encore son lot de de personnages sales et mordants, un peu crétins, un brin losers magnifiques. Sans oublier, cherry on the cake, ce goût des costumes loufoques qui culmine ici dans ce clip de « All Night Long », après les super-héros kick-assiens de « Intoxicated » et le velu emperruqué sautant à la corde dans le clip « Beretta » du groupe 6:33 et qui ont aussi eu de quoi nous faire bien marrer, plaçant cette réalisation dans la catégorie des clips d’Airbourne ou de Red Fang vers lesquels on se précipite toujours pour les regarder. On ne peut donc que souhaiter une troisième étape à cette collaboration.



Laisser un commentaire

  • Vient de me procurer l’album… reste plus qu’à écouter …. et…. à regarder, il y a aussi un DVD avec leur prestation au Hellfest l’an passé 😉

    [Reply]

  • excellent ! longue vie a ce groupe !

    [Reply]

  • Hé,les Caennais,en forme!
    Normands,fiers et conquérants!

    [Reply]

  • Excellent le clip 😀 !!!!
    Headcharger un vraiment un super groupe et qui envois toujours autant du bois….

    Metal la 8.6 ? Chais pas, mais la gueule de bois qui va avec suite à une surconsommation, elle l’est assurément ….

    [Reply]

  • Génial le clip =)

    Je connaissait pas le groupe et rien que le clip m’as donner envie d’acheter l’album x)

    Merci pour la newsletter x)

    [Reply]

    evicliff

    Classe le clip !
    En fait j’ai une question : La Bavaria 8.6 C’est METAL ou pas ?

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3