ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Hellfest : l’organisation dépose plainte contre des sites de revente de billets


Le Hellfest Open Air, qui se tiendra du 21 au 23 juin 2019, a ouvert la billetterie pour ses pass 3 jours mercredi 10 octobre.

L’équipe de Clisson a annoncé que le festival affichait complet 1H30 après la mise en ligne des tickets : « Le Hellfest 2019 est complet. Il aura fallu moins de deux heures pour écouler l’intégralité de nos pass 3 jours ! L’enfer n’attend pas ! Merci à tous ! See you in hell #C0D32K19 »

Ben Barbaud est revenu, dans un long communiqué paru vendredi soir, sur cette vente ultra-rapide des pass 3 jours qui a, en conséquence, frustré les festivaliers n’ayant pas pu se procurer de tickets.

Le communiqué :

« Bonjour a tous,

Comme certains de vous le savent, c’est assez rare de me voir prendre la plume pour communiquer avec vous de façon « officielle ». Mais je tiens à tout de même éclaircir les événements de mercredi dernier lors de la mise en vente des forfaits 3 jours du festival.

Nous comprenons la frustration qu’a dû engendrer cette vente éclair pour de nombreux fans (qu’ils soient historiques ou néophytes) mais de là à penser et colporter de fausses rumeurs il y a là un pas qu’il ne faut pas franchir. Tout un tas de raisons explique le phénomène de mercredi dernier mais pas celle de la théorie du complot qui verrait notre association pactiser avec ces sites de revente frauduleux (viagogo, Stubhub etc…) que nous avons TOUJOURS rejetés malgré leurs appels du pied !

La vérité aujourd’hui, même si elle peut sembler dure à avaler pour ceux qui n’ont malheureusement pas pu trouver leur précieux sésame, est que vous êtes chaque année de plus en plus nombreux à vouloir participer au festival et que nous ne pouvons pas/plus contenter tout le monde.

Hellfest 2014 : Sold out en 3 mois
Hellfest 2015 : Sold out en 2 mois
Hellfest 2016 : Sold out en 1 mois
Hellfest 2017 : Sold out en 10j
Hellfest 2018 : Sold out en 36h
Hellfest 2019 : Sold out en 1h30
Hellfest 2020 : *faites votre calcul*

N’allez pas croire que ma fierté de voir mon projet d’adolescent devenir ce qu’il est aujourd’hui, ne masque pas ma réelle tristesse d’entendre et de lire tous vos commentaires de déception et d’énervement. Si nous avions pu tous vous convier nous l’aurions fait avec grand plaisir !

Je veux toutefois éclaircir la situation. NON ! la moitié de la billetterie, ni même un quart, un douzième ou je ne sais quoi n’a pas été « raflé » par de mystérieux bots pilotés par les sites de revente de tickets dits de « second marché » tels que Viagogo, Stubhub ou autres.

Le succès du festival attire désormais des acheteurs individuels peu scrupuleux, voyant en lui, une bonne occasion de se faire de l’argent sur votre/notre dos. Ces revendeurs individuels placent ensuite ces billets sur différentes plateformes de revente dites de « second marché ». Ces plateformes ne donnent évidemment aucune information quant à l’identité de ces revendeurs, ce qui rend le tracking de ces pass remis en vente extrêmement difficile.

Une loi francaise de 2012 interdit effectivement à quiconque de revendre des billets de spectacles ou autres de façon « habituelle », sans l’autorisation du producteur dudit spectacle. Nous devons donc faire face à cette subtilité et prouver la répétitivité de l’action. Mais comment prouver cela sans avoir les identités de ces revendeurs rapaces ? Les sites de plateformes nous cachent bien évidemment ces informations et c’est cela qui nous rend la tâche ardue…

Cependant, sachez que l’association vient en ce jour de déposer plainte contre ces sites, qui à défaut d’être considérés comme des revendeurs, sont au moins les complices de ces agissements en proposant aux revendeurs individuels d’être mis en relation avec de potentiels acheteurs. Des frais de « mise en relation » que nous appellerons des « frais de fraude » sont même facturés plus de 100€ par billets vendus ! Faisant passer les billets à plus de 500€ l’unité… la belle arnaque !

En espérant que les pouvoirs publics prennent conscience de ce véritable fléau, qui touche tour à tour, les organisateurs, les artistes et leur public. En attendant, la meilleure façon de contrer ces pratiques frauduleuses reste de ne pas tomber dans le panneau de ces arnaques, et de vous passer le mot, VIAGOGO et consorts « fuck off » !

Encore une fois et pour finir, je tiens à tous vous remercier pour votre confiance. Votre passion envers le festival n’a d’égal que votre motivation à en faire un événement irréprochable. Vos remarques quant à la mise en vente et à ses eventuelles améliorations pour les années futures ont été entendues. Ne doutez pas un seul instant de notre volonté d’améliorer ce qui peut l’être, mais gardez en tête que dorénavant l’obtention du ticket pour le hellfest sera sans doute de plus en plus ardue, et les heureux détenteurs de pass 2019 seront peut être les malheureux de 2020…

Nous assumons le fait d’être « victime de notre succès » mais pas celui d’être associés à ces fraudeurs que sont VIAGOGO, STUBHUB et autres !

Un grand merci à vous tous.

Ben Barbaud
Président et directeur de l’association Hellfest productions.

H311F357″



Laisser un commentaire

  • Ce n’est pas la durée qu’il faut augmenter mais prévoir un agrandissement du lieu et des scènes si c’est faisable.

    Pour ce qui est des billets, essayer de vendre plusieurs fois un nombre limité de billets pourrai donner une chance à ceux qui travaillent et ne veulent pas poser un jour pour acheter un billet.

    Ou bien revoir les horaires d’ouverture de la boutique en ligne…

    [Reply]

    pok

    Augmenter la superficie va devenir très compliqué vu qu’il y a des terrains autour qui appartiennent à des gens.
    Faire des microventes par à coups c’est ce qu’ils faisaient avant et les gens râlaient déjà.
    Décaler les horaires c’est une fausse excuse, il y 40% d’étrangers au Hellfest et eux se plaignent pas qu’il était 23h ou 6h du matin…

    Le vrai problème serait il plutôt les gaulois réfractaires qui se plaignent out le temps ?

  • « Si nous avions pu tous vous convier nous l’aurions fait avec grand plaisir ! »

    Dans ce cas, pourquoi ne pas (essayer de) prolonger la durée du festival ?

    [Reply]

  • il a parfaitement raison , le fest coûtait 99 e à une époque et ça valait le coup . Maintenant si le festival est à ce prix c’est en partie que vous l’acceptez bien . Donc ça continuera à augmenter

    [Reply]

  • SUPPORT TO HELLFEST CREW !
    Putain, non mais.

    [Reply]

  • Ben barbaud ? c’est pas celui qui se vente d’avoir aucune subvention ? bien sur , c’est les crétins qui paient plus de 200 euros qui le font.
    Continuez donc de le rincer si ça vous plaît , c’est vrai qu’on est dans le pays de la sodo , comment oublié.

    [Reply]

    Fikmonskov

    Aucune subvention, le Hellfest ?

    M’étonnerait…

    pok

    Le Hellfest ne fait plus de demande de subventions (20 000 €) depuis l’Anselmogate de 2016.

    inark

    Voir plus de vingt concerts pour ce tarif, y compris des groupes que j’aurais jamais l’occasion de voir autre part ou des têtes d’affiche que tu vas payer 80 boules par ailleurs, j’ai vraiment pas l’impression d’être un « crétin » ou de me faire « sodo »…

    torion

    et tu veux quoi un festival a 50 balles pour plus de 150 groupes ! les cretins qui payent 200 euros t’emmerdent !! t’as qu’a rester chez toi !!

    Mr Claude

    Ca ne veut rien dire comme commentaire. Quel est le rapport entre subventions et « les crétins qui payent »?
    Faut un peu structurer sa pensée, et relire son discours, ça fait pas très sérieux.

    pok

    Surtout que des festivals qui n’ont pas de subventions y’en a d’autres, genre le Fall of Summer.
    Et là les crétins sont plutôt ceux qui n’y sont pas allé.

    Fikmonskov

    J’ignorais, pour les subventions.

    C’est très bien, au fond.

    Et donc en effet le prix est largement justifié, vue la qualité du truc, quoi qu’on en pense. La preuve que le prix est justifié, c’est qu’un paquet de gens sont même prêts à payer encore plus cher pour avoir une place 😉

  • pas envie de me prendre la tete non plus pour un festival , de plus beaucoup de gens bossent quand la mise en vente démarre caler le matin en semaine donc ça nous passe sous le nez avant même la mise en vente.
    Il faudrait penser a ceux qui n’ont pas forcément un pc a porte de main , je regrette beaucoup le temps ou tu prenais tes places dans les grandes surfaces et billeteries , au moins tout le monde avait sa chance. C’est toujours le cas mais certains évenements sont exclusifs comme celui la , Metallica aussi le fait , c’est dommage…

    [Reply]

  • Vu que la commande se passe sur le net.

    Comment dire…
    AH OUI, les acheteurs ils se connectent bien quelque part en renseignant leur identité (nom / prénom / adresse (physique + mail) / carte bancaire et ptet même téléphone).

    C’est si compliqué que ça de faire des billets nominatifs pour mettre un coup de frein à main aux escrocs du web ?
    Je ne pense pas.

    Après, en terme de logistique, je conviens que ça peut être un processus lourd de faire des contrôles d’identité à l’accès du festival, mais on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs, non ?

    [Reply]

    pok

    Les billets sont déjà nominatifs ; )
    ça ne change rien à la revente sur le marché noir, ni aux affaires des sites type Viagogo.

  • Arrow
    Arrow
    Ghost @ Paris
    Slider
  • 1/3