ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Tribune   

Hellfest, mais à la maison


Parmi ses multiples conséquences, la crise sanitaire nous aura enlevé le Hellfest deux ans de suite. Diantre, deux ans… Fort heureusement, le festival basé à Clisson a su rebondir en proposant, pour sa cuvée 2021, une édition virtuelle qui tape fort. Eric Perrin, le chargé de com du festival de l’enfer, vous donne tous les détails concernant cet événement gratuit.

« Cette année, pour la deuxième fois consécutive, il n’y aura pas de Hellfest “classique”. Alors, pour tenter de lutter contre cet état de fait, nous proposons pendant quatre jours, du 17 au 20 juin, une édition virtuelle baptisée “Hellfest From Home”. Après avoir annoncé l’annulation de la quinzième édition en février dernier, nous nous sommes retroussé les manches pour proposer, malgré la mauvaise nouvelle de l’annulation, une édition 100% digitale.

Je dois le reconnaître : l’année 2020 a été difficile pour les membres de notre équipe. Le fait d’annoncer la première annulation du Hellfest, depuis sa création en 2006, a été un crève-cœur. Le temps a défilé et, en janvier 2021, nous sentions que l’édition de cette année serait également compliquée à maintenir car les nouvelles en provenance d’Angleterre, qui était un cluster de la Covid-19 à cette époque, n’étaient pas rassurantes… Anticipant une nouvelle annulation, nous avons donc commencé à réfléchir à une édition virtuelle. Mais avec l’envie de proposer au public un rendu de qualité, varié, original… et qui envoie du bois ! Du coup, nous avons mis en place de gros moyens, en bossant avec énormément de prestataires différents, pour que ce Hellfest From Home 2021 soit la plus belle réussite possible.

Côté musique, il y aura de nombreux concerts inédits qui sont en train d’être captés sur les lieux du festival (ndlr : interview réalisée le samedi 22 mai 2021). Six groupes français (Tagada Jones, No One Is Innocent, Laura Cox Band, Black Bomb A, Frustration et Shaârghot) et trois groupes internationaux (Jinjer, Ensiferum et Crisix) seront à l’honneur sur les mainstages du festival. Le but étant de proposer une programmation live mettant en avant des artistes qui auraient eu leur place sur les scènes principales. Ces concerts, qui sont filmés par Arte Concert, proposeront des angles originaux car nous avons inversé les scènes pour que l’œil du festivalier soit, au-delà des scènes, tourné vers le festival. De toute façon, notre volonté avec cette édition from home, c’est de faire le maximum pour rappeler aux festivaliers les bons moments qu’ils vivent lors du fest.

C’est dans cette optique que nous avons décidé de faire jouer douze artistes français de la scène underground – des shows qui seront filmés par CLACK et produits par le Hellfest directement – dans différents espaces liés au festival, les autres scènes du festival (Altar, Temple, Valley et Warzone) mais également ces lieux insolites qui font partie de l’ADN du Hellfest. Ainsi, nous faisons par exemple jouer un groupe dans le Leclerc de Clisson si cher à notre communauté ! Le but est que le résultat final de cette édition numérique, tout en préservant notre exigence de qualité, soit à l’image de la bonne humeur présente dans le festival.

En ce sens, le Hellfest From Home présentera beaucoup de choses différentes : un documentaire sur l’histoire du Hellfest et du Muscadet, des tutoriels cuisine et cocktail avec des invités spéciaux ainsi qu’un Hellcity Square numérique avec des animations proposées par les partenaires. L’objectif est que l’internaute ressente l’atmosphère du festival de chez lui. Pas simple, bien sûr, mais c’est tout l’enjeu de cette édition !

Comme nous l’avions expliqué dans notre communiqué, Hellfest From Home mettra en avant une version interactive du site du festival. Ce travail monstrueux est l’œuvre de notre partenaire, Sparkk, une agence web nantaise partenaire du festival. Leur travail a vraiment été dingue pour créer cette carte interactive. Cela représente des dizaines et des dizaines d’heures de taf. Le résultat est époustouflant car, à l’aide d’un avatar “Hellbanger”, l’internaute peut se balader dans l’enceinte du fest où il retrouve les décors, toutes les scènes, ainsi que les différentes ambiances qui incarnent l’identité du Hellfest (bar, espace restauration, Hellcity Square, etc.). J’espère que ça vous plaira ! »

Propos recueillis par téléphone le 22 mai 2021 par Amaury Blanc.
Photos : Nicolas Gricourt (2) & Sylvain Leobon (3).

Site officiel du Hellfest Open Air : hellfest.fr



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3