ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Hommage à L.A. Guns et au rock n’roll


Artistes : L.A. GunsPretty Boy Floyd
Lieu : Lyon
Salle : Ninkasi kao
Date : 12 décembre 2010

Imaginez-vous l’état d’excitation avancé de votre serviteur, moi-même alias la Machine d’Amour, lorsqu’il apprit la venue de L.A. Guns et de Pretty Boy Floyd à Lyon ? Non, sûrement pas, et d’ailleurs vous vous en fichez je pense. Mais là, il me fallait vous faire part de mes impressions : le retour des 80’s, du glam rock, des chansons écrites par des bérets verts du sexe, des légionnaires de la levrette ! Je ne pouvais décemment pas rater cet événement.

L.A. Guns : pratiquement le plus beau nom de groupe du monde… Et lié à tout ce qui a fait la légende de Sunset Boulevard et de la Cité des Anges. Enfin, le L.A. Guns de Tracii Guns, pas de Steve Riley et de Phil Lewis ! Je ne vais pas vous refaire l’historique de ce groupe, des liens avec Guns N’Roses : on n’est pas à l’Académie Française. Néanmoins, sachez que deux L.A. Guns existent ! Oui, oui ! Tout ça à cause – encore – de sombres histoires de fric et de droits. A travers ce live-report nous rendrons surtout hommage à un grand guitariste trop sous-estimé : Tracii Guns.

Votre humble reporter ayant oublié que vingt-deux obsédés du ballon rond se livraient un match au stade de Gerland sous les regards de trente-cinq mille spectateurs transformés en stalagmites humains à cause du froid, je mis plus d’une heure à trouver une place au milieu de carcasses de voitures déposées en toute hâte par des fanatiques du coup de sifflet. Résultat, je manquai les deux premiers groupes de la soirée, ceux-ci ayant attaqué à 19h. Bref, déception. Mais déception atténuée car voici la première gourmandise de la soirée : Pretty Boy Floyd.

Quoi, Pretty Boy Floyd ? Ce groupe qui rivalisait avec Poison au niveau du look et qui envoyait du glam rock estampillé Sunset Boulevard ? Ce combo qui a pondu un chef-d’œuvre du nom de Leather Boyz With Electric Toyz que tout amateur de permanentes et de pantalons dits « Devine ma buche de Noël qui t’attend » se doit de posséder ? Mais oui c’est eux et leur chronologie s’est arrêtée en 1989 ! Toujours rock n’roll, défoncés à la vodka sur scène mais envoyant sévère, le sourire aux lèvres, Steve « Sex » Summers (chant) et Kristy « Krash » Majors (guitare), les deux leaders du groupe nous apportent du bonheur simple et efficace : quoi de mieux que de faire la fête et de parler de filles ? « Leather Boyz With Electric Toyz », « Rock’n’Roll », « Rock’n’Roll Outlaws » ou « Your Mama Won’t Know » se succèdent pour le plus grand bonheur du public. Ça, c’est du rock, nom d’une bimbo siliconée ! On n’attend plus qu’une demoiselle nous montre ses protubérances mammaires mais, hélas !, aucune ne se sacrifie : les traditions se perdent. Après quarante-cinq minutes de pure intensité, Pretty Boy Floyd s’en va en ayant transformé le public en une foule composée d’adolescents boutonneux aux sourires béats : oui, ils nous ont transformés.

L.A. Guns (source : site officiel)

Place maintenant à L.A. Guns : déboulant sur scène, ils nous assènent d’entrée « Electric Gypsy » et mon Dieu que ça fait du bien ! Mais plus que la joie d’entendre ce tube, le public n’arrive pas à en croire ses yeux : Jizzy Pearl, leader de feu Love/Hate, est bel et bien au chant. Puis on se prend dans la tronche les tubes qui ont jalonné la carrière de ce groupe qui aurait mérité un peu plus de succès : « Never Enough », « The Ballad Of Jayne », ou l’extraordinaire « Over The Edge », durant lequel Tracii Guns nous éclabousse de son talent. Quel toucher, quel feeling, quelle maîtrise ! A l’heure où la majorité des guitaristes considèrent le manche de leur instrument comme un prolongement de leur membre viril, la guitare de Tracii Guns, elle, est le prolongement de son cœur… Voilà toute la différence.

Allez, on repart avec des reprises de Love/Hate « Spinning Wheel » et le fantastique « Blackout In The Red Room ». C’est le Nirvana, le Paradis, le Walhalla pour le fan de rock n’roll. Puis le groupe se retire, pour revenir et nous achever avec le cover de qui-vous-savez qui a été reprise par qui-vous-savez et qui raconte les aventures de la porte du Paradis, pour finir avec le monumental « Sex Action », qui résume en 3 minutes la philosophie de L.A Guns : have fun, man ! Les paroles de « Sex Action » constituent pour le fan de rock n’roll la philosophie de vie la plus parfaite : pas besoin de livres ou de traités, on privilégie l’expérimentation !

Public heureux et musiciens souriants : duo gagnant pour L.A. Guns.

Setlist :

Electric Gypsy
Bitch Is Back
Decide
Never Enough
Dreamtime
The Ballad Of Jayne
Over The Edge
Spinning Wheel
One More Reason
Black Out In The Red Room
No Mercy
Rip and Tear
I Just Wanna Have Something To Do

Rappels :
Knockin’ On Heaven’s Door
Sex Action



Laisser un commentaire

  • Merci pour l’info car L.A. Guns vient en Belgique mais ce n’est pas la composition avec Tracii (je ne savais pas qu’il existait 2 formations) …

    [Reply]

  • Le bon site avec la bonne photo est à cette adresse.

    Excellent concert au passage, avec de bonnes premières partis, des Pretty boy floyd en très grande forme et d’une humeur joviale communicative, et des LA Guns très professionnels, visiblement content d’être là, avec un Tacii grandiose.

    Beaucoup de communication avec le public, ces types n’ont absolument pas la grosse tête et se sont montrés très disponibles. Dommage que Phil Lewis n’ait pas été de la partie, mais Jizzy Pearl a assuré, même si son look très Néo-Metal fait un peu désordre…

    Quelle misère, par contre que, si peu de monde ait fait le déplacement. Le dévouement des musiciens n’en est que plus honorable ! Hommage au Kao qui est vraiment une salle géniale, avec un son de grande qualité et une ambiance chaude et intimiste très agréable.

    Bref, ça valait le coup de se prendre la tête avec les transports en commun ! Vivement la prochaine fois.

    [Reply]

    AC
  • Merci pour ce super résumé. C’était vraiment un moment génial. Une pure soirée rock’n’roll.
    Quelques vidéos sur mon site : http://www.youtube.com/user/maninrock

    [Reply]

  • La photo des LA Guns ne correspond pas au bon line-up : celui ci c’est celui avec Phil Lewis, à Lyon c’était celui avec Jizzy Pearl et Tracii Guns… D’ailleurs le logo est celui du premier album, celui a

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    Wow, des reprises de Love/Hate ?! Ce n’est pas tous les jours qu’on peut entendre ces excellents titres en live ! Quel con ! Pourquoi je ne suis pas venu ?!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3