ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

IBARAKI dévoile le clip vidéo de la nouvelle chanson « Akumu » (avec Nergal de BEHEMOTH)


Le groupe de black metal IBARAKI, le projet de Matt Heafy de TRIVIUM en collaboration avec Ihsahn, sortira son premier ablum, intitulé Rashomon, le 6 mai 2022 via Nuclear Blast.

IBARAKI est le nom d’un démon japonais tiré d’une légende féodale. Il s’agit d’une collaboration du musicien avec Ihsahn qui est producteur sur ce projet qui a abouti durant la période de confinement. Matt Heafy expliquait que le projet était en cours depuis environ 11 ans.

Matt Heafy commente le nouveau single : « « Akumu » signifie « cauchemar » – et avec ce morceau, j’encourage l’auditeur à trouver ses propres interprétations de ce qu’il ressent à partir des paroles, de la musique et des images obsédantes du clip. J’ai toujours été fasciné par ‘Transfiguration’ de Sagazan, et pendant des années, j’ai voulu rendre hommage à ses œuvres avec une pièce d’art performance ; pouvoir enfin me plonger dans son style a été une expérience intense. Avoir Adam Nergal Darski invité dans ce morceau coécrit par Ihsahn m’a permis de combiner plusieurs de mes influences de longue date ; et lorsque j’ai présenté à Nergal du défi de traduire mes paroles en polonais, cela a porté la chanson à un autre niveau. »

Clip vidéo de la chanson « Akumu » :

A propos des réalisations parallèles entre le dernier album In The Court Of The Dragon de TRIVIUM et celui du premier album d’IBARAKI, le frontman nous expliquait il y a quelques mois : « J’ai réussi à jongler entre les deux parce que je suis quelqu’un de très anxieux, et je gère mon anxiété en faisant autant de choses que j’ai envie de faire que possible. Je me sens plus équilibré quand j’en fais beaucoup. C’est comme ça que j’ai réussi à gérer Ibaraki et Trivium en même temps. »

Il poursuit concernant sa collaboration avec Ihsahn : « En ce qui concerne Ihsahn, j’essaie de réfléchir… C’est peut-être bien Paolo qui a eu l’idée. Nous parlions d’ajouter des instruments auxiliaires sur cet album, comme nous l’avions fait pour le livestream A Light Or A Distant Mirror. Nous avions des transitions assez cool pour lesquelles nous avions programmé des trucs entre les chansons. Nous nous somme dit que nous voulions avoir ça sur l’album, et nous avons commencé à discuter de la personne à qui nous pourrions faire appel pour ça. À l’unanimité, nous avons décrété qu’Ihsahn était l’homme de la situation. Il fait ça pour sa propre musique. Le mélange de cordes, de chœurs, de bruit électronique et de bruit industriel créait une dynamique amusante et intéressante. Chez Trivium, c’était inédit. Nous n’avions jamais encore vraiment fait ça. C’était génial d’avoir ajouté ça, et Ihsahn a vraiment assuré. J’espère qu’il pourra faire la même chose pour le prochain album. »

Tracklist :

01. Hakanaki Hitsuzen
02. Kagutsuchi
03. Ibaraki-Doji
04. Jigoku Dayu
05. Tamashii No Houkai
06. Akumu (avec Nergal)
07. Komorebi
08. Ronin (avec Gerard Way)
09. Susanoo No Mikoto (avec Ihsahn)
10. Kaizoku

Clip vidéo de la chanson « Tamashii No Houkai » :

Artwork :



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3