ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Ils ont partagé la scène avec Devin Townsend !


Ce dimanche 12 juin, à Paris, nous avons vécu un moment hors du temps avec le concert de The Devin Townsend Project. Comme évoqué dans notre live report de l’événement, des fans ont eu le privilège de fouler les planches de la Maroquinerie en compagnie de Devin Townsend et son groupe. Un sacré souvenir qui méritait une interview à chaud de Vincent et Camille-Louise qui ont participé à cette scène. Un entretien effectué près de la salle de concert… dans un kebab !

Radio Metal : Le concert de The Devin Townsend Project vient de se terminer, pouvez-vous nous dire ce qu’il s’est passé pour vous à l’instant ?

Vincent : Il s’est passé que nous avons été chaleureusement invité par notre Dieu Devin Townsend a monté sur la scène avec lui un peu comme des gladiateurs avec César pour chanter !

Camille-Louise : C’était pour la chanson « Bend It Like Bender! » qui clôturait le concert.

Vincent : Et c’était génial.

Alors quelles impressions ?

Camille-Louise : On ne s’y attendait pas…

Vincent : L’impression d’un mec qui voulait absolument partager. Il nous a laissé les micros, ils nous a tout laissé en nous prenant presque dans ses bras. Moi je l’ai embrassé plusieurs fois sur la joue, on s’est fait un câlin…

Sur la joue, tu n’as pas souhaité l’embrasser plus… ?

Vincent : Nan nan nan il avait beaucoup craché alors…

Camille-Louise : Sans compter la sueur aussi… Devin a demandé qui voulait venir sur scène pour chanter donc j’y suis allé, il m’a pris par la main… et je ne m’y attendais vraiment pas.

Vincent : Il a dû la trouver mignonne !

Vincent, tu as réussi à chanter en gardant ton sang-froid, ton contrôle : c’est naturel pour toi la scène ?!

Vincent : Eh bien il faut dire qu’il a demandé quelqu’un qui connaissait les paroles or je ne les connaissais pas mais je n’en avais rien à fo*tre ! Donc j’y suis allé et sur la première phrase j’ai dû chanter faux mais j’ai quand même dit des phrases obscènes et amoureuses pour Devin Townsend et sa mère…

Et toi alors Camille-Louise, quel sentiment en gardes-tu ?

Camille-Louise
: C’était assez fou. Une expérience incroyable pour un super concert. On n’a pas réalisé.

Vincent : Je crois que je n’en reviens toujours pas. J’ai partagé la scène et j’ai pris dans mes bras un des mecs qui m’influence le plus depuis des années…



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3