ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Impaled Nazarene – Vigorous And Liberating Death


Véritable pilier de la scène extrême finlandaise, Impaled Nazarene revient en cette année 2014 – quatre ans après un Road To The Octagon particulièrement bien travaillé, efficace et corrosif – proposer son metal extrême que l’on peut aisément caractériser de « sans chichis ». La bande de Mika Luttinen avance depuis 1992 à grand coup de guitares saturées et rapides, de blast beat et chant écorchés, empruntant, toujours, ça et là, au punk, au thrash ou au heavy metal traditionnel. Mais quoi qu’il en soit, Impaled Nazarene demeure un gage de qualité, d’efficacité et surtout, l’essentiel : de brutalité. En cela, Vigorous And Liberating Death, ce nouvel album, ne se démarque pas de ses prédécesseurs. Bien au contraire.

Les Finlandais s’offrent un début d’album explosif ! « King Reborn » déboule sans concession, sans ronds de jambe, un peu à la manière d’un « Panzer Division » de Marduk. Incisif, le morceau tourne autour de deux riffs principaux qui évoluent au fil du titre afin d’en construire son architecture. Il n’y a guère de surplus dans cet opus, d’où ces titres dépassant rarement les trois minutes (treize plages pour moins de quarante minutes). De toute évidence Impaled Nazarene a simplifié son propos musical afin d’en laisser jaillir la sève la plus brute possible. Un riff égal un morceau, ou presque. De quoi laisser une marque chaude et rouge sur la joue de l’auditeur, la trace des phalanges encore marquée sur celle-ci. Un dépouillement qui se constate également dans le son, plus rugueux, moins produit, donnant ainsi une véritable touche « roots » à l’ensemble de l’oeuvre. Tantôt black metal (principalement même), tantôt thrash (l’intro de « Vestal Virgins », « Martial Law » et son solo de basse compulsif ou encore « Apocalypse Principle » au parfum de Venom), voire heavy sur « Flamming Sword Of Satan » qui incite immédiatement à se secouer le chignon, le Nazaréen Empalé fait un bond dans le temps pour délivrer pléiade de titres qui respirent tous la bénite période des années 80 qui ont vu naître le metal extrême.

Aucune surprise ici, si ce n’est cette lente et sombre sortie sur la seconde moitié de l’ultime « Hostis Humani Generi ». Impaled Nazarene n’est pas adepte de compromis et sa musique, en quelque sorte, se veut bel et bien le reflet de cette mentalité ! Au diable la technicité, la production, l’essentiel réside dans le propos même, sa souche, son cœur, son âme, sa fougue. Chez Impaled Nazarene c’est un feu vigoureux et belliqueux qui brasse contre vents et marrées depuis vingt-deux longues années, déjà !

Ci-dessous la lyric-vidéo de « Vigorous And Liberating Death » et le titre « Kuoleman Varjot »

Album Vigorous And Liberating Death, sorti le 14 avril 2014 chez Osmose Productions.



Laisser un commentaire

  • BabaORhum ça reste dans la continuité du groupe quand même, c’est pas comme si ils avaient fait un morceau de techno (et quand bien même ils pourraient le faire avec leur propre style!).

    T’es du genre à ce qu’un groupe ressorte pendant toute sa carriére le même disque, avec le même style…

    Si tu trouves le morceau ç chier comme tu dis et bien reste à écouter les albums du groupe que tu aimes. Pas la peine de faire en sorte comme si tu étais leur producteur. Pourquoi un disque devrait sonner comme tu le souhaites ? C’est encore eux les patrons quand même.

    Là ça va le style n’est pas trop marqué par un changement.

    T’es du genre à cracher sur un groupe comme In Flames alors que me^me leur dernier album au tempo ralenti est superbe. Metallica a su franchir les caps de genres et de vitesses. Sepultura aussi et tant d’autres. C’est ça aussi la force d’un artiste d’être capable et d’oser les changements quand bon lui semble.

    [Reply]

    Drehea

    laisse tomber les gens peuvent pas supporter le changement.

  • Sérieusement ? Qu’est ce que c’est que cette merde ? Une blague, autrement c’est pas possible ?
    Je veux bien que les groupes se renouvellent mais là…. putain c’est ça Impaled Nazarene https://www.youtube.com/watch?v=lnjGFMe4jU0
    pas cet espèce d’étron liquide sortit du cul d’un poney anémié.

    [Reply]

    z0bi

    +1 BabaORhum

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3