ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

In Flames à Clermont : de l’énergie, du charme et de la bonne humeur


C’est à l’occasion de la tournée mondiale pour la sortie de leur onzième album, Siren Charms, qu’In Flames nous donne rendez-vous dans la capitale auvergnate de Clermont-Ferrand en ce samedi soir d’octobre. Malgré un dernier opus sorti en septembre dernier très largement critiqué dans les médias, les fans se déplacent toujours au vue de la longue file d’attente aux abords de la salle de la Coopérative De Mai qui semble déjà bien remplie pour cet événement.

La soirée débute à 20H30 avec les Anglais de While She Sleeps, groupe de hardcore de Sheffield formé en 2006. Un combo qui possède une vraie énergie sur scène, ce qui rend la performance vraiment plaisante, d’autant plus que la moitié de la salle les acclame avec ferveur, ce qui est assez rare pour un premier groupe dans ce genre de concert. Leur chanteur, Lawrence « Loz » Taylor, assume son rôle de frontman à la perfection et n’hésite pas une seule seconde à donner de sa personne en se jetant dans la foule avec son micro, pour pouvoir continuer à chanter au plus près du public. Une belle prestation et une bonne découverte, pour entamer cette soirée qui ne fait que débuter.

Artistes : In FlamesWovenwarWhile She Sleeps
Date : 11 octobre 2014
Salle : Coopérative de Mai
Ville : Clermont-Ferrand

S’ensuit Wovenwar groupe de melodic metalcore en provenance de San Diego. Si le nom de ce groupe américain ne vous dit rien, il s’agit ni plus ni moins de la réunion des membres restant de As I Lay Dying suite à l’incarcération de leur leader, et du chanteur Shane Blay du groupe Oh, Sleeper. Donc même si le combo n’est pas bien vieux sur la scène metal, ce ne sont pas des newbies pour autant malgré leur seul et unique album au compteur. Le fait que le chanteur n’utilise que du chant clair sur l’ensemble du set rend la prestation beaucoup moins pêchue que le groupe précédent, même s’il n’y a rien à redire sur la qualité de leur jeu. Le public semble tout de même un peu moins réceptif qu’au premier groupe mais qu’importe, si les metalheads se sont déplacés ce soir, c’est bien pour In Flames et leur death mélodique qui commence à se faire attendre.

Anders Fridén était de bonne humeur.

22H, la foule commence à se chauffer lorsque les lumières s’éteignent enfin pour faire place aux cinq Suédois. Le set commence directement par deux premiers extraits de leur dernier album qui se défendent très bien en live et le public semble déjà conquis par leur prestation scénique. Il faut d’ailleurs bien leur reconnaitre une chose, tout est brillamment exécuté, la voix parfaite, le son au top et le groupe semble en grande forme. le public a ensuite droit à un retour à l’album Sounds Of A Playground Fading (2011) avec le titre « Fear Is The Weakness », qui révèle un light show visuellement bien abouti et qui ne cessera pas d’en mettre plein les yeux durant toute leur prestation.

Anders Fridén, semble particulièrement loquace avec le public ce soir, puis charrie un spectateur devant lui, qui passe son temps à filmer en lui conseillant de ne pas oublier de regarder la scène de temps en temps, ce qui fait énormément rire l’assemblée et même applaudir une grande partie de la salle qui a l’air d’approuver le message. Beaucoup d’artistes auraient mal pris ce genre d’indélicatesse venant d’un fan, et auraient dit ce genre de choses sur un ton peu amical, mais là c’était vraiment fait avec beaucoup d’humour et le sourire, ce qui renforça par la même occasion l’ambiance chaleureuse et conviviale du concert. Après cet intermède de plaisanteries, le frontman finira par faire monter une jeune fille du public sur scène, et lui demanda de filmer le prochain titre « Only For The Weak » avec l’appareil photo du fan « indélicat » pour qu’il puisse le regarder chez lui après, ce qui donna lieu à une scène quelque peu surréaliste mais fortement rafraichissante en voyant la demoiselle se mouvoir caméra au poing, au milieu des membres du groupe pendant qu’ils jouent leur titre le plus emblématique.

In Flames a varié les plaisirs.

Le rythme de la setlist ralentit ensuite avec l’interprétation de « The Chosen Pessimist », huit minutes qui se différencient du reste du set par un rythme bien plus lent et lourd, cassant un peu avec les autres titres joués par le groupe ce soir. Le set se termine finalement sur les deux gros titres que sont « Deliver Us » et « Take This life », toujours aussi percutant et puissant, autant en live que sur album. Le groupe prend ensuite bien le temps de remercier chaleureusement le public venu ce soir avant de repartir vers d’autres contrées.

Une fois de plus, In Flames a fait démonstration de sa grande maîrise technique sur scène et étonne toujours par sa simplicité et sa décontraction avec le public. L’ambiance a été survoltée et le concert excellent dans une très bonne atmosphère. Cette soirée a fait la part belle à Siren Charms, dont étaient issus six titres sur les dix-neuf joués ce soir, mais montre que cet album se défend très bien en live… n’en déplaise à ces détracteurs.

Un plaisir collectif !

Setlist :

1. In Plain View
2. Everything’s Gone
3. Fear Is The Weakness
4. Trigger
5. Resin
6. Where The Dead Ships Dwell
7. With Eyes Wide Open
8. Paralyzed
9. Through Oblivion
10. Ropes
11. Delight And Angers
12. Cloud Connected
13. Only For The Weak
14. The Chosen Pessimist
15. The Quiet Place
16. Rusted Nail
17. The Mirror’s Truth
18. Deliver Us
19. Take This Life

Live report : Alexandra MARCEL.
Photos : OZIRITH.com.



Laisser un commentaire

  • Alexandre C. dit :

    lol inflamze ceter tro nule de tout fason

    Non je déconne, ça m’a bien fait plaisir de revivre cette soirée par ta chronique. La set list était très bonne, et c’est toujours un plaisir de les revoir. (Depuis ce show mémorable au wacken 2012, j’ai compris qu’ils pesaient dans le milieu) En plus j’ai réussi à prendre une photo avec bjorg dans la rue, et il m’a filé un médiat en main propre à la fin du concert, que du bonheur. <3

    [Reply]

  • j’étais au show de clermont ferrand , super show

    [Reply]

    valentin

    SUPER SHOW DE CLERMONT FERRAND :)!!

  • Le show à Bordeaux était en tout point identique: de la setlist jusqu’à la vanne sur les téléphones ou le spectateur sur scène sur OFTW. C’est pro, c’est rôdé, on passe un bon moment, c’est l’essentiel !

    Grosse déçeption devant Wovenwar, on pouvait s’attendre à mieux de la part des ex As I Lay Dying qu’une sorte de mix heavy/trash au chant clair ..

    Quant à While She Sleeps, une grosse démonstration prouvant une nouvelle fois à tous que la scène Hardcore internationale à un énorme potentiel devant elle.

    [Reply]

  • Quand j’ai été à la rockhal le 1 octobre il m’a aussi fait monter sur scène pour filmer 🙂 excellent groupe en live.

    [Reply]

  • Raphaël Lenoble dit :

    J’y était, excellent concert ! (même si Wovenwar était un poil trop mou) 🙂

    [Reply]

    Rick

    J’avoue, Wovenwar c’était une totale faggoterie.
    Mais In Flames étaient vraiment bons en live, ça m’a bien fait plaisir.

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3