ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Radio Metal   

In This Moment, le doute est entré en moi



Revolver TV organisait le 8 avril dernier ses Revolver Golden Gods Awards. Ces Awards version metal contiennent plusieurs catégories. On retrouve au classement notamment :

  • Revolver Golden God Award – Rob Halford (JUDAS PRIEST)
  • Revolver Golden Gods Lifetime Achievement Award – Lemmy Kilmister
  • Album Of The Year – ALICE IN CHAINS – Black Gives Way To Blue
  • Best Vocalist – Ronnie James Dio (HEAVEN & HELL)
  • Best Guitarist – Zakk Wylde (BLACK LABEL SOCIETY)
  • Best Drummer – Jimmy « The Rev » Sullivan (AVENGED SEVENFOLD)
  • Best Live Band – METALLICA
  • Comeback Of The Year – ALICE IN CHAINS
  • Best Underground Band – THE DILLINGER ESCAPE PLAN
  • Mais celui qui nous intéresse plus particulièrement aujourd’hui, c’est le Hottest Chick In Metal – Maria Brink (IN THIS MOMENT) ou autrement la fille la plus sexy du metal. Vous allez encore nous dire que, chez Radio Metal, on aime racoller. Oui et non : nous aimons les beauté, que l’on parle de musique, du membre de Peter Steele ou des belles femmes. Donc forcément, on ne pouvait pas passer à côté d’une news de ce genre ! Cependant cet award n’est pas le seul propos de cet article car, si nous parlerons également de la gagnante Maria Brink, nous allons aussi vous parler d’une autre femme du milieu metal, moins connue: Stabitha Christie.

    Maria Brink a donc été élue « femme la plus sexy du metal. Qui est-elle ? Il s’agit de la chanteuse du groupe In This Moment un groupe de metalcore américain formé en 2005. Ils ont à l’heure actuelle deux albums à leur actif, publiés chez Century Media Records. Leur troisième galette est en préparation et devrait sortir cette année.



    Le groupe a été fondé par Maria et Chris Howorth, le guitariste. Ils ont déjà à leur actif des festivals dont les tête d’affiche ne sont ni plus ni moins que Megadeth, Ozzy Osbourne et Rob Zombie. Ils ont d’ailleurs été découverts par Rob Nicholson a.k.a. Blasko, ex-Rob Zombie et actuel d’Ozzy Osbourne. Plutôt pas mal pour un groupe aussi récent. Vous allez me dire : quel est lien avec le sujet de départ ?

    Figurez vous que ce genre d’Awards, certes inutiles même si nous n’en regrettons pas l’existence, fait réagir. C’est par exemple le cas de Stabitha Christie, une femme travaillant dans l’univers metal sous ce pseudonyme et trouvant ce genre de récompenses dévalorisantes pour la gente féminine. Force est de constater que le milieu du métal est presque exclusivement masculin. Ces quinze dernières années, le metal s’est efforcé de respecter la parité de mise dans nos sociétés «modernes». Une parité encore malheureusement fragile aujourd’hui.

    Notre amie Stabitha Christie lève le poing et crie bien fort que les femmes aussi peuvent aimer le metal, en jouer, chanter au sein de groupes ! Mais il faut, pour que l’égalité des sexes soit respectée, cesser de mettre en avant seulement les chanteuses ayant des attributs plaisants. Message reçu et nous sommes bien d’accord. Seulement voilà : à l’heure actuelle, toute l’industrie de la musique marche de cette manière grossière et sexiste avec les groupes ayant des membres de sexe féminin.



    Il faudrait en effet envisager de réformer tout le fonctionnement du marketing musical mais aussi des critères de réussite sociale. Toute l’industrie de l’entertainment semble vouloir suivre ces critères. Que cela soit au cinéma, dans le monde des jeux vidéos ou de la musique, il est rare de voir une star montante ou une héroïne de tout poil avec un physique ingrat…

    Les questions que nous devons donc nous poser est : est-ce que le fait d’être élue «fille la plus sexy du metal» ou «plus belle femme du monde» comme le font certains magazines aide les gens à être meilleurs dans ce qu’ils font ? Est-ce que toutes ces distinctions basées sur notre physique, notre allure, nos goûts vestimentaires nous aideront à être de meilleurs Hommes ? Pas si sûr. Donnez nous votre opinion.

    Sources :
    Editorial de Stabitha ChristieGolden Gods Awards – Blabbermouth



    Laisser un commentaire

    • Metal'o Phil/RM dit :

      @ Fucktoy : il faut replacer cette récompense dans son contexte, à savoir dans le cadre d’un média grand public.
      Face aux ténors du genre qui sont cités dans ces awards, c’est clair logique de considérer Dillinger comme un « petit ».

      [Reply]

    • Fucktoy / RM dit :

      C’est putain d’underground The Dillinger Escape Plan!

      Pourquoi pas les diffuser dans High Hopes?

      [Reply]

    • Cool story bro.

      Le milieux du métal est un milieux relativement festif, on boit de la bière, on fait des blagues potaches et on rigole à gorge déployée. J’trouve que ce prix à le mérite de refléter le milieux. Il faut le prendre au second degré. point.

      si ils avaient fait un prix du chanteur le plus « gay-looking » ça aurait shocké la communauté gay peut être, alors que ça aurait simplement été un bon clin d’oeil aux chanteurs de Heavy avec leurs broshing etc ..

      second degré les gens, second degré.

      [Reply]

    • Dites, Mme Christie, ou quel que soit votre nom, on pourrait mettre l’hypocrisie de côté 30 secondes ? Que ce soit dans le cinéma, la télé ou la musique, les femmes sont jugées d’abord pour leur physique, et ensuite pour leur talent. C’est un FAIT, et c’est une FILLE qui vous le dit.

      Un acteur peut être laid et avoir des contrats (regardez Mickey Rourke). Une actrice peut rarement être moche et trouver des rôles (Bette Midler est le seul nom qui me vient à l’esprit). Dans la société actuelle, la chanteuse avec la voix la plus incroyable du monde n’a pratiquement aucune chance de réussir si le physique ne suit pas, tandis qu’un nombre incalculable de filles avec un cul magnifique mais sans aucun talent parviennent à faire carrière. Un peu de réalisme, s’il vous plaît : les chiffres d’abord, la qualité artistique après !

      Concernant ce genre de prix, que les Chiennes de Garde ne me fassent surtout pas rire : demandez donc à la jolie Maria si ce titre de « hottest chick in metal » la révolte. Sans blague. Certes, il n’existe pas d’équivalent pour les hommes, mais au nom du ciel, que les féministes arrêtent de nous bassiner avec leurs histoires de « sexisme » ! Maria ne porte pas des jupes courtes et des bottes en cuir pour rien. Simone Simons ne bouge pas les cheveux comme une égérie de l’Oréal pour rien. Cristina Scabbia… n’est pas Cristina Scabbia pour rien ! Elles sont « hot », elles le savent et elles en jouent. Qu’on ne vienne pas ensuite me dire que ce genre de prix est dégradant.

      Pas sûre d’avoir correctement organisé ma pensée, mais j’espère que vous avez saisi l’idée générale : ces filles savent parfaitement ce qu’elles font, et j’ai comme dans l’idée que les nominées à ce type de prix apprécient le compliment.

      [Reply]

    • Personnellement je trouve que tu enfonce une porte déjà grande ouverte (je hais cette expression surannée mais bon j’ai que ça qui me viens en tête). Il est plus qu’évident que les femmes ont tout à fait le droit d’être traitées autrement que comme des sacs de viande. Il est aussi plus qu’évident que les femmes sont de plus en plus nombreuses à aimer le métal. Beaucoup moins à en jouer ou tout du moins à un niveau « professionnel » (le mot professionnel est à prendre au sens de reconnu au niveau national et non gagner sa vie grâce à) si ce n’est dans un groupe de métal symphonique où la femme est acceptée dans son rôle de femme et non en « remplacement » d’un homme. J’ose espérer que les métalleux ayant un minimum d’intelligence et qui n’écoutent pas du métal juste pour suivre une mode (ils sont plus nombreux qu’on ne le crois et ce n’est pas non plus forcement ceux que l’on désigne) ne se soucient pas des critères physiques mais bien artistiques des musiciens.

      [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3