ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

Intolérances


Samedi 31 mars dernier, je me rends au concert de Covenant qui se tient au Marché Gare de Lyon. Attendant tranquillement le tramway à la station Perrache, je me retrouve debout à côté d’un homme et d’une femme aux looks clairement revendicatifs. Par l’expression « looks clairement revendicatifs » j’entends chaussures rehaussées, rajouts de cheveux fluorescents, lentilles de contacts à la Marilyn Manson etc. Bref des personnes aux tenues excentriques que l’on croise à n’importe quel concert d’electro/indus et qui, d’ailleurs, se font plus facilement remarquer en France que, par exemple, en Allemagne puisque outre-Rhin le mouvement electro/indus est beaucoup plus populaire qu’ici.

Mais, à un moment, je commence à entendre sur le quai du tram des cris stridents et des exclamations déplacées. Au début, je ne comprends pas tout de suite ce qu’il se passe et qui est concerné mais très vite je saisis qu’une bande d’une quinzaine de jeunes (entre 14 et 18 ans) assise sur des places derrière moi est littéralement en train de se moquer des deux personnes situées juste à ma gauche.

Les moqueries fusent, les insultes aussi et les sourires sont de sortie. Il faut dire qu’à quinze contre deux, c’est nettement plus facile et cela les bandes de toutes sortes l’ont bien compris puisque l’effet de groupe a souvent comme corolaire une très grande lâcheté de la part de ceux qui en sont partie prenante. De l’art de noyer le bon sens individuel dans les eaux troubles du collectif. A contrario, l’homme à ma gauche a, lui, une certaine forme de courage puisque rien que le fait de s’afficher au quotidien (?) avec un look pareil en société nécessite un certain courage qu’il faut obligatoirement assumer. Alors, étant interpellé par notre fameuse bande composée de filles et de garçons qui lui crie « Ouais, les deux filles ! Wouhou ! », il finit par se retourner vers elle… avant d’aller virilement se présenter au cœur du groupe.

Info : notre homme fait 1,90 mètre avec ses chaussures et, concernant ces dernières, je n’ose imaginer les conséquences sur, par exemple, un tibia.

Donc, il se présente presque nez à nez devant quatre des principaux protagonistes, probablement les « meneurs » de la troupe. Parmi eux, trois (se dé)fileront rapidement ayant sûrement oublié un rendez-vous important… Pour les autres, ils entendront, pour résumer, le discours suivant : « Y’a un problème ? C’est quoi le problème ? C’est mon look c’est ça ? Ouais, mais vers chez moi, il y a plein de gens qui s’habillent comme moi et ça ne pose de soucis à personnes. »

Les choses en restent donc là mais une bonne partie du groupe monte avec les deux personnes et moi-même dans le tramway. S’ensuit un dialogue concernant l’habillement en règle générale, entre certaines filles de la bande et notre couple. Au cours de cette conversation déplorable, vous noterez avec moi la fine analyse de l’homme pré-cité : « Je pense qu’il faut respecter tout le monde et tous les looks. Ça fait fille ou pédé ? Ouais, mais attends, moi je suis 1000% hétéro et je peux te dire que les homos… Eh bien, j’aime pas ça ! Alors c’est vraiment pas à moi qu’il faut dire un truc pareil ! ».

Chercher des noises à un couple qui n’a rien demandé simplement parce qu’on est en bande et que les deux personnes ont une tenue différente d’un côté ou clamer haut et fort « respecter tout le monde » tout en revendiquant « ne pas aimer les homosexuels » d’un autre côté : j’ai beau retourner le problème de ce blog dans tous les sens, je ne sais pas quel est le discours le plus terrifiant parmi les deux regards sur le monde que m’a proposé cette scène (tellement médiocre et superficielle) de la vie ordinaire.

Heureusement, Covenant sera parvenu à me changer les idées en me proposant des émotions bien plus intéressantes et enrichissantes… d’ailleurs indispensables pour éviter de sombrer dans la misanthropie.



Laisser un commentaire

  • C’est ce genre d’humiliation quotidien qui nous sommes en tant que communauté obligés de subir presque partout dans le monde!

    Moi-meme j’ai pris une commentaire d’un voisin (des UAE, en plus medcin!) autour d’un verre au table d’en bas de chez nous apres avoir dit que mon homme et moi(10 ans de PACS) partagé l’apartement en face de lui « qu’il aime pas les homos! ».

    Bien sur le restaurateur, temoin et participant de la scene etait choqué mais j’ai laissé passé en disant qu’il est victime de son envirnment.

    Mais mon copain, outré, bien sur, souhaite que je laisse pas passer et que je porte plainte au commissariat….

    Que faire a votre avis?

    [Reply]

    raskholnikov

    Pas vraiment compris ton message …

    Mais en quoi « être choqué » puisse permettre le dépôt d’une plainte ?
    Tant qu’on t’insulte pas en public et qu’on te tabasse pas ou au minimum un harcèlement quotidien, c’est pas un air « outré » ou une remarque « de temps en temps » qui te permettra d’aller en justice.

    Intolérance c’est dans les deux sens. Ta réaction est plus saine que celle de ton copain…ou sinon j’ai rien compris au message (ce qui est possible aussi lol) .

  • «Ce que nous pouvons faire de mieux au monde, c’est être heureux, faire le bien et laisser piailler les moineaux»
    [ Don Bosco ]

    [Reply]

  • Nikky Larsen dit :

    Ce genre d’histoire me fait penser à la chute d’un sketch des inconnus:
    « C’est pas parce qu’on est différents qu’on est plus intelligents »

    [Reply]

  • dans les années 80 , c’ étaient les mêmes réactions . en prenant un autre point de vue , les mecs qui se fringuent avec des looks  » extrèmes  » doivent forcément s’ attendre à des commentaires de la sorte , c’ est inévitable . L’ anticonformisme a toujours un coté provoc’ .
    Le commentaire revendique le coté  » courageux  » des 2 personnes .ah ,bon ? Tout est une histoire de ressenti . J’ écoute du métal depuis 32 ans sans avoir ce besoin de l’ afficher . Quelques badges au début puis rapidement plus rien et des RDV fréquents chez le coiffeur . Où est le problème ?
    Moi non plus , j’ aime pas les homos ,quand ils s’ affichent en se roulant des pelles dans la rue . Mais je passe mon chemin sans les agresser pour autant . Et alors ? ça fait de moi un nazi ?
    Pour info , je vote à gauche depuis toujours .
    au sujet des réactions puériles de la petite bande d’ ados , c’ est encore les mêmes leitmotiv : L’ intolérance , la bêtise , la lacheté , le manque de confiance en soi , la jalousie dans certains cas …. et ça ne changera jamais .
    pour les utopistes des sociétés parfaites , lisez Huxley et regardez « Equilibrium  » excellent film à recommander . La nature humaine est bourrée d’ imperfections d’ incohérences mais aussi de richesses .
    la preuve : je pense que les ados d’ aujourd’ hui sont vraiment des cons !!:-)))
    Un petit retour au service militaire et quelques coups de rangers dans leur culs serait , je pense , un bon début de thérapie .
    et pourtant je voterai Melanchon dimanche prochain . Va comprendre !!!

    [Reply]

  • Salut!
    J’ai 15 ans, metalleux un peut en apparence, beacoup dans la tête, et en 6eme niveau apparence…hum… college catho, avec rangeos, cuir, piques et tout… les cheveux longs… j’avoue les cheveux ça me vas pas! mais le nombre de fois ou je me suis fais taper dessus! soit parceque je n’écoutais pas la même musique qu’eux, ou alors parce que je suis indifférent aux religions, même catholique, je ne suis rien, à part moi même!
    Bref, les gens sont cons et ne cherchent pas plus loin que l’apparence! Les jeunes en 14 et 18 ans, si il y avait des filles, ça devait être « pot de peinture » et pour les mecs « waw ça brille! »…
    Perso, j’ai jamais vu de metalleu ce foutre de quelqu’un sur son apparence!
    Après, le monde du couple cité dans l’article je ne connais pas… je ne sais pas quelle mentalité domine…
    en écrivant ce post, j’ai pleins d’idées, de choses qui arrivent, mais tout s’embrouille, je ne suis pas sur que ce soit clair ce que je veux dire donc je résume:
    Laissez vivre les gens!!! le commentaire du mec « Ça fait fille ou pédé ? Ouais, mais attends, moi je suis 1000% hétéro et je peux te dire que les homos… Eh bien, j’aime pas ça !  » c’est pas super! mais il pense ce qu’il veux!
    On a qu’une vie, alors que tout le monde ce regarde, s’occuper de lui/elle, ce seras déjà génial!!

    [Reply]

  • En même temps c’était des ados entre 14 et 18 ans. Y’a pas besoin d’aller chercher plus loin et de tirer des conclusions sur l’humanité entière. Surtout que cette altercation m’a l’air (heureusement) assez soft comparé à certaines agressions verbales voir physiques auxquelles j’ai assisté… certaines personnes sont tellement homophobes qu’elles agressent n’importe quel mec ayant une attitude un tant soit peu efféminée. C’est triste mais c’est comme ça, quand on est jeune on est con, et on peut devenir intolérant, haineux, voir violent, ça a toujours été comme ça et ça l’est encore plus pour la jeunesse d’aujourd’hui, celle à laquelle on montre tous les jours qu’elle n’a rien à espérer de l’avenir. Faut bien se réfugier dans quelquechose, fut-ce une vision éculée et machiste de la virilité…

    [Reply]

  • MadThrasher dit :

    Malheureusement, nous vivons une époque où l’apparence prime sur tout ! C’est débile mais une majorité de personnes refusent toujours d’accepter les différences des autres, qu’elles soient vestimentaires, physiques, sexuelles, … Ah ! L’humanité, une belle connerie !!!

    [Reply]

  • Fatal-Blood dit :

    Ca me fait sourire les gens qui ce moquent des personne ayant un look très différents du leurs. Ils ont juste peur des personnes qui ne ce fondent pas dans la masse voila tout

    [Reply]

  • L’intolérance et la moquerie sont effectivement condamnables. Mais porter des jugements sur autrui est quasi inévitable, on les garde pour soi si on a un minimum de respect et de bon sens…

    Qui sur un festoche ne s’est jamais demandé ce qui poussait tel ou tel gars à se balader avec des plugs gros comme des assiettes, des tatouages sur le front, des piercings tout autour de la bouche, etc ?

    J’étais le premier à me marrer devant les mimiques simiesques des « danseurs » de tektonic. Quelque part, ça fait de moi un gars intolérant car je serais incapable de me justifier si on me demandait ce qu’il y a de drôle… 😉

    [Reply]

  • :/ La connerie humaine est sans borne. Et c’est tous les jours qu’on la rencontre.
    Et il m’est arrivé à plusieurs reprises de rencontrer des gens qui clamaient haut et fort à quel point leur esprit était « ouvert » à tous horizons avant de bien vite me rendre compte que plus c*** et fermés qu’eux, ça n’existe pas.

    [Reply]

  • Crazy Cemetery dit :

    Un No comment en un seul article !!!

    [Reply]

  • M3T4LH34DD dit :

    Y a des cons partout.

    [Reply]

  • I don’t wanna live on this planet anymore.

    (PS : Sympa la pub subliminale pour SebastiAn 😉 )

    [Reply]

  • Ah la connerie humaine… elle va loin quand même.

    [Reply]

  • IXequilibrium dit :

    La violence serait elle la solution ? a voir.

    Changer les mentalités des plus jeunes est une chose bien plus facile que celle des plus vieux .

    Donc quoi faire ? fermer sa gueule et tomber dans la « misanthropie », essayer de changer les choses ou s’en foutre : Chacun peut faire son choix.

    En tout cas un article plein de vérités et de questionnement.

    Gardez l’esprit ouvert et critique (dans le bon sens) les gens.

    [Reply]

  • Résumé de l’humanité en un article ^^ … Pas mal mais triste :/

    [Reply]

  • Je ne m’attendais pas à la chute.

    [Reply]

  • Et la première partie de Covenant, c’était de la gnognotte peut-être ???

    C’est amusant, j’ai vécu quasiment la même situation samedi dernier en allant voir K-Bereit dans un bar plutôt typé Metal dont le patron est aussi un grand amateur d’EBM. Feindflug d’un côté, Burzum de l’autre… des looks improbables et des remarques débiles de part et d’autre.

    Derrière la question des préjugés, n’y a-t-il pas aussi la notion d’honnêteté intellectuelle ? On dit assumer ses actes, son apparence, ses croyances. Mais qu’en est-il réellement ? Les personnes qui assument 100% de leur être existent, certes, mais nous apparaissent comme des marginaux… Non ?

    [Reply]

  • Montaigne, Lévi-Strauss, Amaury Blanc : un débat à relancer, encore et toujours, avec la barbarie des préjugés… sur les barbares ! 🙂

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Dream Theater @ Lyon
    Slider
  • 1/3