ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Jack Russell s’oppose aux déclarations de GREAT WHITE


Suite au dernier communiqué de GREAT WHITE, faisant déjà suite à l’annonce du chanteur Jack Russell du démarrage de son propre groupe, GREAT WHITE FEATURING JACK RUSSELL, ce dernier a envoyé le message suivant au site Blabbermouth : « Je suis profondément blessé et attristé par le fait que mes vieux amis et compagnons puissent, à dessein, exploiter mon état médical, privé et personnel pour m’empêcher de faire ce que j’aime. Je ne peux même pas imaginer pourquoi ils font une chose pareille et pourquoi ils veulent à ce point me blesser. »

Il poursuit : « C’est énervant, surtout que la moitié des membres du groupe ont eu leurs propres problèmes, démons et soucis personnels à un moment donné, chacun ayant affecté le groupe à un moment donné. Je regarde l’avenir avec excitation et j’ai hâte de voir tous mes amis sur la route. Mon interview avec Metal Sludge est la seule et unique que je donnerai maintenant et je ne ferai pas d’autres commentaires sur ce sujet. »

Voici, ci-dessous, quelques extraits de l’interview avec Metal Sludge :

A propos de son état de santé : « Je marche toujours avec une canne mais je suis clean et sobre depuis quatre mois, ma plus longue période de sobriété depuis bien longtemps. Je vais de mieux en mieux, je perds du poids. Je suis dans une forme de battant. Et je traîne avec des amis sobres. »

Sur les raisons qui empêcheraient GREAT WHITE de le reprendre : « Il y a eu une telle animosité. Mes blessures ont coûté beaucoup d’argent aux autres gars de GREAT WHITE, et je suppose que c’est plus important que l’amitié. […] Ils peuvent faire leur propre GREAT WHITE, je m’en fiche. »
[…]
« Pendant que j’étais à l’hôpital, ils disaient qu’ils m’appelaient toutes les semaines, mais ce n’est pas vrai. Je veux dire, je comprends ce qu’il s’est passé et en quoi c’était entièrement ma faute. […] Maintenant, ils disent qu’ils ne veulent pas me voir revenir parce que je ne suis pas sobre. Ils veulent jouer avec Terry comme chanteur. Allez-y. »
[…]
« C’est pratiquement le groupe d’Obi [ndlr : Obi Steinman, manager de GREAT WHITE] et je voulais que ce soit mon groupe. Obi est un bon manager. Il a été d’une grande aide pour le groupe dans des périodes difficiles et je le respecte pour ça. Mais je veux être le capitaine de mon propre bateau. Et quand on me manque de respect, j’ai le sentiment qu’on m’a pris le gouvernail. »
[…]
« Ils cherchent uniquement à me faire passer pour le méchant. Ils ont peur et se sentent menacés, et ils ont raisons. Le nom ne leur appartient pas. C’est mon groupe. tout le monde le sait. J’ai commencé en 1978 et j’ai changé le nom en 1982. Les autres sont venus quand, moi, je les ai invités. […] Le nom ne leur appartient pas, le logo ne leur appartient pas. Obi Steinman poursuit tout le monde en justice, partout dans le monde, mais je suis lucide, clair et sobre. »

Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3