ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

J’ai dix ans…


A dix ans, on a la vie devant soi.

Dix ans, c’est le temps qu’il aura fallu à l’Amphi Festival pour devenir un des festivals allemands de référence au sein des scènes gothique et industrielle. Démarré en 2005 à Gelsenkirchen, avec une quinzaine de groupes et 4 500 visiteurs, le petit festival a bien grandi (et déménagé à Cologne) pour accueillir les 16 000 festivaliers quotidiens qu’il attire désormais. Un anniversaire qui se fête en grande pompe cette année avec la fine fleur des groupes appréciés par nos voisins allemands : Eisbrecher, Apoptygma Berzerk, Front 242 (qui avaient dû annuler son apparition en 2012), Die Krupps, Hocico ou en encore les étoiles montantes que sont Unzucht et Lords Of The Lost.

Depuis l’année dernière, une croisière sur le Rhin fait office de préchauffe pour le festival : la soirée « Call The Ships To Port » (ça ne vous rappelle pas un morceau de Covenant ?). Deux groupes, 1 000 personnes, un bateau : pour une fête inoubliable. Cette année, le raz-de-marée sera assuré par Suicide Commando et Project Pitchfork. Ce sont au total plus de 40 artistes qui se produiront à un rythme d’enfer au Tanzbrunnen les 26 et 27 juillet prochain. Depuis quelques années, le festival est complet à partir du mois de juin : il faut donc vous dépêcher pour obtenir les derniers billets.

Car l’Amphi Fest est un festival de référence qui, pour nous metalleux, vaut avant tout le déplacement par son exotisme. En effet se rendre en Allemagne, bastion des musiques électroniques, pour assister à un événement électro-metal majeur sur la scène européenne aère l’esprit et l’esgourde. Car, comme vous avez pu le constater lors de nos anciens live reports de l’événement, ce festival se distingue des événements metal auxquels nous avons l’habitude de nous rendre pour diverses raisons.

La musique proposée, déjà, car si les guitares peuvent être de sorties il n’en demeure pas moins que l’Amphi Fest fait avant tout la part belle aux beats électroniques qui font taper du pied et bouger vos petites fesses sur le bitume. L’Amphi Fest c’est aussi et surtout l’opportunité de voir des artistes que l’on aime se produire devant des milliers de personnes alors qu’en France les principales têtes d’affiche ne passeront pas la barre des 500 spectateurs sur leur propre nom.

La « typologie » du public est également différente du public metal puisque si on y retrouve la même excentricité en termes de tenues vestimentaires, l’ambiance est vraiment différente. Si la bonne humeur est également présente, ici pas de gens alcoolisés par terre en train de vomir leurs tripes – on en a toujours pas vu depuis notre premier séjour là-bas en 2011 ! – mais, au contraire, des amateurs de musique souvent très soucieux de leur apparence physique. A l’Amphi Fest, la classe et l’élégance prédominent (au détriment du naturel ?). Avec ce propos, loin de nous l’idée de faire passer les metalleux pour des bœufs dégénérés mais il faut reconnaître que nous avons été très surpris, avec l’Amphi Fest, de découvrir un festival où l’on peut sentir du parfum porté par les festivaliers autour de soi ! Vous conviendrez avec nous que dans les fests metal il est plutôt rare d’humer du Jean-Paul Gaultier dans la fosse n’est-ce pas ?

Radio Metal sera donc là, une fois de plus, pour vous faire vivre cet événement exceptionnel, avec au programme une ou deux surprises. Mais avant cela, si vous le voulez bien, préparons le festival en musique avec une petite sélection d’artistes majeurs présents à Cologne cette année :

On se voit là-bas ?



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Eagles Of Death Metal + Dead Sara @ Paris
    Slider
  • 1/3