ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

« Je déteste, donc cela m’indiffère. Je ne ferai aucun commentaire, si ce n’est que… »


C’est bien connu, pour ne pas perdre la face, il vaut mieux paraître indifférent qu’en colère ou blessé. Le fait de détester quelque chose ou quelqu’un témoigne d’une émotion, certes négative mais bien réelle, que l’on assume rarement. Et certains feignent cette indifférence avec moins d’adresse que d’autres. A titre d’exemple, il y a plus d’un an, un auditeur critiquait l’émission Anarchy X de manière extrêmement virulente (« une émission qui nous matraque de pipi-caca sans rien d’intéressant. […] Bon courage pour la suite (je parle aux auditeurs qui n’ont rien d’autre à faire qu’écouter ça ») avant de conclure par « Tout ça me laisse bien indifférent ». N’allez pas croire que nous cherchons à nous défendre de toute critique que l’on pourrait nous faire (encore que ce serait normal, tant Radio Metal est un média inattaquable sur sa qualité), mais ce discours était bien tout sauf celui de quelqu’un d’indifférent. Ainsi, ce soir-là, nous avons touché cet internaute au plus profond de son âme. Sauf qu’il n’a jamais voulu assumer ses sentiments pour nous. Quel gâchis.

Pete Sandoval qui, du fait de l’état de son dos – dont on apprend d’ailleurs qu’il s’améliore petit à petit – n’a pas pu enregistrer le nouvel album de Morbid Angel, n’a pas fait preuve de plus de finesse dans sa tentative de paraître désintéressé.

Extrait d’une interview réalisée par le média brésilien Som Extremo :

Som Extremo : Quelle est ton opinion à propos du nouvel album de Morbid Angel, Illud Divium Insanus ?

Sandoval : « No Comment ! Je ne joue pas dessus ! »

Si tu avais enregistré cet album, qu’aurais-tu fais différemment ?

« Il aurait été plus extrême, deathgrind metal avec moins de trucs de DJ emmerdants et typiques dont je me fiche ! Ce n’est pas ce qu’est MORBID ! …Hmmmm, et je ne pourrais pas plus m’en ficher…! »

Décortiquons, à présent. En plus de critiquer le disque avec virulence, tout en tentant grossièrement de conclure et de convaincre qu’au final, il s’en fiche, Sandoval nous sort l’autre grand classique de ce genre de situations : le « Cela me passe au-dessus, je ne m’abaisserai donc pas à répondre, si ce n’est que bla, bla, bla, bla… ». Allons Pete, tu as le droit de ne pas l’aimer, cet album !

Quoi qu’il en soit, les détracteurs de Illud Divinum Insanus viennent de se voir offrir une légitimité quasi céleste pour enquiquiner ceux qui ont eu le malheur d’apprécier ce disque. Car c’est bien connu, l’expression et la pertinence d’une opinion musicale est une question de légitimité. Or, dans le cas présent, le Pape du Death Metal a parlé.



Laisser un commentaire

  • Depuis que je lis vos articles, j’apprends plein de trucs qui paraissent anodins sur notre façon d’aborder certaines situations… Attention, RM va finir par devenir une Radio Philosophique x)

    Plaisanterie à part, à propos de la critique de l’auditeur d’il y a un an: je voudrais juste dire que j’ai la même impression et que ça n’a pas changé xD Par contre c’est une vision trop réductrice: il y a des bonnes choses sur Anarchy-X! On raconte des trucs intelligents entre deux passages au toilette. 🙂

    Pis faut pas se voiler la face: le contenu de l’émission et la qualité de ce contenu est dépendante directement des intervenants et la qualité de leurs interventions. Hélas, c’est à la fois la force et la faiblesse de l’émission!

    (PS/ A quand un(e) standardiste pour accueillir les auditeurs à l’antenne? 😮 Je pense que ça serait un excellent filtre à c*n. )

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3