ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Jeff Hanneman est un battant


Depuis que nous avons appris la grave infection qu’a subi le guitariste de Slayer Jeff Hanneman, nous n’avions guère de nouvelles sur l’évolution de son état de santé. Par chance, en raison du premier concert du Big Four (rappel : réunissant Anthrax, Megadeth, Metallica et Slayer – non, mais franchement, vous ne le saviez pas ?!) aux États-Unis, et plus précisément à Indio (dite la « ville des festivals »), dans le sud de la Californie, samedi dernier (23 avril) le site du L.A. Weekly a interviewé quelques-uns des membres des quatre groupes et ont eu la bonne idée de demander à Kerry King et Tom Araya des nouvelles de leur pote et si on le verrait au concert.

D’après Araya : « il veut participer au show. […] De toute évidence, il va suffisamment mieux pour jouer de la guitare, c’est dire s’il est déterminé à participer. Apparemment, il se remet bien. Il a deux zones tendres sur son bras qui le font souffrir quand il joue. »

Et les mots de King (plus salés) : « il se bouge le cul. Il nous a dit qu’il voulait faire ce concert mais je ne vois pas comment, physiquement, il en serait capable. [..] C’était après sa première ou deuxième greffe de peau pour colmater cette énorme plaie qu’il avait. Il était complètement claqué parce qu’il ne sortait pas beaucoup de chez lui. Il était gelé parce que son système immunitaire était totalement niqué. Nous n’en avons pas reparlé depuis. Je n’ai de nouvelles que par le management. Il fait ce que les médecins lui disent de faire. »

On peut donc imaginer que ça a dû être une aussi bonne surprise pour les musiciens que pour les fans quand Jeff Hanneman est monté samedi sur scène devant cinquante mille personnes. Bon, il n’a pas fait tout le concert ; Gary Holt (Exodus) continue de le remplacer et l’homme à la guitare Heineken n’a interprété que deux morceaux : « South Of Heaven » et « Angel Of Death ». Mais ça en dit déjà assez sur la mentalité du bonhomme : malgré de graves problèmes de santé qui auraient pu lui coûter au minimum un bras, au pire, la vie, il reste combatif et ne pouvait pas se permettre de négliger le public pour ce premier concert du Big Four à domicile.


Mais voilà, deux morceaux, c’était sans doute bien assez. Néanmoins, il pourrait avoir l’amabilité de mieux protéger son bras droit. Nous ne lui en voudrons certainement pas non plus de poursuivre sagement sa convalescence. Nergal (Behemoth) nous avait déjà fait une belle frayeur en ne prenant pas assez soin de lui.

Mais bon, il semblerait au moins que ce petit intermède médical ait affiné un peu sa ligne…

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3