ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Jim Marshall : plus qu’une marque


On aurait presque oublié qu’il existait un homme derrière ce nom. Certes, il n’existe pas un jeune guitariste de rock qui n’ait pas branché ou rêvé de brancher son jack dans un Ampli Marshall. Mais Jim Marshall aura été dépassé par sa propre création, dépassé par la popularité de l’Ampli Marshall. A tel point que Marshall est devenu dans l’imaginaire collectif plus qu’une marque, un produit en soi, presque un synonyme de l’ampli lui-même. On ne joue pas sur un Ampli Marshall. On joue sur un Marshall.

C’est là toute la réussite de Jim Marshall. Au-delà de sa popularité, son idée a dépassé son statut de marque et est devenu un symbole indissociable de notre univers musical rock et metal. C’est pourquoi le décès hier de Jim Marshall à l’âge de 88 ans a ému le monde du rock qu’il a contribué à transformer dans les années 60 permettant, avec des artistes comme les Who, Jimi Hendrix, Led Zeppelin, Cream, au hard et au metal de naître à travers ses créations. Nous avons par conséquent souhaité donner la parole aux artistes (mais pas seulement) afin de lui rendre hommage. Les réponses ont été immédiates et nombreuses. Nous en attendons d’autres et mettrons à jour cet hommage au fur et à mesure que nous les recevrons.

EDIT 17 avril : Article édité avec l’hommage de Michael Schenker

Mus (ARKAN) :

« On vient de perdre un grand pilier dans l’histoire de la musique et surtout du rock et du metal, son départ au territoire des grands hommes me rappelle avec émotion mon premier ampli Marshall. Je vais faire cracher mon ampli à la prochaine répète en son hommage ».

Armellino, Yann :

« Je n’ai pas eu la chance de connaitre le grand Jim mais, comme de nombreux guitaristes, je ne suis pas passé à côté des amplis portant son nom. J’ai le souvenir du son redoutable que l’on obtenait avec les fameux JCM800. Amplis qui sont encore aujourd’hui une référence du genre. Jim est parti mais ses amplis ne sont pas prêts de s’éteindre… ».

Arjen Lucassen (AYREON, STAR ONE, GUILT MACHINE) :

« C’est tellement triste… Le monde du rock aurait été TRÈS différent sans le son unique et le look de Marshall. Je me suis toujours senti très en sécurité avec les amplis Marshall et les énormes stacks derrière moi ! Même si, après plusieurs années de tournées, c’était devenu des ‘Arsnall’ (NDLR : le ‘M’ et la barre du ‘h’ s’étant effacées avec le temps), hahaha ! Merci Jim, tu as joué un rôle très important dans notre histoire du rock, nous te saluons ».

The Duke (THE BUFFALOS)

« Le son Marshall est au Rock’n Roll ce que la fille de joie est au Créateur : sa plus belle incarnation. Rock In Peace Jim ».

Corbier :

« Jim Marshall a niqué sa lampe ! S’il n’a pas été l’inventeur de l’ampli, il en fut largement son vulgarisateur. Il est indéniable qu’il aura apporté à cet outil, indispensable à la musique moderne, une finition et une qualité qui ont été saluées par des générations de musiciens, de tous les horizons et de toutes les cultures. Qu’il en soit remercié et qu’au firmament du Jazz, du rock et des variétés son nom brille à tout jamais ».

Brian Tatler (DIAMOND HEAD) :

« Je suis triste d’apprendre le décès de Jim Marshall. Il a été un pionnier dans les amplis de guitare et les stacks, sans lui, le rock et le metal auraient sonné très différemment. C’était un des plus grands hommes de tous les temps pour la musique. J’ai utilisé l’amplification Marshall pour faire mon son pendant plus de 30 ans. Un grand merci ».

Mark Jansen (EPICA, MAYAN) :

« Je ne l’ai jamais rencontré personnellement mais j’ai bien sûr joué sur ses amplis. Même si les Mesa Boogie sont mes amplis préférés, les Marshalls arrivent en seconde position. Ils ne te laissent jamais tomber et ont un très bon son ».

Stan Aron (FAITHLESS MESSIAH) :

« Jim Marshall a défini ce que doit être un ampli de rock, on lui doit tous de pousser notre son jusqu’à 11 en sa mémoire ».

David Boutarin (F.M.R.) :

« Tous les jours, nous perdons des frères ou des sœurs. Aujourd’hui, c’est un père qui s’en va. Je pense qu’en lieu et place de la traditionnelle minute de silence, il serait plus de circonstance de faire pleurer de désespoir des larsens que son créateur reconnaîtra, où qu’il soit… RIP Mister Marshall ».

Ron ‘Bumblefoot’ Thal (GUNS N’ ROSES) :

« Repose en paix Jim Marshall. Je te suis extrêmement reconnaissant pour avoir fait en sorte que les guitares chantent, crient, touchent mon âme et changent ma vie ».

Jack Ruetsch (KARELIA) :

(Note de Jack : message écrit après avoir vu Koritni en live à Colmar avec Eddy… et son Marshall.) « Même si ce ne sont plus ses lampes que je fais chauffer aujourd’hui, je me souviens comme si c’était hier de mes débuts de guitariste et de la sensation magique de puissance procurée par les premiers riffs envoyés sur un Marshall. C’est une part du rêve que tu t’appropries et c’est à ce moment-là aussi que tu réalises que tu cours fièrement sur scène torse bombé (euh, bon, dans ta chambre), devant une foule en délire (euhhh… devant ton miroir et tes figurines G.I Joe) en train de faire un solo rendant les femmes folles de désir et d’admiration pour toi (OK… Ok… une pauvre gamme penta sur des cordes rincées et avec un accordage des plus aléatoires) Ah, nostalgie… Jim Marshall aura plus que personne contribué à créer LE son du rock’n’roll et du metal. Toute sa vie, c’est en étant à l’écoute des musiciens qu’il a toujours fait évoluer ses amplis pour en faire une des icônes du genre. Un véritable symbole du rock’n’roll, une image maintenant éternelle, il suffit de voir le succès du nouveau frigo Marshall présenté cette année. Sûr qu’il trônera fièrement dans chaque local de répète et studio qui se respecte ! R.I.P. Jim ».

Patrick Garcia (KELLS) :

« Qui n’a jamais joué sur un combo Marshall ? Je crois que tout guitariste en a possédé un, c’est quand même le premier ampli de qualité qui soit abordable pour tous les guitaristes. C’est grâce à cet homme, Jim Marshall, que l’ampli guitare est ce qu’il est aujourd’hui et que les fameux murs d’amplis Marshall en concert sont devenus légendaires ! Un grand homme s’en est allé mais il a laissé derrière lui une trace indélébile ».

Laura Pleasants (KYLESA) :

« Il n’y a pas de doute sur le fait que Jim Marshall a eu un impact majeur sur le Rock N’ Roll. Non seulement les amplis Marshall sonnent bien mais sont emblématiques. Ils SONT le Rock’N’Roll. Repose en paix, Jim ».

Michael Schenker (MSG, ex-SCORPIONS, ex-UFO…) :

« Je suis désolé. Je connaissais Jim, nous n’étions pas forcément très proches, mais j’ai été dans une de ses usines, j’ai réalisé le design d’un ampli. Il a créé un monstre. J’imagine que nous devons tous partir à un moment. Mais il était une des personnes les plus importantes de la planète dans cette ère, surtout cette ère musicale. « .

Norbert « Nono » Krief (TRUST) :

« J’ai eu la chance de rencontrer Jim Marshall plusieurs fois, la première fois à Londres en 1981, c’est comme si j’avais rencontré le pape ! Remerciements incommensurables et universels à Jim Marshall, le père de tous les guitaristes (électriques) de la planète ! ».

Michel Chavarria des guitares Lâg avec Jim Marshall.

Michel Chavarria (Guitares LAG) :

« Je suis bouleversé…

Jim Marshall était déjà une légende de son vivant, maintenant il devient tout simplement immortel car ses amplis continueront à hurler longtemps du pur rock’n’roll sur scène et en studio…

Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises lors de salons internationaux, je pense qu’il était ravi de voir son démonstrateur Chris George jouer une Imperator Custom Bédarieux, cette guitare colle bien avec l’image Marshall… Je garderai toujours l’image d’un créateur hors du commun, qui aimait les bonnes choses de la vie. Par ailleurs, il m’avait communiqué son amour pour un whisky particulier, que je bois toujours avec modération, un single malt fabuleux, le Macallan 18…

J’ai également dans mon bureau un ampli Marshall Class 5 BLANC, exemplaire unique, qui m’a été offert pour les 30 ans de LÂG. Ce soir, en l’honneur de Jim, je vais le jouer à fond et je me souviendrai… »



Laisser un commentaire

  • Metal'O Phil/RM dit :

    Article édité avec le témoignage de Nono (Trust) !

    [Reply]

  • raskholnikov dit :

    Mince, qui va sortir mon ampli signature maintenant…
    Il y a vraiment des gens qui meurent sans penser aux autres. 🙁

    R.I.P.

    [Reply]

  • Article édité avec les hommages de Yann Armellino, Karelia, FMR et The Buffalos !

    [Reply]

  • Curieux, cette photo me fait penser à celle d’un certain Steve J qui gérait des pommes…et qui a eu droit à un hommage…outrancier. Putain, Jim Marshall a certainement fait plus de bien à l’humanité que toutes les pommes technologiques qui nous inondent malgré nous…

    [Reply]

    Outcry13

    J’y ai pensé également…

  • R-I-P Mister Marshall

    [Reply]

  • Adieu jim, je me souviendrais de toi lorsque j’irai au salon de la zic à Francfort, les dédicaces sur les affiches qui longent mon studio, les amplis qui m’ont ruiné (mais pour la bonne cause !! XD), mais surtout quand je brancherais ma Gibson ou ma Fender sur ce bon vieli ampli qui porte ton nom !!! Grace à toi le rock a existé. R.I.P

    [Reply]

  • porcelaine hearth dit :

    Le Marshall plus qu un amplie c est un sons qui à forgé l histoir du rock bruler le blues . Comme disait Gary Moore , « Une les paul brancher dans un Marshall sufit pour un bon sons blues » . RIP Jim MARSHALL

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Amorphis @ Lyon
    Slider
  • 1/3