ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Jim Root : des gens dans STONE SOUR « ne souhaitaient pas voir un cycle d’album de SLIPKNOT arriver »


Lors d’un entretien réalisé cette semaine et qui sera publié en intégralité dans quelques jours, le guitariste de SLIPKNOT Jim Root nous a donné son sentiment au sujet de son éviction de STONE SOUR qui s’est produite en mai dernier et dont les raisons sont encore floues. Il spécule notamment sur des raisons financières.

Jim Root explique son état d’esprit actuel par rapport à son départ de STONE SOUR : « Ça ne me touche plus autant aujourd’hui, si ce n’est le fait que j’ai beaucoup investi de mon sang dans ce groupe et j’y étais très attaché. J’étais plus attaché à ce groupe que la quantité d’argent qu’il amassait. J’étais attaché à la musique et à ce que nous faisions en tant que groupe. Et je crois que c’est en partie la raison pour laquelle nous avions des désaccords, car je pense qu’il y a d’autres gens dans ce groupe qui étaient plus soucieux de l’argent que de ce que le groupe faisait d’un point de vue artistique. Ceci dit, c’était probablement dans l’intérêt de tout le monde que je n’en fasse plus partie. »

Quand aux raisons spécifiques de son licenciement, Root explique qu’il ne les connaît toujours pas lui-même mais assume que cela pourrait avoir été motivé par l’avidité de certains membres de STONE SOUR : « Je ne sais toujours pas quelle était la raison [de mon renvoi]. Aucun d’entre eux n’a eu les couilles de prendre le téléphone pour m’appeler. La seule chose à laquelle je peux penser c’est quelqu’un qui est uniquement préoccupé par l’argent et qui veut continuer à faire tourner STONE SOUR alors qu’un cycle d’album avec SLIPKNOT doit arriver, et c’est probablement quelqu’un qui pense que : ‘Eh bien, si je me débarrasse de ce membre, alors je me mettrais dans les poches davantage d’argent émanant de nos publications et de notre merch…’ Dans la mesure où je n’ai parlé de ça avec personne, c’est le seule type de conclusion que je peux tirer. […] Très franchement, je suis moi-même toujours dans le brouillard par rapport à ça, ce serait intéressant de savoir… Mais, encore une fois, ces gars ne réfléchissent pas bien à ce qu’ils font. Peut-être n’y ont-ils pas vraiment réfléchi, peut-être étaient-ils simplement là à se dire : ‘Il faut que nous continuions à tourner et Jim ne veut pas tourner, rien à foutre, on le dégage !’ Peut-être est-ce aussi stupide que ça. [Ricane] […] Je suppose qu’il y a des gens dans cet autre groupe qui ne souhaitaient pas voir un cycle d’album de SLIPKNOT arriver parce qu’ils voulaient continuer à faire ce qu’ils faisaient. C’est pourquoi le processus de l’album de SLIPKNOT a été repoussé et repoussé et repoussé et… C’en est arrivé à un point où ce n’était plus possible de le repousser. […] Tu prévois des choses en tant que groupe et des gens se dressent contre ce qui est prévu et changent d’avis, et ensuite, tout d’un coup, on ne te laisse plus d’autre choix par rapport au fait que les choses vont se passer d’une certaine façon. Tu dois simplement l’accepter et en être content ou… ou pas ! [Ricane] Pour moi, il était important de revenir à SLIPKNOT et je pense que tout le monde savait qu’il fallait que ça se produise. Peut-être que certaines personnes n’en étaient pas contentes. Peut-être étaient-ils en rogne parce que les choses allaient se produire comme elles se sont toujours produites par le passé. »

Il conclut affirmant : « Ils invoqueront sans doute quelque chose comme le fait que je n’étais pas content ou que je me plaignais ou peu importe, mais je ne suis pas le seul… »

Par ailleurs, le guitariste tient à préciser que le chanteur Corey Taylor, qui partage encore à ce jour son temps entre SLIPKNOT et STONE SOUR, est étranger à cette situation et que leur relation est au beau fixe : « Ça a clairement donné une nouvelle dynamique à ma relation avec Corey Taylor, c’est certain. Je pense qu’avant tout, ça nous a rapprochés un peu plus Corey et moi. Si une chose s’est ternie, c’est d’abord ma relation avec les autres personnes qui sont restées membres de STONE SOUR. […] Corey et moi nous portons bien, nous avons une super relation et ça ne pourra probablement qu’aller en s’améliorant avec l’avancement du cycle d’album [de SLIPKNOT]. »

Par ailleurs, dans une très récente interview accordée à Metal Hammer, le chanteur évoque pour sa part également le sujet : « Ça a mené à une confrontation. Mais littéralement, ça a explosé et ensuite c’était fini, car nous savions que nous avions ce projet sur lequel travailler. Je ne voulais pas rompre ma concentration et je ne voulais pas rompre sa concentration, donc nous nous sommes posés et avons parlé pendant vingt ou trente minutes – et nous étions au studio – avant même que nous ne commencions. Nous avons bûché là-dessus. Il se sentait très mal et je me sentais très mal qu’il traverse ça. C’est simplement l’une de ces choses où tu dois prendre des décisions dans la vie et tu sais que ça ne te plaira pas, mais au bout du compte, tu dois faire ce qui est bon pour le tout. […] Jim est l’une des personnes les plus douées que je connaisse. Ce n’était pas un différend de direction, mais de but par rapport aux choses, tu vois ? Je ne peux pas beaucoup en dire là tout de suite car nous sommes en train de lancer [SLIPKNOT] et la dernière chose que l’on veut c’est qu’il lise quelque chose qu’il prendra mal. Tout ce que je vais dire ici, je vais le lui dire aussi en face, donc c’est difficile de faire ça, plus difficile qu’aucun fan ne peut comprendre. Il y a des fois où ça explose et alors nous devons nous poser pour parler et comprendre. En gros, lorsque ton ami n’est pas heureux, tu dois trouver un moyen pour qu’il le soit, peu importe ce que ça en coûte, et si ça signifie prendre une décision difficile comme celle-ci pour qu’il puisse aller de l’avant, alors c’est ce que tu dois faire. Ça craint et ça enlève une bonne part du plaisir de cette merde, alors que c’est précisément ce dont il devrait être question ! »

Pour rappel, le nouvel album de SLIPKNOT, intitulé .5: The Gray Chapter, verra le jour le 21 octobre prochain chez Roadrunner Records.



Laisser un commentaire

  • Il me semble que le bassiste est pas parti pour divergence d opinion.
    Root se fait sortir.corey et root sont en bon termes.roy mayorga est un des derniers rentrés donc j en deduis que le problème vient de josh rand ou de rand et mayorga

    [Reply]

    spook

    *Le bassiste Est parti pardon

  • Pour moi, c’était Jim et Corey qui faisaient l’identité de Stone Sour. Un des deux en moins, ce sera pas pareil. Pour moi Stone Sour est mort.
    Ceci dit, on disait la même chose de Slipknot quand on a appris que Joey faisait plus parti du groupe. Perso je trouve ce qu’ils font maintenant très bon. Alors Stone Sour sans Jim vaudra quand même le coup d’oeil. ^^

    [Reply]

  • Ces gens de SS devraient remercier Slipknot. Car sans ce dernier, pas de STONE SOUR. Même si SS est plus vieux que le Knot. Vous m’avez compris.

    Mais là où c’est hypocrite et étrange, c’est que ça pose un problème avec Jim et non avec Corey. Les 2 sont / étaient dans SLIPKNOT.
    C’est sur que tu ne vires pas aussi facilement le chanteur. Sans Corey, SS serait mort.

    SS a toujours fonctionné avec ce roulement. C’est vraiment juste une question de fric ? Pourquoi « des gens » voudraient briser un système qui fonctionne et leur rapporte ?

    Enfin, comme avec Joey, je doute qu’on sache la vérité.

    [Reply]

    Game-system

    Je partage le même sentiment que toi Rififi, tout cela est vraiment étrange.

  • Arrow
    Arrow
    The Cure @ Paris
    Slider
  • 1/3