ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

JJ Milteau & Eric Bibb @ Le Beffroi, Montrouge, France – 25/03/2016


L’avis du photographe :

Quand deux acteurs du blues moderne s’associent pour jouer les titres d’une légende du blues des débuts, celui du début du siècle dernier, l’idée de les voir de près nous passe forcément par la tête.

J.J Milteau, Eric Bibb et Leadbelly. Leadblelly ? Si, si, vous pouvez connaître. Nirvana a repris le titre « My Girl / Where Do You Sleep Last Night ». Et « The House Of The Rising Sun » rendu célèbre par les Animals dans les années 60, c’est aussi lui.

L’homme est une légende et pour ne pas paraphraser ce qui a été écrit sur lui, plongez vers ce lien qui vous donnera une belle vue de cet artiste qui a même joué en France devant sept personnes en mai 1949 et qui mourra peu de temps après.

Vous touchez le sujet ? L’ampleur du phénomène ? Sans Leadbelly, sans tous ces artistes noirs certains découverts en prison comme Leadbelly, d’autres trimant au ramassage du coton, point de Hellfest, point de Download et autres festivals metal. Si vous suivez Radio Metal depuis quelques temps, vous nous savez attachés à nos racines, et nos racines, elles viennent de là, elles viennent du blues. Les vôtres aussi en fait. Celles de toute la planète metal.

Cette soirée dans la banlieue parisienne s’inscrit dans la programmation du festival « Guitares Au Beffroi » qui existe depuis 2013 et fait la part belle à toutes les guitares. Le Beffroi est un espace culturel avec sa belle salle de spectacle, moquette au sol, confortables fauteuils pour s’asseoir. Pas très rock’n’roll et peu propice aux ambiances enflammées. Ne soyons pas bégueules, le public est bien présent et remplit la salle qui offre une excellente acoustique.

La prestation est plus qu’agréable, revisitant le répertoire de l’Américain, ponctuée de traits d’humour lancés par JJ Milteau, portée par ses harmonicas et la voix d’Eric Bibb. Le joueur d’harmonica ne manquera pas par ailleurs d’expliquer la vie de Leadbelly ce qui permet à l’assistance de situer le contexte.

Photographiquement, nous avons le droit à tout le concert et Eric avec son chapeau et ses ombres, ses yeux souvent fermés et ses drôles de mimique quand il chante est finalement compliqué à bien avoir.

Notes techniques :

Appareils utilisés :
Canon 5D Mark II
Canon 7D

Objectifs utilisés :
Canon 70×200 f/2.8 (sur 7D)
Canon 24×70 f/2.8 (sur 5D)

A voir également :

Galerie photos Pura Fé.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3