ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Jon Lord (1941 – 2012) : un géant nous a quittés


Comment commencer ? Déjà il y a moins d’un an, nous avions poussé un cri qui venait du cœur, de l’âme, du fond des tripes, quand on avait appris simplement le fait qu’il était atteint d’un cancer : « Non, pas lui ! » Ce n’était pas encore la fin, ça nous rappelait seulement la mortalité, même des plus grands. Ça nous rappelait qu’il n’allait pas en rajeunissant et qu’il était de plus en plus près (plus encore à cause de la maladie) de partir rejoindre Ronnie et les autres.

Au début de cette année, on avait eu l’espoir que le monde profite encore de sa présence parmi les vivants, au moins grâce à des déclarations optimistes de proches comme le chanteur de Deep Purple, Ian Gillan. Le 9 juin, il avait pu célébrer ses 71 ans mais le 28 juin, on apprenait l’annulation d’un concert en Allemagne à cause de son traitement. Et finalement, le 16 juillet, le clavier s’est éteint.

Ci-dessous l’annonce qu’on peut lire sur son site officiel :

« C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès de Jon Lord qui a souffert d’un embolisme pulmonaire aujourd’hui, lundi 16 juillet à la London Clinic, après une longue bataille contre le cancer du pancréas. Jon était entouré de sa famille aimante.

Jon Lord, le claviériste légendaire a co-écrit avec Deep Purple nombre de chansons de légende dont ‘Smoke On The Water’ et a joué avec plusieurs groupes et musiciens tout au long de sa carrière.

Plus connu pour son œuvre orchestrale Concerto for Group & Orchestra jouée pour la première fois en 1969 au Royal Albert Hall avec Deep Purple et le Royal Philharmonic Orchestra, et conduit par Malcolm Arnold, et jouée à nouveau en 1999 au Royal Albert Hall par le London Symphony Orchestra et Deep Purple.

L’œuvre solo de Jon fut universellement acclamée quand il finit par quitter Deep Purple en 2002.

Jon passe de l’Ombre à la Lumière. »

Après l’annonce de sa maladie, il avait reçu une immense quantité de messages de soutien auxquels il avait répondu par « juste une ligne ou deux de la part d’un humble musicien bouleversé et heureux », y voyant une « preuve en acier de la bonté innée de l’être humain ». Nous ne pouvons aujourd’hui que nous montrer aussi humbles, sinon plus, car il n’est pas d’hommage assez grand pour un homme qui, par son art, a amené dans notre vie des mélodies que nous n’oublierons jamais, qui nous ont accompagnés, nous ont formés, nous ont influencés. Il a été l’un des plus grands derrière un orgue, dans ou hors de l’un des plus grands groupes de son époque mais aussi de l’histoire du rock. Nous avons tous une chanson en tête que nous aimerions lui dédier en remerciement. C’est la preuve en acier de la vie parfaitement accomplie de cet homme.



Laisser un commentaire

  • C’était un brave type. Pour lui rendre hommage, je propose « Burn »

    [Reply]

    nozegrab

    Sorry j’avais pas vu la date…
    Mais R.I.P Jon

  • pour ma part ce serai plutot perfect stranglers…
    R.I.P.

    [Reply]

  • Deep Purple – Mistreated (live in California 1974)

    [Reply]

  • C’est triste comme nouvelle.
    J’ai eu l’occasion de le rencontrer plusieurs fois.
    Il va bien manquer!

    [Reply]

  • Oh bordel je chiale comme une fillette.

    [Reply]

    raskholnikov

    J’espère que tu déconnes…parce que bon c’était pas ton pote non plus, je te souhaite pas de connaître le décès d’un proche.

    Quoi qu’il y a des gens qui pleurent devant un navet romantique, mais qui en ont rien à foutre lorsque ce qui les a ému à la tv arrive près de chez eux.

    Le monde « moderne »… 😀

  • En suggestion de musique hommage je propose:
    Deep Purple – « Space Trukin’  » version Made In Japan

    [Reply]

  • Jon doit sûrement jouer ses mélodies, solos imparable auprès des anges, j’en suis sûr… Pour ma part ce sera Flight Of The Rat que je lui dédie.

    [Reply]

  • Deep Purple- Child In Times (Made in Japan)

    [Reply]

  • thedevilyouknow dit :

    Whocares – Out of my Mind

    [Reply]

  • Le premier groupe que j’ai connu dans le monde du hard rock, un compositeur et claviériste de talent, ses prouesses me resteront en mémoire.

    [Reply]

  • Etant moi même journaliste, je suis content que nous soyons quelques uns à avoir rendu l’hommage qu’il mérite à ce grand monsieur sans se contenter de la platitude des CP de 9/10ème des mass-médias contenant en substance : Co-fondateur de Deep Purple de Blackmore et co-compositeur de « Smoke on the Water » maitre Lord c’était plus que ça

    [Reply]

  • J’ai découvert le rock avec Deep purple… Jon Lord était un très grand monsieur, fantastique musicien et compositeur et véritable âme du groupe. Merci pour tous ces fantastiques morceaux et concerts Mister Lord.

    [Reply]

  • un Lord de la musique vient de nous quitter!

    [Reply]

  • L’extinction de la musique est en cours… Merci Mr Lord.

    [Reply]

  • raskholnikov dit :

    RIP

    C’est toujours le cancer qui tue les musiciens ou quoi.

    [Reply]

    LeBonObO

    Oui, tous ceux qui ne sont pas morts d’une overdose, étouffés dans leur vomi, d’un suicide, d’un crash en avion ou en voiture…

    raskholnikov

    Je voulais dire par là que c’est rarement de vieillesse qu’ils claquent les musicos connus tout de même.

    Soit ils jouent avec leur vie comme tu as dit (drogues, etc), soit c’est le cancer (jon lord, dio, Iommi pas encore mort c’est vrai mais bon…, etc).

  • un grand clavier. les solos sur made in japan le pied!!!!!!!
    Adieu

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Def Leppard @ Hellfest
    Slider
  • 1/3