ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Jonathan Davis (Korn) : de la dépression à l’espoir


Dans une interview accordée à You Rock Fondation, association américaine visant à briser les tabous liés aux troubles mentaux, le chanteur de Korn Jonathan Davis a pris la parole en février au sujet des problèmes psychiques qui le hantent depuis des années. Il y aborde particulièrement la dépression, qu’il décrit comme l’un des challenges les plus difficiles de sa vie. Un témoignage sincère et poignant, qu’il nous a paru important de retranscrire intégralement en français à travers cet article.

En France, sur une population âgée de 15 à 75 ans, une personne sur cinq est confrontée à un épisode de dépression majeur (EDM) au cours de sa vie (Source : INPES 2009). Ce chiffre, qui représente environ huit millions de Français, est donc loin de ne concerner que les amateurs de metal. N’en déplaisent à ceux qui s’imaginent que nous avons le monopole des idées noires !

Seulement, si la dépression touche sans discriminer une grande partie de la population, les recours aux soins restent faibles. Difficulté de diagnostic, méconnaissance mais aussi peur de la stigmatisation poussent souvent les personnes concernées à se renfermer sur elles-mêmes sans oser demander de l’aide. C’est notamment pour cette raison que le témoignage public d’artistes (metal ou non) sur ce sujet a du sens : il peut participer à aider les personnes atteintes de ce type de troubles qui, au-delà d’être un véritable handicap dans la vie de tous les jours, est à l’origine de 30% à 60% des suicides.

Briser les tabous et faciliter l’accès aux soins et à la guérison par la prise de parole : tel est le but du chanteur de Korn avec son intervention vidéo ci-dessous qui prouve que le combat contre la dépression, même s’il s’avère parfois très compliqué, vaut le coup d’être mené. Il y partage son expérience de la dépression et ses techniques pour remonter la pente.

Voici la retranscription de ses propos :

« C’était le pire truc qui soit. Je me souviens que quand j’ai eu ma première crise de panique, j’ai cru que j’allais mourir. Je ne savais pas ce qu’il se passait – c’était l’époque où je buvais énormément, je me droguais et tout ça. J’ai compris après que c’était un des éléments déclencheurs. Tu sais, c’est extrêmement difficile de vivre avec des troubles de l’anxiété ou de traverser une dépression, parce que tu ne comprends pas ce qu’il se passe, et tu finis par avoir l’impression de devenir dingue. Je suis devenu vraiment paranoïaque et j’étais persuadé que les médicaments étaient mauvais pour moi, et d’autres trucs dans ce goût-là. Je refusais de prendre n’importe quel médicament ; et je suis devenu un peu schizophrène pendant un moment. L’anxiété peut provoquer ce genre de trucs. J’avais l’impression que des gens allaient essayer de m’empoisonner à travers ma nourriture. C’était une période vraiment très difficile.

Au final, je crois que c’était après la mort de mon grand-père. J’ai fait une grave dépression et c’est là que j’ai décidé de tout claquer. Je me suis dit « il faut que j’arrête l’alcool et les drogues ». Un jour je suis rentré à la maison bourré et mon petit garçon, Nathan (qui à l’époque n’avait que trois ans), m’a regardé comme si j’étais une sous merde. Alors je me suis dit « Ok, ça suffit, il faut que je reprenne le contrôle. » J’ai donc arrêté de boire, et ça a fonctionné, pendant un moment… [Rires] La dépression est revenue, et mes anxiétés sont revenues aussi. C’est là que j’ai décidé de commencer un traitement, ce qui m’a énormément aidé. Mais je devais toujours faire face à ces problèmes.

Ce n’était que le début, mais lorsque la dépression commence à s’emparer de toi… [Pause] C’est difficile de décrire la dépression à quelqu’un qui n’en a jamais souffert. C’est quelque chose d’horrible. C’est comme de marcher avec une chope d’acier géante sur le dos. Plus rien ne t’enthousiasme comme avant. Plus rien ne t’excite ! Les trucs que tu prenais plaisir à faire avant ne t’intéressent plus. Le simple concept de joie est quelque chose que tu ne peux plus concevoir. Alors quand j’ai traversé ces moments très durs, j’ai finalement accepté de prendre un traitement, et ça m’a aidé. Mais même avec ça, ce n’était que le début du combat ; et je continue à me battre tous les jours. C’est une situation très sombre, c’est vraiment difficile. Mais Dieu merci, j’ai la musique pour m’aider à traverser ça. Je crois que la musique est la chose la plus puissante qui existe dans le monde entier. Elle a le pouvoir de guérir les gens, elle a le pouvoir de les rapprocher quoi qu’il arrive. C’est une chose magnifique et c’est pour ça que je me pousse à créer de la musique parce que c’est elle ma drogue à présent, c’est elle mon antidépresseur. Elle représente absolument tout pour moi. Je crois que les gens qui souffrent de la dépression doivent trouver une échappatoire, pour qu’ils puissent s’exprimer et sortir toutes ces choses négatives de leur esprit. Le faire m’a personnellement énormément aidé.

Dans ton cerveau, la dépression peut tout mélanger […] Alors je suis allé faire une thérapie du nom d’EMDR, qui consiste en un mouvement de gauche à droite avec tes yeux. J’ai suivi cette thérapie parce que je souffrais d’un choc post-traumatique après avoir travaillé dans une morgue et ça me procurait de terribles cauchemars. Les médecins m’ont expliqué que parfois, lorsque ton cerveau a été confronté à quelque chose de traumatisant et à la dépression, il ne parvient pas à faire la part des choses et à mettre cet épisode traumatisant derrière toi. Alors cette merde revient te hanter dans tes rêves ou dans tes pensées. J’ai suivi cette thérapie et ça m’a beaucoup aidé, donc si vous rencontrez ces problèmes et demandez de l’aide à vos médecins, cette thérapie m’a vraiment beaucoup aidé.

Mon conseil [pour lutter contre la dépression] c’est en premier lieu, quand tu te sens déprimé et que tu n’as pas envie de sortir de ton lit… putain, sors du lit. Il faut te lever. Force-toi à faire des choses que tu penses être trop déprimé pour pouvoir faire, et ça va t’aider. Un autre truc qui aide à lutter contre la dépression c’est le sport. Si tu peux simplement te lever, et marcher, ou faire n’importe quelle autre forme d’activité sportive, c’est une manière d’aider ton corps à contrer les effets de la dépression. Pour moi, c’est de jouer en concert. Je vais sur scène et je me donne à mort, je fais ça depuis 20 ans ! Ça m’a défoncé le corps ! Mais c’est ce qui me permet de continuer à aller de l’avant, et ce qui m’empêche de sombrer dans la dépression.

L’autre chose qui m’a aidé à m’en sortir est mes enfants. Honnêtement, ils sont les meilleures choses qui me soient jamais arrivé, je t’assure. Ça me rend plein d’émotion rien que d’en parler, mais ces petits bonhommes me donnent une raison de me lever et me donnent une raison de combattre la dépression. Parce que je ne peux pas leur faire ça, je ne veux pas qu’ils soient confrontés à ça. Alors ils sont le truc qui m’apporte de la joie dans cette vie, en plus de ma musique. C’est comme ça que je m’en sors. Et le fait d’aider d’autres personnes m’aide aussi. J’ai l’impression d’être là, proche de 44 ans, et je veux dire à tout le monde que ça va s’arranger. Ça prend du temps, parfois ça nécessite le fait de suivre un traitement, ou de remettre drastiquement de l’ordre dans ta vie pour faire les choses différemment, mais ça s’arrange par moments. Et c’est pour ces instants que je vis. Alors oui, on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise passe, mais on y survivra, parce qu’au final les moments de bonheur valent largement les moments de détresse.

Tu sais, si je pouvais retourner dans le passé, j’essayerais d’éliminer toute la culpabilité que je traîne dans ma vie. La culpabilité, c’est un putain de truc horrible. Ça revient toujours te hanter. J’ai vécu ma vie d’une certaine façon et… [Pause] Tu sais quoi ? Fais ce que tu veux. Ne laisse personne à l’extérieur t’influencer et essayer de te faire faire quelque chose que tu n’as pas envie. Du moment que tu ne blesses personne, ça ne reviendra pas te hanter. Si un mec veut se taper des millions de nanas, il ne faut pas qu’il se marie, ou qu’il fonde une famille. Si t’as envie d’être un alcoolique, être bourré h24 et tout ça, alors sois bien certain que tu ne vas blesser personne. Il faut que tu élimines toute la culpabilité de ta vie. Ou que tu essaies, pour les trucs les plus horribles. Si je pouvais avoir éliminé ce poids dès le départ, je serais une personne différente aujourd’hui. C’est comme si cette merde ne faisait que s’entasser et s’entasser et puis ça tourne comme une vieille cassette dans ton esprit. Tu vois ce que je veux dire. C’est une putain de cassette qui tourne en boucle et te rend complètement dingue, et après, ton cerveau commence à… Je ne sais pas comment l’expliquer, ça « s’enclenche ». […] Si j’avais pu apprendre à éliminer tous ces trucs, je crois que je m’en serais bien mieux sorti.

Je tiens à tous vous dire que vous avez une importance, et qu’on a besoin de vous. Et une chose est certaine : You rock ! »



Laisser un commentaire

  • C’est marrant, mais en lisant les commentaires ci-dessous, on a l’impression d’être sur un fan-forum de One Direction, Britney Spears ou Justin Bieber… Ce qui tendrait à démontrer que les fans de Korn ne sont guère plus évolués que ceux des personnages cités dans la phrase précédente.
    Si certains commentaires ci-dessous peuvent être borderline, il ne faudrait pas pour autant passer sous silence le fait que le groupe Korn lui-même a tendu plus que de raison le bâton pour se faire battre, et à de nombreuses reprises. La double annulation au Hellfest (2006 et 2007), le fait que le groupe ait fait des appels du pied à certains Festivals pour y jouer (de mémoire, le Sweden Rock en 2010 ou 2011; mais ils ont eu en retour une fin de non-recevoir), leur propension à vouloir à tout prix se mettre dans la poche les fans de metal traditionnel et de classic-rock et à les draguer constamment; sans oublier certaines déclarations de Jonathan Davis (en vrac: il disait en 98 que dès qu’un membre de Korn partirait du groupe, ça signifierait la fin du groupe; en 2002, il déclarait dans Rock Hard avec une morgue et une prétention incroyables que Korn deviendrait l’équivalent des Rolling Stones, Metallica et Aerosmith et, récemment, il a reproché à Sepultura d’avoir plagié Korn sur « Roots »…). Et puis, musicalement, le groupe alterne depuis des années entre pseudo-retours aux sources pathétiques et expérimentations totalement foireuses.
    Pour que Jonathan Davis et Korn ne soient plus critiqués, c’est tout simple: il suffit juste que le groupe splitte et que Davis se cantonne juste à sa vie de famille. Mais Jonathan Davis ne voudra jamais splitter Korn car il est trop imbu de sa personne et se croit investi d’une mission, d’autant que son groupe bénéficie de la complaisance des journalistes à leur égard (il suffit de voir comment Rock Hard leur lèche systématiquement le fion), ainsi que d’une maison de disque (Roadrunner) et de promoteurs qui leur déroulent le tapis rouge depuis des années. Je serais tout de même curieux de voir comment les gars de Korn se comporteraient si, du jour au lendemain, ils se retrouvaient sans maison de disque et ostracisés par les journalistes et les promoteurs qui refuseraient de les faire tourner…

    [Reply]

  • Ce n’est pas courant de voir des rocks stars montrer leur faiblesses, en parler surtout dans le métal. A voir la réaction de certains, ça doit les gêner ou ils ne connaissent pas cette maladie. La musique est un exutoire pour beaucoup de gens, et pour lui surtout. Souvent quand des gens font des commentaires ils s’insultent, quel intérêt? J’ai souvent remarqué que certains fans de métal n’étaient pas très tolérants, ouverts d’esprit, c’est dommage pour eux, ils voudraient que les groupes fassent toujours le même album. Regardez Meshuggah, Devin Townsend, Ihsahn et leur trajectoire, ce sont des gens comme ça qui font évoluer le métal.

    [Reply]

  • Je fais partie de ceux qui défendent KoRn.

    Grands remerciements au chanteur pour nous avoir démystifier ce fléau qui peut frapper n’importe qui de nos semblables, ainsi qu’à toute l’équipe de Radio Metal d’avoir permis de prendre connaissance de cet interview.

    En leur souhaitant une bonne continuation.

    H. LeFlok

    [Reply]

  • Bonjour
    Je ne comprends pas que ces personnes si mauvaises et basses d esprit puissent s exprimer librement sur ce groupe! Dunkan et compagnie, mais bordel que faites vous ici a attiser ma haine ? C est ça le but?
    Vous ne comprenez rien a ce groupe, rien a Jonathan et au « pourquoi » il a changé de style! Pourtant il l explique tellement que n’importe quel simplet peut comprendre…!
    Vous êtes des mauvaises personnes, jalouses, et en prime , vous volez pas haut….vous n avez rien pour vous en fait.
    Quand on est un abruti, on se rattrape au moins sur la gentillesse.
    Ou alors vous attendez que quelqu’un vous tue tellement vous servez a rien….
    Vous faites pitié quoi.
    Faudrait faire un appel aux dons « pour-que-soient-soignés-les-pauvres-gens » comme vous.

    ….

    [Reply]

    Ah ouais, donc en fait lorsqu’on se crois intelligent (à tort pour beaucoup), ça veux dire qu’on peut se lâcher au niveau méchanceté?

    Et donc si j’inverse le raisonnement, ceux qui se permettent de régurgiter des flot de haine et de jugement sur les autres personnes, sont suffisamment prétentieuses pour se croire intelligente? Même si souvent (pour ne pas dire tout le temps) leurs propos prouvent que c’est tellement loin d’être le cas?

    Hum.

    Je note, je note…

    Alice

    Oulà… Quel bazar ! Déjà, c’était Duncan avec un « c », si on parle bien de la même personne, et si j’en crois ce que je peux voir là-dessous, il essayait principalement de rembarrer les gens odieux et n’a rien dit de mal sur le groupe, donc je ne pige pas trop ton « Dunkan et compagnie ». Ah, maintenant que j’y pense, ptet que t’as fait une faute de frappe qui change tout : « attiser la haine » ou « ma haine » ?

    Soit dit en passant, ton message est super agressif, et le passage « que quelqu’un vous tue » était vraiment dispensable.
    Enfin, les points de suspension, c’est « … », pas « …. », et tu devrais aussi essayer de mettre des apostrophes, pour le confort des lecteurs. Ça donne davantage de crédibilité.

    Franchement, il y a genre deux commentaires de deux lignes chacun qui disent des trucs nazes, et des gros pavés de gens qui défendent Korn. On peut s’estimer heureux, non ? Tu peux trouver pire sous n’importe quelle vidéo YouTube.

  • Duncan, j’aimerais beaucoup te rencontrer, y’a moyen ? Je suis prêt à faire les kilomètres qu’il faut pour ça, je pense que tu vaux vraiment le coup.

    [Reply]

  • LièvreMagik dit :

    Bonjour Radio Metal,

    Si je peux me permettre l’expression : Duncan et Arran vous êtes de beaux fils de pute… le genre qui ne se fait plus je crois. Vos avis médiocres et votre morale de pédé vous en faîtes des petites boulettes, vous les humidifiez bien comme il faut et enfin vous vous les foutez le plus profond possible dans le fion. Vous êtes les tâches de merde séchées qu’on râcle sur les murs des chiottes de chantier du hellfest.

    [Reply]

    Arran

    ah tiens, le retour du complexé

    Duncan

    Eh bien c’était particulièrement gratuit ! Alors je me permets : ma lignée directe n’a rien à voir avec la prostitution, mon avis médiocre et ma morale se portent bien, en tout cas mieux que toi on dirait, l’homophobie n’a rien à voir avec quoi que ce soit ici, je ne mouille pas, je ne me fou rien dans les fesses, j’ai passé le stade anal il y a longtemps et je n’y reviens pas chaque année pour le Hellfest.
    D’autres remarques oh combien précieuses à partagée LièvreMagik ?
    Cordialement,
    Le fils de sa mère, Duncan pour les intimes

  • je vois des commentaire assez abusé franchement , panzer , t’aime pas Korn ? bah tu la ferme , je pense que si le groupe tourne encore , c’est qu’il ne font , ou que john ne fait pas tant de la si grosse « merde musical » la vrai merde musical , c’est des truc genre gradur … tu aime pas john , bah ne li pas un truc sur lui .

    « sylvrock dit :

    30 mars 2015 à 12 h 39 min

    Eh oui c’est terriblement difficile la vie, surtout quand on est une rock star adulée et pété de thunes, donc ça se comprends. »
    u peut être multi milliardaire , Michael Jackson ,brad pitt ou n’importe quel star , tu reste un être humain , et les coup de moins bien ne guérisse pas à coup de bifton , quand sa va pas , sa va pas , et toute personne y est consacré au moins une fois dans sa vie , et ouai , c’est la vie ^^je pense d’ailleurs que plus t’as de thunes , moins tu iras bien (star = paparazzi = pas de vie privé + stress = déprime : exemple , Britney (exemple parfait hahah )

    enfin , moi je trouve sa cool qu’un type comme lui parle de ce genre chose , car on peut tous sombrer dans une dépression , et sa prouve une fois de plus , que malgré qu’il soit célèbre , il reste un Homme =)
    cordialement , jeune metaleux qui aime bien Korn , et qui trouve que john est une sacré bête de scène =)

    [Reply]

    Duncan

    Copie brouillonne, fautes d’orthographe multiples, construction confuse, argumentation simpliste, jugement de valeur, hiérarchisation des artistes, quantification de leur valeur : bref arguments cycliques… Dommage. Mais le cœur y est.
    Peut mieux faire !
    PS : je mets pas de notes, la blague serait vraiment trop insultante, mais le message est passé je pense ^^

    Ptdr j’approuve Duncan 🙂

    Duncan

    Merki Mmat 😀 ^^ Et puis comme j’aime bien ceux du premier rang tu auras un point supplémentaire sur ta prochaine copie. (Ca va devenir un running gag)

  • panzer division marduk dit :

    suicide toi tu rendra service à la scène métal normal que tu sois dépressif vu la merde musical que tu joue

    [Reply]

    darcknes

    Oh encore un volontaire pour le no comment, c’est qu’il commence à y’en avoir beaucoup ‘-‘

    Game-system

    Excellent commentaire de rageux, je le mettrais bien dans le prochain No Comment celui-là, une belle perle.

    Comment peut tu dire ça… Oo c’est honteux, au moins cet homme essaye de gagner honnêtement sa vie et je voudrais pas dire mais ces chansons sont pas mal ;). Peace and love

    Ça me fait rire les simples d’esprit..

    strapping

    A voir ton patronyme, tu es plutôt black metal, genre qui commence à être sclérosé, comme ton cerveau apparemment

  • Eh oui c’est terriblement difficile la vie, surtout quand on est une rock star adulée et pété de thunes, donc ça se comprends.

    [Reply]

    Wlad

    Vue la jeunesse qu’il a eue, il peut avoir un peu le blues de temps à autre, quand même…

    Arran

    par ce qu’être pété de thune te rend automatiquement heureux, et a l’abris des traumas et autres problèmes psychologiques. En font foi l’absence totale de suicide chez les célébrité. Abrutis va

    Duncan

    Tant de haine ! Cool bro. C’est vrai que la remarque de sylvrock n’est pas très intelligente, mais je ne suis vraiment pas sûr qu’une réponse aussi brutale l’amène à se remettre en question… (pu***, j’ai l’impression de parler comme un hypie ><)

    Arran

    Bah faut appeler un chat un chat

    Duncan

    Mais si tu peux lui apprendre à aboyer plutôt qu’à miauler, c’est que t’es définitivement pas vétérinaire >< ! Bon, je me comprends, mais blagues à part, si on lui dit gentiment à ce troll, peut être qu'il sera plus enclin à tourner 7 fois sa langue dans sa bouche la prochaine fois. "Personne ne s'est jamais fait de trou dans l'estomac à ravaler de méchantes paroles"

    Sylvrock, ton commentaire exprime plus de jalousie de ta part qu’autre chose.. Faut arrêter de croire que quand on est pété de thunes on a plus de blêmes.. Le mec a vécu une enfance de malade bien merdique et il a quand même réussi à s’en sortir et veut partager ça avec ceux qui sont aussi en galère donc please.. Avant de juger un mec, apprends à le connaître (même si je ne pense pas que ce mec reste un saint non plus).

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3