ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Kayser – Read Your Enemy


On ne peut pas dire que depuis son départ de Spiritual Beggars en 2000 Spice ce soit tourné les pouces. Il y a eu, ces dernières années, Spice And The RJ Band, métamorphosé ensuite en Band Of Spice pour un second album, voyant le chanteur œuvrer dans son stoner de prédilection. Mais on a surtout retenu Kayser avec lequel il a dévoilé son grand amour pour un tout autre genre : le thrash. Kayser c’est la rencontre détonante du thrash abrasif, souvent même « Slayerien », avec la sensibilité stoner du frontman et les mélodies telles qu’il les concevait déjà dans Spiritual Beggars. En ça, Frame The World… Hang It On The Wall était un petit bijou qu’on ne saurait trop conseiller d’acquérir. Mais depuis lors, le groupe ne donnait plus signe de vie.

C’est donc un soulagement de voir enfin arriver cette année Read Your Enemy, le troisième opus de ce combo prometteur. Brève introduction acoustique vite rattrapée par la distorsion et c’est parti pour du gros riff power thrash avec « Bark And Bow ». La voix de Spice offre toujours ce grain hargneux, chaud et puissant. Une petite accalmie ambiante, un solo lumineux, et voilà un premier titre déjà plein de saveurs. La recette qui fait l’originalité et la personnalité de Kayser reste inchangée. Le groupe gagne même en vitesse sur un titre comme « Bring Out The Clown » mais n’en met pas pour autant de côté son sens du mid-tempo qui balance et du riff qui groove. Pas plus que son sens mélodique, comme ce double lead de guitare sur « Almost Home », que l’on associerait facilement à Michael Amott, mais qui, au bout du compte, démontre bien l’importance qu’a eu Spice dans la construction du son Spiritual Beggars. Sans compter quelques inattendus passages plus planants : celui où s’entremêlent de façon aérienne piano et guitare acoustique sur « Dreams Bend Clockwise », la sombre intro « Sabbathienne » de « Where I Belong » ou le milieu smooth jazzy de « The Fake Rose ».

Pourtant, l’impact de ce Read Your Enemy ne se révèle pas aussi fort que Frame The World. L’effet de surprise qui s’est estompé ? Ou bien peut-être est-ce cette production un peu sèche, moins ample ? Des riffs qui prennent un peu moins aux tripes ou moins de diversité ? Toujours est-il qu’on aurait tort de faire la fine bouche, car Kayser aligne les arguments en sa faveur et se démarque bel et bien dans la production power thrash actuelle.

Ci-dessous le titre « Read Your Enemy » :

Album Read Your Enemy, sortie le 17 février 2014 chez Listenable Records



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3