ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

KEEP OF KALESSIN : ENTRETIEN AVEC OBSIDIAN C.


D’aucuns disent que Keep Of Kalessin, c’est l’avenir du Black Metal norvégien. Formé en 1993, le groupe est passé récemment en France en compagnie d’Enslaved. Retrouvez ici la rencontre entre Radio Metal et Obsidian C., le guitariste de Keep Of Kalessin.

Radio Metal : Que signifie le nom du groupe ?

Obsidian C. : « Keep of Kalessin » est un nom tiré d’un livre de fantasy écrit par Ursula Le Guin, Le Cycle de Terremer. Dans ce livre, Kalessin est le plus âgé et le plus puissant des dragons. Il vit dans une tour que l’on appelle Donjon (keep en anglais) de Kalessin.

Armada est un excellent album, mais peux-tu nous parler un peu de votre EP, Reclaim ? Comment réunit-on Attila et Frost sur un même CD ?

C’était à l’époque où je faisais partie de SATYRICON. Après le démantèlement du premier line-up de KEEP OF KALESSIN, j’avais passé beaucoup de temps à composer de nouvelles chansons. Quelques-unes étaient prêtes, mais je n’avais personne pour les interpréter. On m’a alors propose de partir en tournée avec SATYRICON, et c’est là que les choses ont commence à vraiment décoller, pour moi. Je suis évidemment entré en contact avec Frost, et j’ai ensuite rencontré Attila sur la tournée. Ce qui est drôle, c’est qu’Attila était le premier vocaliste auquel j’aie pensé pour le groupe, trios ans avant de jouer chez SATYRICON. C’était vraiment sympa d’apprendre à le connaître. De retour chez moi après la tournée, je lui ai demandé par e-mail s’il était intéressé par ce projet très spécial. Au début, il n’était pas vraiment motivé, mais il a fini par accepter quand je lui ai envoyé les chansons. En ce qui concerne Frost, je lui ai demandé s’il voulait participer à mon projet lors d’une répétition de SATYRICON, et comme il aimait beaucoup les chansons, il a accepté. Ils adoraient la musique, c’est la raison pour laquelle ils nous ont tous les deux rejoints. Le line-up de cet EP est génial.

Quelle est ta position au sein de Satyricon aujourd’hui ? Je n’ai trouvé aucune information là-dessus, et tu as utilisé le passé en parlant d’eux, tout à l’heure. Fais-tu toujours partie du groupe ?

J’ai quitté SATYRICON au mois de mai dernier. Je voulais me concentrer sur KEEP OF KALESSIN. Ce groupe occupe tout mon temps, et j’y suis très attaché. J’ai l’intention de poursuivre ce projet et d’aller le plus loin possible.

Il y a quelques mois, Satyricon a fait savoir que les auditions étaient ouvertes pour le poste de guitariste…

Oui, le bassiste et moi-même avons quitté le groupe.

Ton départ est-il seulement lié à Keep of Kalessin, ou y a-t-il d’autres raisons ? La rumeur prétend que Satyr n’est pas exactement facile à vivre…

C’était surtout lié à mon désir de me concentrer sur KEEP OF KALESSIN. Mais j’admets qu’il n’est pas toujours facile de travailler avec Satyr.

L’an dernier, nous avons eu l’occasion de voir Keep of Kalessin et Satyricon sur scène. Frost a l’air d’être quelqu’un de très spécial. Est-ce une personne facile à vivre ?

Frost est un type très sympa, j’ai adoré travailler avec lui sur Reclaim. Il est effectivement un peu excentrique et étrange, par moments, mais j’ai énormément de respect pour lui.

Ce n’était pas trop difficile de donner deux concerts à la suite, lors de la tournée avec Keep of Kalessin et Satyricon ?

Je ne trouve pas que jouer deux fois de suite soit si difficile. La vraie gageure, c’est que KEEP OF KALESSIN n’a pas les moyens de s’offrir une équipe et des roadies, pas même un tour manager. Nous devions donc nous occuper de tout nous-mêmes. Du coup, on arrive moins à se concentrer quand il s’agit de jouer. Les grands groupes peuvent se permettre de ne penser qu’à ce qu’ils vont faire sur scène, mais moi, j’étais mon propre tour manager. Je devais à la fois m’occuper de gérer la tournée de KEEP OF KALESSIN et jouer dans les deux groupes. Jouer deux fois de suite, ce n’était pas si difficile. Ce qui l’était beaucoup plus, c’était de devoir également m’occuper de toute la partie administrative.

Ivor d’Enslaved a déclaré que Keep of Kalessin était le futur du black metal. Qu’en penses-tu? Et que penses-tu d’Enslaved ?

J’espère qu’il a raison ! Nous allons continuer à travailler, et nous avons bon espoir d’arriver très loin. Je suis un grand fan d’ENSLAVED depuis leurs premiers albums. Pendant des années, j’ai écouté les deux ou trois premiers albums tous les jours. Nous avons donné quelques concerts avec eux en 1999, et ils ont toujours été très sympas avec nous. Nous voulions faire une tournée ensemble depuis des années. Nous y voilà, et j’espère que ça vous plaît. J’ai le plus grand respect pour ENSLAVED, c’est un excellent groupe.

Les autres membres du groupe ont-ils pris part à la composition du nouvel album ?

C’est un travail d’équipe. Je ne me suis jamais senti autant dans mon élément avec KEEP OF KALESSIN qu’aujourd’hui, et j’espère que c’est également le cas pour le reste du groupe. Chacun participe de plus en plus. J’écris toujours la plupart des chansons, et le prochain album contiendra surtout ma musique, mais Vyl a aussi composé quelques chansons. Nous ne savons pas encore si nous allons les inclure à cet album, le concept ne sera peut-être pas adapté. Mais si elles ne finissent pas sur cet album, elles se retrouveront sur le suivant. Nous avons suffisamment de chansons pour enregistrer deux nouveaux albums, et un concept qui nous permettra d’en faire quatre de plus. Pour nous, les choses viennent seulement de commencer. Aujourd’hui, nous avons notre propre studio à Trondheim, ce qui nous permet d’enregistrer plus vite, de réduire les coûts et de nous occuper davantage de la production. Chaque membre du groupe fait du très bon boulot, et tout le monde est épanoui personnellement et musicalement. A partir de maintenant, entrer en studio pour enregistrer les parties vocales va devenir très excitant. Thebon est un excellent vocaliste, et je pense qu’il n’a montré qu’une petite partie de son talent sur Armada. A l’époque nous ne savions pas jusqu’où nous pouvions le pousser, mais maintenant que nous le connaissons mieux, nous savons où aller avec lui. C’est d’ailleurs valable pour tout le monde, y compris Vyl et moi-même. Maintenant, nous allons tous passer au niveau supérieur.

Où trouves-tu l’inspiration ? Il n’y a pas beaucoup de thèmes sataniques ou païens « traditionnels » dans votre musique…

Comme pour le nom du groupe, nous nous tournons plutôt vers la fantasy ou les films épiques avec de grandes scènes de batailles. Le cinéma, la science-fiction et la fantasy sont une grande source d’inspiration pour moi, tout comme la musique de films. Tout ce qui nous entoure peut devenir une source d’inspiration, il est donc très difficile d’en citer une seule. Mais j’admets que la musique de films m’inspire tout particulièrement.

A quand le prochain album ?

Nous comptons le sortir en mai prochain. Nous avons déjà enregistré douze chansons pour la pré-production. Nous avons deux jours de repos après cette tournée, puis nous entrerons en studio pour enregistrer, enregistrer et enregistrer encore, jusqu’à ce que l’album soit prêt, quelque part aux environs de Noël. Ensuite, nous réserverons autant de dates de concerts que possible, et nous nous mettrons à enregistrer l’album suivant. Comme je l’ai déjà dit, nous avons suffisamment de chansons pour deux albums ; ce qu’il nous faut maintenant, c’est le temps pour les enregistrer.

Un double album, peut-être ?

Nous en avons effectivement parlé, mais je voudrais me concentrer sur un seul album pour qu’il soit vraiment grandiose et puissant. Cette fois, nous allons vraiment nous surpasser. Le nouveau line-up fonctionne extrêmement bien, et je suis sûr que le nouvel album va démolir Armada. Ceux qui apprécient déjà notre musique vont être mis K.O par le nouvel album.

Tu as déclaré que le nouveau chanteur et le nouveau batteur de Keep of Kalessin étaient bien meilleurs qu’Attila et Frost. Peux-tu développer ?

Les gens vont peut-être mal l’interpréter, mais… Attila est excellent dans ce qu’il fait, sa voix à un côté angoissant et très spécial. Même chose pour Frost, qui est absolument brillant dans son style. Mais je pense que le style vocal d’Attila est plus limité que celui de Thebon. C’est pareil à la batterie, Vyl a un jeu beaucoup plus varié. Il n’est peut-être pas aussi bon que Frost sur certaines choses, mais il comprend peut-être mieux ma musique et est donc plus apte à l’interpréter. Le line-up actuel est le meilleur que nous ayons jamais eu. Parce qu’ils nous permettent d’élargir nos horizons musicaux, Thebon et Vyl sont plus à leur place dans ce groupe qu’Attila et Frost.

Entretien réalisé à Lyon, le 17 octobre 2007.

Traduction : Saff’

Site Internet KEEP OF KALESSIN : www.keepofkalessin.no



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Shaka Ponk @ Paris
    Slider
  • 1/3