ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

KORN AU BATACLAN DE PARIS


Artistes : KornJoe Kill Jack
Lieu: Paris (France)
Salle : Le Bataclan
Date : 17-06-2009
Public : 1700 personnes


Joe Kill Jack

Joe Kill Jack, un groupe parisien, ouvre la soirée. On constate d’emblée que le combo propose un rock n’roll pas très adapté à l’affiche. Présence scénique quasi inexistante, chanteuse pas très convaincante et morceaux bien peu accrocheurs…oui il est difficile d’ouvrir pour Korn. Malgré tout, cela devait être un sacré moment pour les Joe Kill Jack d’avoir l’honneur d’ouvrir pour un groupe aussi prestigieux que Korn. Surtout devant une salle complète ! Mais quand on constate que l’ambiance dans le Bataclan était la même avant et après la prestation du combo parisien…on se dit que les Joe Kill Jack n’ont pas réussi à enflammer la salle. Dommage.


Un Show Explosif !

La chaleur torride et très désagréable de la salle parisiennne est à son paroxysme et c’est le bar du Bataclan qui fait recette. On ne serait d’ailleurs pas étonné que tout cela soit fait exprès…Korn arrive enfin et le premier morceau « Right Now » démarre sur les chapeaux de roues avec le son malsain si caractéristique du groupe. Le ton est donné et le public s’est réveillé d’un coup…ce qui ne contribue pas à faire redescendre la chaleur de la salle. Jonathan Davis est toujours aussi charismatique et James Shaffer (guitare) est maquillé à la Sparrow ! Mais comme on pouvait s’y attendre, le maquillage de ce dernier ne tiendra guère longtemps à cause de la température ambiante…


Johnathan Davis is the King!

Côté son, le public à le droit sur le break de « Coming Undone » à une reprise du célèbre « We Will Rock You » de Queen. Mais ne vous fiez pas aux apparences, Korn nous sert sur un plateau une sélection de ses meilleurs titres pour la plus grande joie de ses fans. Dommage pour ceux qui s’attendaient à des morceaux d’Untitled, le dernier album de Korn sorti en 2007. Un album qui ne sera pas représenté. Mais les fans de cet opus étaient-ils nombreux ce soir ?! Les Korn ont effectivement ciblé leur set list sur les titres des anciens albums. Un seul morceau de « See You On The Other Side » sera d’ailleurs interprété. En tout cas les « vieilles » chansons font mouche auprès d’un public qui n’hésite pas à chanter sur tous les titres (« Here To Stay » ou « Freak On A Leash » notamment). La température de la salle monte encore d’un cran et on doit avoisiner les 40 degrés ! La foule est presque entièrement torse-nu…une situation irréele. L’impact de Korn sur scène reste intact : c’est du lourd, du puissant et la présence scénique de Jonathan Davis est excellente. Notre homme n’a d’ailleurs pas oublié son incontournable cornemuse.


Mister James Schaffer

Comme évoqué plus haut, Korn a toujours apprécié les clins d’oeil au milieu de ses morceaux avec des medleys toujours bien sentis, Et ce soir, après Queen, on a même le droit à une reprise de Metallica. C’est donc la partie la plus énervée de « One » qui est mise en avant. La furie continue après le rappel où le fameux « Blind », un des hymnes du groupe, ne fait que souligner l’ambiance survoltée côté public. Un vrai tremblement de terre où les planches du Bataclan vibrent sous nos pieds ! Un « Got The Life » taillé pour la scène et Korn termine son set sur une reprise (encore!) des Pink Floyd, l’archi-connu « Another Brick In The Wall ». Oui vraiment : ce concert est passé bien vite…

Le public est comblé mais on a quand même le regret d’avoir eu une set list qui manquait un peu d’originalité. Le groupe était visiblement très heureux de l’accueil et de la reaction des fans parisiens. Le seul vrai point noir de la soirée fut donc la durée du concert : 1h20 seulement. Mais 44 Euros la place, des T-shirts à 35 Euros et des consommations aux prix très élévées : les concerts metal sont, décidément, de moins en moins accessibles pour les fans…de Korn et d’ailleurs.

Set-list :

Intro
Right Now
Chi
Did My Time
Thoughtless
Falling Away From Me
Coming Undone
Shoot And Ladders Intro
Helmet In The Bush
Here To Stay
Fake / One
Freak On A Leash
Y’All Want A Single
Somebody Someone

Rappel :

Blind
Got The Life
Another Brick In The Wall



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Rival Sons + MNNQNS @ Cenon
    Slider
  • 1/3