ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

L’ambition de faire autre chose


Radio Metal est un projet qui nécessite une énorme discipline à tous les niveaux (physique, alimentaire…) car à projet extrême, discipline extrême. Le facteur numéro un à tenir, et le plus difficile, est le volet psychologique. En effet, il faut avoir une grande force psychologique pour tenir, continuer à avancer et ne pas subir une situation que vous savez complexe pour tous les médias musicaux français. Naturellement, à l’image de mes camarades de jeu de la radio, je suis un combatif. D’ailleurs, si je ne l’étais pas, aurais-je eu l’insouciance (inconscience ?) de partir dans ce projet d’entreprise à 20 ans parallèlement à mes études ?

Chacun a son parcours différent, sa vision du monde et sa philosophie de vie et, à ce titre, je refuse de recevoir des leçons et/ou de me faire intimider par qui que ce soit et je suis prêt à lutter pour défendre cette idée. Une part d’orgueil, sans doute, mais surtout le refus de cirer les bottes de quiconque parce qu’on a tous deux bras, deux jambes et un cerveau. Ce milieu du metal (à l’image de tous les milieux j’imagine) est gangréné par des mecs à l’égo surdimensionné qui, trop heureux d’avoir leur petit pouvoir, s’amusent sans cesse à en jouer. Et c’est pénible. Pénible d’autant plus que le souci est qu’avec un média comme le nôtre, le jeu est mutuel. Et j’ai parfois l’impression que ceux qui font vivre le milieu ont tendance à l’oublier.

Il faut faire attention quand on dialogue avec Radio Metal parce qu’on fait partie des gens qui sont prêts à mourir pour leurs idées. Vous avez lu ‘La Condition Humaine’ d’André Malraux ? Eh bien nous, philosophiquement, c’est ça. On a des idées, la théorie et on tente chaque jour qui passe de les appliquer. Bien sûr, nous avons une très haute vision de ce qu’on fait, pas parce qu’on est « super intelligent et qu’on est trop fort » mais tout simplement parce qu’on est conscient que les médias web professionnels français, en règle générale et pas uniquement sur la musique, sont très rares. On a par conséquent conscience de notre spécificité, de notre différence et c’est sûrement le fait d’en parler publiquement qui parfois nous fait passer pour des arrogants, des gars qui ont un trop-plein de confiance en eux etc.

Mais c’est le jeu.

Quand je parle de « mourir pour ses idées », c’est bien évidemment au figuré par rapport à la mort en règle générale (je ne vais pas mourir pour le metal quand même, faut pas abuser !) mais c’est au propre quant à ce projet Radio Metal. Car accepter de « mourir pour les idées de Radio Metal », c’est tout simplement comprendre que le sens moral de notre action sera toujours plus important que le reste et que c’est cette conviction-là qui fait notre identité. En effet, on a créé RM pour une question de journalisme et pas pour des questions de communication et de business pur. Bien sûr, on est sans cesse confronté à ces deux notions car elles font aussi partie du jeu d’un média mais je crois qu’il faut toujours garder en tête ce pour quoi on se bat et ce pour quoi vous nous suivez.

En quelques semaines, il faut que vous sachiez que j’ai eu droit à des menaces de procès pour des articles jugés diffamatoires et à des intimidations d’un autre interlocuteur qui peuvent être en gros résumées de la sorte : « Ouais tu fais chier, tu veux pas faire cette interview ?! Mais attends tu te prends pour qui ?! Et si je t’enlève ça comme interview, là tu fais moins le malin non ?! Fais gaffe à pas te retrouver seul avec ton média etc. »

Mais ces menaces de procès, ces intimidations et ce bluff perpétuel sont des manières de faire qui ne marcheront jamais avec moi car avec RM nous avons le pouvoir des mots et ça change tout.

Ainsi, si un jour un interlocuteur veut vraiment aller devant la Justice pour des histoires de publications, de diffamations etc. eh bien nous irons devant la Justice au risque même de faire couler la boîte parce qu’à partir du moment où je considère être dans mon bon droit et qu’en tant que responsable éditorial je n’ai pas fait de bêtises, je vais jusqu’au bout.

Et si la Justice me donne tort alors que je pense le contraire : tant pis ! Ce n’est pas pour cela qu’elle aura raison.

Je suis toujours aussi fou qu’au début et je n’accepterai jamais de remettre en cause l’idée de base de ce projet qui lui donne sens : la vérité. Je pense par ailleurs qu’une boîte qui porterait plainte contre nous ne se rend pas bien compte de ce que cela signifierait pour elle en termes d’image… Nous avons la communauté du metal avec nous et une incontestable force de frappe médiatique donc il ne faut pas trop nous chercher sur ce terrain parce que je peux garantir que les éventuels procéduriers (ou autres…) n’oublieront pas de sitôt l’engrenage médiatique dans lequel ils sont entrés.

Dans le jeu des pouvoirs, Radio Metal a su devenir important et nous n’avons peur de personne. Notre but est sain et à ce titre personne ne peut nous intimider.

Par ailleurs, petite confidence, il est impossible que je sois à la tête de ce projet toute ma vie car à seulement 26 ans je n’ai plus du tout la même énergie que lorsque je l’ai créé. Et la première cause est due au projet en tant que tel, à ce qu’il nécessite, à ce qu’il exige. Six ans sont passés depuis que je suis dessus et je les ai sentis autant dans ma tête que dans mon corps. Aucun média metal professionnel en France n’a vu le jour et notre position de leadership en termes de contenu a fait de nous une référence qui ne serait rien sans l’appui de nos fidèles lecteurs et auditeurs, toujours plus nombreux et que l’on ne remerciera jamais assez. Forcément, aller vous chercher, mes très chers amis, a requis un investissement et un dévouement complètement démesurés et hors-norme de notre part et je sens que je commence à le payer aujourd’hui.

Oui, je suis usé par l’investissement sans bornes que j’ai eu et que j’ai encore pour ce projet, je suis profondément triste que ma conviction de base – à savoir que le metal n’est pas représenté dans les médias traditionnels avant tout par le manque de professionnalisme de beaucoup d’acteurs majeurs du milieu qui ont des fonctions essentielles – se soit avérée encore plus vraie (!) que je ne le pensais au départ et je suis fatigué de constater le culot, la suffisance et trop souvent l’incompétence du monde « professionnel » dans lequel j’évolue.

Alors vivement que nous soyons au stade où nos objectifs principaux sont atteints pour qu’à moyen terme j’aie la liberté d’aller faire autre chose si je le souhaite.

Car la contemplation peut avoir du bon.

Laisser un commentaire

  • Tout mon respect pour vous les gars, merci.

    [Reply]

  • Breizhwarrior dit :

    Merci pour tout, c’est vrai que je ne me rendais pas bien compte du temps et de l’énergie que ça vous demandait, mais grâce à vous vous faites partager à tous la merveille qu’est le métal. Tout mon respect les gars

    [Reply]

  • « Il faut faire attention quand on dialogue avec Radio Metal parce qu’on fait partie des gens qui sont prêts à mourir pour leurs idées ».

    « On gagne pas une guerre en crevant pour son pays [ou ses idées], mais en faisant en sorte que le salaud d’en face meure pour le sien. ».
    Patton.
    George Patton. 😉

    [Reply]

  • Fatal_Blood dit :

    Bravo voila un homme combatif. Et je te respecte énormément pour cela.

    [Reply]

  • Merci vraiment pour tout RadioMetal ! Je vous soutient du mieux que je peut en faisant de la pub au maximum !
    Ce que j’admire le plus, c’est votre lucidité à toute épreuve !

    Et en tout cas Emilie Simon C’EST PAS METAL !!! 😉

    [Reply]

  • Impressionant de combativité, de lucidité. Merci de rendre majeur et libre aux yeux du monde ce que les professionnels du journalisme tendent à garder mineur…pour leur confort et leur petit pouvoir!!

    Merci à toi Doc et à tout le staff de RM de faire vivre le meilleur media metal du monde (suis pas très objectif mais à ma connaissance, en terme de qualité, vous êtes les meilleurs) Moi qui me berçait de metal et de rock via la radio belge feu radio21 (devenu classic21 et purefm) et ses émissions Rock à Gogo et encore d’actualité The rock show sur Purefm avec Jacques « Ponpon » de Pierpont.
    Vive RadioMetal, vous faites vivre le Metal au quotidien et ils vont bien voir que c’est bon …:-)

    Vous avez récoltez de nombreux soutiens et fan à force d’avoir semé du bon metal !!

    Courage, vous n’êtes pas tout seul!

    [Reply]

  • ça sent le manque de nana ça doc….
    Plus sérieusement, il faut tenir, garder foi en ses convictions car nous seront toujours minoritaires, et defendre bec et ongles notre musique, l’exporter, la faire écouter, la faire vivre.
    Et ça, c’est aussi grace à toi. Comme le disait isa, tu as du soutien, alors ne lache rien.
    Perso, je viens sur ce site au minimum 5 fois par jour pour pecher les dernières news, donc tu tiens ton foutu site, et ce que tu donne te sera rendu.
    Le cas contraire, je prendrai ma fourchette, comme un certain A…….

    [Reply]

  • Tiens ça me rappelle une récente conversation… 😉

    Quoiqu’il advienne tu sais que tu auras toujours plus de 20 000 personnes derrière toi / vous pour soutenir Radio Metal !
    Alors… Hold On !

    [Reply]

  • +1 mec!
    « Mourir pour des idées, d’accord! Mais de mort lente! »
    Être indépendant dans ses choix et dans ses opinions, est l’un des facteurs les plus importants, à mon sens, de crédibilité pour une entreprise comme la votre.
    Ne lâchez pas l’affaire!
    Ils mettent toujours la pression, mais en réalité, ils ont plus besoin de vous, que l’inverse! 😉
    Cheers!
    \m/

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3