ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

L’horizon et le ciel


Beaucoup de personnes conçoivent la réussite d’un homme ou d’un projet comme la conséquence d’une trajectoire rectiligne alors que c’est toujours le fruit d’une réalité troublée par les épreuves du temps. Ainsi il est normal de regarder la trajectoire des Mark Zuckerberg (Facebook), Steve Jobs (Apple), Xaviel Niel (Iliad) – et tous ceux qui ont réussi dans leur projet – avec de l’admiration mais il est tout de même nécessaire, lorsque l’on est soi-même entrepreneur, d’analyser leurs parcours avec le bon angle de lecture.

Et selon moi le prisme le plus adapté est de mettre ces personnalités et leurs réussites au même niveau que soi… et pas au-dessus de soi. La clé de la réussite entrepreneuriale se situe pour une bonne part ici. Car, à la base, les hommes se trouvent tous sur la même ligne et, par conséquent, ceux qui sont en avance sur leur temps se situent simplement à l’horizon et non dans les nuages, comme trop de gens le croient. Ainsi pour apercevoir ceux qui ont toujours une longueur d’avance sur la foule, il faut juste se mettre sur la pointe des pieds. Et comme le but d’un entrepreneur est de rejoindre ces personnalités, il est par conséquent nécessaire de savoir courir vers elles la tête levée pour ne jamais les perdre de vue. Or si on court en regardant uniquement vers le ciel, c’est la vie qui nous ramènera (vite fait bien fait) sur Terre.

Toute la difficulté entrepreneuriale réside donc dans le fait de courir en gardant toujours un œil vers l’horizon (la réalité) et le ciel (les rêves).

Alors oui, il faut probablement une certaine dose de prétention et d’arrogance pour se dire un jour, comme l’ont fait tous ceux qui ont réussi dans leurs projets respectifs, quelque chose du style « je vais monter mon truc et je vais me prouver à moi-même et aux autres que c’était possible de réussir là-dedans ». Mais cette prétention est (un mal) nécessaire si elle se transforme rapidement en positif. D’ailleurs, lorsque l’on y réfléchit, la prétention entrepreneuriale n’est-elle pas simplement une incarnation parmi d’autres de « l’ambition dynamique » présente chez tout porteur de projet ?

De toute façon, énormément de qualités et de défauts sont nécessaires à la réussite. Je le sais parce que je connais l’Histoire des patrons que j’ai cités plus haut et, par ailleurs, je crois savoir que le fait de retourner ses défauts en qualités fait partie de l’art de l’entrepreneur. Il faut avoir la volonté de se mettre au même niveau que ceux qui ont réussi pour, à son tour, réussir soi-même. Dans cette optique, les fautes et les erreurs de parcours font partie intégrante du processus entrepreneurial pour continuer à avancer et progresser.

A ce titre, Radio Metal est un site où vous trouverez de plus en plus de fautes d’orthographe parce que nous avons pour ambition de vous proposer toujours plus de contenu alors que nous n’avons pas encore les moyens humains de rendre une copie proche de la perfection en ce qui concerne l’orthographe. Sur un sujet connexe, Radio Metal continuera également à commettre, de temps à autres (et nous espérons le plus rarement possible !), des fautes éditoriales parce que toute activité journalistique peut nécessiter, d’autant plus sur Internet où la réactivité est très importante, des erreurs de jugements dues à un trop grand empressement. Par contre, pour ceux qui jugent comme des erreurs des choses qui n’en sont pas… eh bien, je leur conseillerais simplement de résoudre leurs soucis de compréhension !

Par ailleurs, quand on se trompe il faut bien évidemment le reconnaître mais je resterai toujours surpris qu’autant de gens pensent que le journaliste qui commet simplement une faute est forcément un « mauvais journaliste » et qu’il n’est « pas fait pour ce métier » ! Car si cette maxime était vraie alors il ne resterait sur Terre aucun journaliste… parce qu’il ne resterait de toute façon aucun être humain.

Plus globalement, la réussite d’un projet n’est pas simple et est loin d’être uniquement « la conséquence d’une somme de bons choix et de paris réussis sans troubles », comme on le pense parfois. C’est juste que les mauvaises décisions prises ont été moins nombreuses, et/ou moins décisives, que les bons choix. Mais au final c’est toujours le mélange de bonnes et de mauvaises décisions qui donnent une réussite.

Alors oui, en effet, nous continuerons comme tout le monde à nous tromper, à commettre des erreurs, à être parfois approximatifs et nous continuerons à tout assumer – nos erreurs comme nos réussites – parce que c’est le fait d’effectuer nos actions avec une totale transparence, et en les assumant pleinement, qui a favorisé notre développement et séduit notre public.

Radio Metal à réussi à fédérer une gigantesque communauté dont la satisfaction passe obligatoirement par quelques approximations de notre part. Et c’est la bonne analyse de ces dernières qui contribuera à rapprocher encore plus rapidement RM des entreprises que nous apercevons à l’horizon et dont les membres ont déjà touché le ciel.



Laisser un commentaire

  • La perfection n’existe pas dans ce monde et n’existera jamais. Heureusement !!! Alors en bons homo sapiens imparfaits (comme moi) que vous êtes vous continuerez à vous prendre de temps à autre les pieds dans le tapis, à déplaire à certains parce votre chronique du dernier album de Machin n’est pas dithyrambique et alors vous vous ferez crachez dessus par le « fan de base » qui ne supporte pas qu’on dise du mal de Machin alors que d’autres iront dans votre sens. Certaines de vos décisions, écrits (voire tous) seront toujours sujets à des critiques, souvent virulentes, par des êtres creux qui s’imaginent être meilleurs que les autres.
    Toute entreprise, comme tout être humain, a ses côtés lumineux et ses côtés sombres, ça s’appelle la vie tout simplement.
    L’existence d’un média comme le votre est vitale pour le Métal, alors même si vous n’avancez pas la tête complètement dans les nuages (faudrait pas non plus bêtement se retrouver dans un fossé hein !) gardez le Cap et continuez à poursuivre votre Bonne Étoile Métallique pour, allez soyons un peu égoïste en cette fin de semaine, mon plus grand plaisir, sans vous préoccuper des grincheux ! 😀

    [Reply]

  • Continuez comme bon vous semble, soyez vous-même, c’est bon de vous lire et de vous écouter 😉 (depuis 2-3ans pour ma part !)

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Rival Sons + MNNQNS @ Cenon
    Slider
  • 1/3