ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

L’impertinence salutaire de Metaluna


Après huit numéros amateurs, Metaluna passe en modèle kiosque pour un ‘n°1 nouvelle série’. On peut donc dire que Metaluna est un nouveau magazine qui mélange cinéma et rock’n’roll (au sens large) et c’est pour cette raison que l’on peut y lire sur sa couverture l’appellation « Mag Cinock’n’roll ».

Ses rédacteurs apprécient les cultures underground et il n’est pas étonnant de retrouver dans ce numéro une interview avec Rob Zombie, un article sur la passion de Kirk Hammett (Metallica) pour la littérature fantastique, un entretien avec le groupe Supuration, des chroniques d’albums de metal et plein d’autres choses qui devraient vous intéresser.

Metaluna va dans tous les sens et c’est justement ce côté insaisissable qui le rend unique, fou, génial et complètement déjanté. On y lit des opinions, des avis tranchés, de la mauvaise foi, de l’humour : bref du subjectif dans toute sa splendeur. Alors si vous aimez aller contre (tout contre…) le royaume de la contre-culture alors Metaluna vous comblera sans doute. Et s’il fallait résumer le numéro en cours peut-être devrions nous prendre un extrait de l’interview (forcément) culte réalisé de Francis Kuntz, guitariste à ses heures perdues mais surtout connu du grand public pour faire partie de l’aventure Groland, qui a oublié depuis longtemps ce que signifiait l’expression « politiquement correct » !

Extrait :

« Metaluna : Comment vous y prenez-vous pour séduire une personne de l’autre sexe ?

Francis Kuntz : Je demande combien c’est. »

Ce magazine alternatif est décalé, riche et surtout original sur le fond comme sur le forme. A ce titre, rares sont les journalistes de la presse magazine capables de tenir publiquement un discours aussi offensif et rentre-dedans sur le monde de la presse comme le font les rédacteurs de Metaluna. A l’image de Rurik Sallé qui évoque le sujet dans le magazine (page 54) avec les termes suivants :

« Il y a un phénomène marrant, vraiment humain, et parfois un peu con : plus les gens se détournent de la presse papier, et notamment les très jeunes générations qui n’ont pas été élevées avec, et plus la presse devient inintéressante. Elle se bloque sur ses positions {…] Tu as l’impression que les mecs se disent « Puisqu’on ne nous lit déjà pas, ce serait bien qu’on ne nous lise définitivement plus, donc on va essayer d’être tellement chiants que les gens n’iront plus que sur internet, et on aura une raison de nous plaindre. »

Alors bien sûr : dans ce numéro de Metaluna Charlélie Arnaud se trompe (trèèèès) gravement dans sa chronique de l’album de Mel-P quand il affirme que Tool « s’auto-parodie toujours plus sur chaque disque »… mais gardez à l’esprit que l’erreur (de jugement) est humaine et ne passez surtout pas à côté de Metaluna !

Doc’ (@AmauryBlancRM sur Twitter)



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3