ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

L’invraisemblable situation de Chimaira


Une chimère est une créature hybride, composite même, mais aussi, par analogie, un fantasme irréalisable, ou plus simplement une chose invraisemblable. Autant dire qu’au crépuscule de cette année 2011, Chimaira n’aura jamais aussi bien porté son nom.

Depuis le mois d’avril, suite au remplacement du batteur Andols Herrick, du bassiste Jim LaMarca et du claviériste Chris Spicuzza, Chimaira est un groupe composite, formé, comme le monstre mythologique, d’éléments de trois entités : les membres restants de Chimaira même, deux musiciens venus de Daath et le batteur de Bleed The Sky. Une situation, en soi, assez commune pour bien des groupes que de se retrouver avec des membres oeuvrant dans d’autres formations. Le cas plus particulier de Chimaira, c’est que cette « hybridation » se soit produite en aussi peu de temps. Un groupe se sépare d’un membre une année, d’un autre deux ans plus tard, etc., on les remplace et on se retrouve finalement avec un groupe fait de gars venus de divers horizons et ayant parfois (si ce n’est souvent) d’autres projets à côté sur le feu.

Plus particulière encore sera son adéquation avec la définition de l’expression « chose invraisemblable ». En cette fin 2011, Chimaira nous prouve qu’il ne sera très probablement plus jamais le même. En effet, la bande de Mark Hunter s’apprête à aborder 2012 avec une formation qui, à l’exception de son leader/fondateur/frontman, ne contient pas un membre qui aurait plus de huit mois de présence dans le groupe.

Mark Hunter a annoncé sur le site du combo de Cleveland que les deux guitaristes (eh oui, les choses ne se font pas à moitié) Rob Arnold et Matt DeVries quitteront le groupe à l’issue de cette année. Le chanteur nous affirme que la séparation se fait « sans ressentiment. Nous comprenons que la vie puisse envahir l’art, toutes les choses suivent leur cours, et nous devons prendre des sentiers différents. Nous respectons leur décision et leur souhaitons le meilleur. Ensemble, nous avons fait l’histoire du heavy metal et c’est tout ce qui compte. […] Ensemble, nous avons bâti quelque chose de spécial qui demeurera pour les générations à venir. Je m’apprête à passer cinq autres semaines sur la route avec deux des meilleurs (et criminellement sous-estimés) guitaristes du metal moderne. »

Aucune cause explicite à ce double départ n’est indiquée. Les mots « que la vie puisse envahir l’art » semblent surtout indiquer que les membres du groupe ont été rattrapés par une part de la réalité. Dernièrement, pour les autres membres partis cette année, les causes se trouvaient en premier lieu dans « l’état de l’industrie de la musique » qui les empêche très probablement de vivre décemment de leur art.

En second lieu, on peut se demander si le groupe lui-même ne fait pas fuir ses propres membres. Au moment où il annonçait son départ le claviériste Chris Spicuzza soulignait que « la situation dans Chimaira est finalement devenue un environnement négatif duquel je devais me sortir. » Quant au batteur Andols Herrick, quelques jours plus tard, il expliquait que « les gars ont eu des problèmes avec certains aspects de mon rôle dans le groupe. Rien de ce dont nous avons discuté ne s’est fait sous le coup de la colère, il n’y avait rien de personnel, mais je ne m’y attendais vraiment pas et ça m’a brisé le moral. La décision a été prise : il serait dans le meilleur intérêt du groupe de continuer sans moi. »

Mais, étant donné les éloges qu’affiche Hunter, il serait précipité d’affirmer que, après environ dix ans chacun de bons et loyaux services, on ait montré la porte aux deux gratteux.

Chimaira abordera donc avec l’année 2012, une situation totalement inédite dans son histoire : il devient un groupe tout neuf et on se demande d’ores et déjà quelle tête aura ce nouveau monstre qu’est le Mark Hunter’s Band.



Laisser un commentaire

  • catastrophe…le dernier est tout simplement minable par rapport aux anciens, c’était un groupe qui respirai le vrai metal et le changement de line-up se fait sentir dans leur musique…dommage, bon courage a lui en tout cas

    [Reply]

  • Gregdevil666 dit :

    Idem, j’ai accroché des le 1er album jusqu’à RESUERCTION. On sentait une baisse d’inspiration dans les composition, pourtant DEVRIES est un putain de guitariste. Dommage, déjà sans HERRICK ca craignait, mais là sa sent le sapin…

    [Reply]

  • Gregdevil666 dit :

    Idem, j’ai accroché des le 1er album jusqu’à RESUERCTION. On sentait une baisse d’inspiration dans les composotion, pourtant DEVRIES est un putain de guitariste. Dommage, déjà sans HERRICK ca craignait, mais là sa sent le sapin…

    [Reply]

  • J’ai longtemps été fan de Chimaira, et très franchement, même si la moitié des titres du groupe ont été écrits par lui, je vois difficilement comment Hunter peut incarner cette formation à lui tout seul. Qu’il forme son propre groupe, ça sera plus digne…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3