ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

L.A. Guns : il ne devait en rester qu’un


Depuis une demi-douzaine d’années, c’était la confusion. A chaque nouvelle info au sujet de L.A. Guns, c’était opération vérification : lequel est-ce ? Car depuis qu’en 2006 le guitariste Tracii Guns avait choisi de rebaptiser (en toute légalité) son propre groupe L.A. Guns alors que le chanteur Phil Lewis portait déjà cette bannière sans lui, on ne savait pas toujours très bien de l’actualité de quel groupe on parlait.

Cette situation aura donc duré six ans, sans friction entre les deux entités, troublant pour les fans mais sans que cela tourne au vinaigre, sans que l’un ou l’autre marche vraiment sur les plates bandes de l’autre, surtout parce que chacun n’a fait pendant longtemps que faire vivre sur scène l’héritage du groupe. Ce n’était vraiment que depuis un an que certaines choses ont vraiment commencé à faire la différence concernant l’avenir de chaque formation. L’une, avec Tracii Guns, se démenait pour conserver un line-up stable – tentant même à un moment donné l’expérience (qui tourna court) du chant féminin – et ne sortit qu’un album de reprises acoustiques des chansons de L.A. Guns ; tandis que l’autre, avec Lewis, pendant la même période, est parvenu à conserver une équipe relativement stable (juste deux changements de bassiste) et a fini par sortir cette année un album avec des morceaux tout neufs, Hollywood Forever. Et aujourd’hui, Tracii Guns, gentleman, tire sa révérence pour laisser L.A. Guns briller d’une lumière indivisée auprès de ses fans.

C’est d’ailleurs en tant que leader de sa « ligue des gentlemen », son nouveau groupe Tracii Guns League Of The Gentlemen essentiellement composé des membres de la dernière mouture de son L.A. Guns, qu’il s’exprime auprès de The Musician Voice qui lui a d’abord demandé de faire le point sur « son » L.A. Guns, pour savoir s’il existait toujours :

« Je pense l’avoir emmené au bout, je pense qu’il est mort de lui-même. Il n’avait pas de place pour grandir, pour bouger et pour être capable de dépasser les attentes des fans – ils aiment vraiment leur vieux L.A. Guns, et je comprends, mais je suis plus vieux et je continue à étudier la musique et à enregistrer et bien d’autres choses différentes. L.A. Guns est ce qu’il est… C’est L.A. Guns. Si jamais il y avait une chance de faire L.A. Guns pour une raison plus haute, plus grande, je le ferais certainement. Mais je suis, en quelque sorte, passé à autre chose. Je veux dire, nous jouons un tas de chansons de L.A. Guns pendant nos concerts [de Tracii Guns’ League Of Gentlemen] – c’est ce que les gens attendent de moi – mais être dans L.A. Guns, ça n’en vaut pas la peine, avec deux versions différentes du groupe en activité, aucun d’eux ne faisant de bien à l’autre. Et, pour finir, je pense que ça ne fait que décevoir les fans. Tu as affaire à des gens qui t’ont soutenu, toi et ta musique depuis plus de vingt ans. Je voudrais pouvoir me rendre à chaque concert, sortir des disques avec l’esprit tranquille et savoir que je fais de mon mieux et que je n’essaie pas de décevoir qui que ce soit. »

Voilà qui sera clair pour tout le monde. Tracii va donc s’occuper l’esprit tranquille de sa League Of Gentlemen en jouant toujours les morceaux qu’il aime, au milieu de l’univers propre de son nouveau groupe (aux influences allant « du garage rock 60’s à Pantera ») et en préparant un album qui s’intitulera Swordfight On Uranus. Il ne reste plus qu’à se débarrasser du problème des deux Great White et des deux Rhapsody et le monde ne paraîtra que plus simple à appréhender…



Laisser un commentaire

  • pour Rhapsody ya pas vraiment de problème:
    ya Rhapsody of Fire, et ya Luca Turilli’s Rhapsody (ou Rhapsody tout court parfois)
    donc bon, faut y aller pour se tromper de groupe
    perso, je suis très content qu’il y en aie 2^^

    [Reply]

    caseychaos

    il y a eu également GREAT WHITE, et pour QUEENSRYCHE c’est ou c’était sur la bonne voie, j’ai plus suivi la saga.

    C’est pas trop le problème de se tromper, c’est surtout l’inutilité de poursuivre avec un nom de groupe identique ou rallongé.
    Ca devient un concours de b**es, sur quel(s) membre(s) représentait au mieux le groupe d’origine.

  • Très bonne chose, et fort heureusement, c’est le plus inintéressant qui ferme sa boutique.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3