ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

La bonne approche





TF1 est la meilleure chaîne qui existe. Voilà c’est dit. Non, blague à part, la première chaîne a récemment fait un reportage sur le Hellfest, le célèbre festival metal français, dans le cadre de l’émission Sept à huit. L’angle de base : le décalage qui existe entre les metalleux et les catholiques. Un débat que nous avions également évoqué il y a quelques temps dans nos colonnes. Il paraît donc intéressant de voir comment TF1, une chaîne généraliste grand public, a tourné son reportage.

Le sujet aurait pu être grossièrement traité et pourtant ce ne fut pas le cas. Ce qui est, convenons-en, tout à fait à l’honneur de TF1 qui nous habitue quand même, depuis maintenant de longues années, à des analyses souvent caricaturales de notre style musical. A l’instar de France 2, M6 et j’en passe.

L’émission Sept à huit a réalisé un reportage d’environ 13 minutes sur le Hellfest. Si j’en parle ici c’est parce que cette émission est regardée par des centaines de milliers de personnes et que son impact sur l’opinion est réel. Il est, en conséquence, intéressant de voir la manière dont l’info a été traitée car cela participe à la vision qu’ont les non-initiés du metal, un style à la marge des médias.

Intitulé « La Guerre Des Mondes », le reportage s’est déroulé à Clisson, le village du Pays de la Loire qui accueille le Hellfest chaque année. L’équipe de TF1 interroge des fidèles de l’Eglise Clissonnaise, parcourt le village à la recherche de témoignages et se rend au Hellfest pour comprendre pourquoi le festival fait débat. Interrogeant les metalleux – comme ceux qui sont opposés au festival – la vidéo est orchestrée d’une manière intelligente. Elle a notamment le mérite d’opposer deux mondes qui ne pourront probablement jamais se comprendre, les black metalleux extrémistes (dans leur message et dans leur provocation) de type Watain et les Clissonnais habitués à se rendre à la Messe de leurs villages tous les dimanches matins…

On aura beau tout faire, ces deux catégories de personnes ne se rapprocheront précisément jamais car elles sont diamétralement opposées. Quelque part, elles se craignent mutuellement et TF1 souligne à bon escient cette opposition idéologique, cette « Guerre Des Mondes ».

Mais, de mon point de vue, ce sont bel et bien deux minorités, deux « petits mondes » qui s’affrontent. Et mettre en avant ces « deux petits mondes », c’est faire beaucoup de bruit pour pas grand-chose !

Car qui, aujourd’hui, s’oppose vraiment et fermement au festival ? Une minorité de cathos qui ne comprennent pas le message véhiculé par le style. Pourtant ces derniers sont très peu nombreux par rapport à la masse de défenseurs du Hellfest, à Clisson et dans la région du pays de la Loire compris. C’est ce que montre le reportage et c’est la réalité des faits.

Je serais par ailleurs curieux de voir le nombre de disques que peut vendre un groupe comme Watain en France. Ca ne représente vraiment pas grand-chose à l’échelle du metal. Alors à l’échelle de la musique…

Sur un autre sujet, en tant que metalleux, je ne me sens pas vraiment représenté par un groupe comme Watain et le mettre en avant est un choix qui, en soi, ne correspond pas à l’hétérogénéité intrinsèque des groupes présents au Hellfest. Le reportage insiste d’ailleurs sur le fait qu’une petite dizaine de groupes de la mouvance « sataniste » se produisent à Clisson… et encore. Le metal ce n’est pas que Watain et cette vérité doit bien être assimilée par ceux qui veulent vraiment comprendre ce qu’est notre style musical.

C’est un peu ce qui me gêne dans ce reportage… même si je sais bien que son but n’est pas de nous faire un cours sur le metal. Ce dernier y est souvent associé au black metal alors que ce genre n’est qu’une facette d’un style extrêmement varié. C’est marrant car la difficulté d’avoir une vraie « définition » du style prouve bien son éclectisme… Dans « Voyage au c?ur de la bête » le documentaire réalisé par l’anthropologue Sam Dunn – pourtant fan de metal – on retrouvait le même problème : une vision extrême clairement personnelle, et selon moi pas assez éclectique, du metal.

Chacun sa vision mais le metal mérite, quand on l’évoque, de souligner que Kiss, Watain, Katatonia, Vulcain, Biohazard, Carcass ou Devin Townsend n’ont finalement qu’un seul point en commun : l’appartenance au même style musical.

Enfin… TF1 n’est pas là pour faire de la pédagogie sur le style mais plutôt pour évoquer les grandes lignes d’un débat entre un festival qui prône la tolérance, la liberté d’expression et certains catholiques qui, je le crois, n’assimilent pas la différence entre provocation, folklore et discours de fond nauséabonds.

Chacun se fera son opinion après la vision de la vidéo mais en tout cas, en donnant la parole à tous les acteurs du débat, l’approche de TF1 était bonne.



Laisser un commentaire

  • @bart : moi je préfère lire et écouter les metalleux…c’est bien plus drôle.

    🙂

    [Reply]

  • ce reportage est hallucinent la télévision montre les metaleux comme des gosses brutes et les curés comme les gentils petit sauveur de notre existance alors qu’ ils pousse le fanatisme a son extreme: enterrer des objet bénis sur le lieu du hellfest javou que se reportage ma bien fait rire mais c est tf1! les journalistes ont fait ce reportage avec plein de mauvais préjugés dans la tete et nous ont fait passer pour des cons devant toute la france merci tf1 maintenant la meilleur chose a faire c est d éteindre sa télé et écouter du metal !!!

    [Reply]

  • Quel belle manipulation de la télévision qui ne changera définitivement jamais …
    Etant passé reine de le détection de ce genre, on peut voir que TF1 montre non seulement le métal hors contexte :
    * en mettant en voix off « ils se bénissent avec du sang d’animal » mais … qu’est ce qui le prouve ? On dirait plus du sang de magasin de farce et attrape que du vrai sang … (tout les spécialistes de la santé vous diront comme il est difficile de conserver le sang de n’importe quel espèce :p Alors le ramener de pays scandinave pour un festoche … :p)

    Mais aussi du côté chrétien :
    Les membres de la paroisses ne disent pas qu’ils y ont enterré des croix mais seulement bénis le site du festoche. C’est le journaliste TF1 qui le suggère mais sans preuves :p

    Ecoutez et analysez en même temps ce qu’ils disent et ce que vous voyez plutôt que de boire ce qu’ils veulent :p

    [Reply]

  • …j’ai vu ce reportage et je l’ai trouvé simpliste comme tu l’as dit, faire un focus que sur watain c’est dommage. le lendemain à mon boulot, tout le monde m’a sorti « ah c’etait donc ça le hellfest, ça craint, du sang d’animaux…aucun interet du grand n’importe quoi » bref voilà ce que les gens ont retenu et tous ont retenu ça donc j’ai trouvé ce reportage nul car il ne reflete pas l’ambiance de ce superbe festival, donc je passe pour la sataniste qui me fou du sang sur la gueule, merci tf1.
    après, quand on connait bien le problème, ce reportage n’est pas mal mais il ne falait pas faire un focus sur ces groupes, ou pas seulement sur eux, alors certe, dans le reportage est dit que il n’y a jamais eu d’incident, qu’un groupe comme watain ne represente que 5% mais les gens n’ont pas retenu ça

    [Reply]

  • WhoDoYouThinkIAm dit :

    Oups, je me suis trompé, c’est pas Kampfar le groupe de black.

    [Reply]

  • WhoDoYouThinkIAm dit :

    @Margoth : d’accord avec toi sur la pauvreté du dialogue.
    Sinon, je trouve le reportage plutôt intéressant.
    Quant au fan qui dit qu’il refuse les dogmes, avec son pentragramme et son Christ renversé, il a quand même une sacrée panoplie de type « uniforme » et ce n’est pas parce que c’est du Satanisme que c’est mieux qu’un vrai crucifix.
    Aprés, les cathos extrêmes sont tout autant grave que le chanteur de Kampfar qui dit croire au Diable. Le mieux est encore l’athéisme. Mais bon, ils sont dans leur trip, dans leur monde…quoique le mec qui accompagne le prêtre et qui explique qu’il est père de famille, etc, il fait flipper. Il n’a qu’à fournir un cadre équilibré à sa fille et il diminuera les chances qu’elle dérive ou que des paroles débiles l’influencent trop.

    La plus dangeureuse est de loin Mme Boutin avec ses propos ridicules alors qu’elle est une personnalité politique en vue.

    [Reply]

  • Comme le dit Sorlag, la table ronde ne débouche pas sur une résolution de pb. Il ne faut donc pas s’attendre à ça en la regardant.
    Mais elle permet quand même de sortir des clichés habituels sur les cathos. Les deux prètres présents connaissent bien le monde du métal (le père Culat surtout, quant au père Domergue, il en possède une connaissance non négligeable, même si elle reste assez extérieure): le diacre de Clisson m’est très sympatique aussi (C’est un fan de hard rock) et on voit qu’il croit vraiment à la possibilité d’un dialogue.

    [Reply]

  • @Flo : le vrai divertissement, c’est le spectacle proposé par les minorités évoquées dans un reportage qui, lui, est informatif. Il avait pour but de décrire un débat, une polémique : l’objectif est atteint. Donc, pour moi, pas de racolages et du travail bien fait de la part de TF1.

    Sinon, oui un festival c’est clairement du carnaval. 🙂

    [Reply]

  • Personnellement j’ai été agréablement surpris par ce reportage venant de TF1 dont je n’attends en général pas grand chose! (d’un autre côté je m’étais collé devant ma télé pour me foutre de la gueule de TF1 pendant un quart d’heure et sa a foiré…)
    Je voulais réagir sur la table ronde d’une heure au Hellfest pour dire que tout ceux qui ont suivis les « débats » et donc les divers arguments émis par les 2 parties ces derniers mois n’apprendront rien de plus pendant cette heure de débat! Et en ce sens, je trouve que la partie choisie par TF1 dans son reportage est peut-être la plus intéressante : Ce passage où Ben Barbaud montre à quel point il ne fait pas confiance aux catholiques à cause du mépris et du rejet qu’ils lui ont fait subir quand il était jeune. Ben Barbaud n’écoute pas de black (autre passage intéressant dans cette table ronde), par les sentiments il n’est pas lié a cette musique, c’est juste du « business » pour lui, parcontre il n’aime pas les catholiques, ca se sent, et rien que pour cela on peut en conclure que, au moins au Hellfest, les choses ne se feront pas par le dialogue. (d’où la guerre des deux mondes de TF1)

    [Reply]

  • @ Amaury : dans le sens où il ne cherche pas vraiment à informer mais je l’ai plus ressenti comme un divertissement. D’un côté on a vu des metalleux imbibé beuglant se recouvrant de sang et de l’autre des catholiques passant des heures à prirer pour nos âmes, expliquant qu’ils bénissent le site… etc. J’aime bien le fait qu’ils ne cherchent pas à charger un côté ou l’autre (le ton général est assez neutre) mais j’ai l’impression de me trouver à carnaval ou au cirque. Bref, du divertissement en accord avec la tranche horaire réservée au magazine.

    Aprés, commetu le dis, y’a des efforts qui ont été faits. Ce reportage n’est pas une attaque en règle contre les metalleux ni contre les cathos. Juste on se croirait dans une comédie burlesque.

    [Reply]

  • @Louve: Oui, j’ai vu passer le lien de la vidéo mais je n’ai pas encore eu le temps de la regarder… chose que je corrigerais ce soir. J’y pensais tout à l’heure et me disais qu’il fallait que je regarde cette fameuse table ronde car mon petit doigt me dit que TF1 n’a pas vraiment choisi le meilleur passage pour son reportage (ou tout du moins le plus intéressant). A voir donc… Mais merci d’avoir remis le lien, ça me fera gagner du temps de recherche ^^

    [Reply]

  • @ Margoth
    A ce sujet, je ne sais pas si tu as vu la vidéo de la table ronde (catho/hellfest : un dialogue impossible ?) qui a eu lieu sur le site du festival ?
    http://www.telenantes.com/Emission-du-29-05-2010,40676.html

    [Reply]

  • Moi ce qui m’as impressionnée, c’était voir ce pauvre prêtre qui était sur le site pour discuter avec les metalleux. J’espère pour lui qu’il a vu des gens plus intelligents que ceux que l’on voit dans le reportage le pauvre… et également que son argumentation soit plus développée. Parce que cela ne fait aucun doute qu’une tentative de discussion ne mènera nulle part (d’un côté comme de l’autre) lorsque l’on voit la vidéo.

    [Reply]

  • @Flo : en quoi ce reportage est-il racoleur ?

    [Reply]

  • Mouais… C’est pas si pire que ce qu’on a pu voir aupravent, mais de là à parler de bonne approche… Ça reste très racoleur et assez peu représentatif (des metalleux comme des catholiques ceci dit). La pédagogie me semble assez absente du reportage, même sic’est moins fustigeant que ce fut par le passé.

    [Reply]

  • @ Spaceman
    Oui, je me doutais bien… 😉

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    @Louve: sur les 2000 années d’existence du christianisme, je pensais uniquement aux 30 voir 15 dernières. 😉

    [Reply]

  • @ Spaceman
    Bah, c’est évident qu’en 2000 ans, on a plus souvent dit du bien du christianisme que du métal… 🙂
    Mais franchement, dernièrement, la couverture médiatique ne s’intéresse pratiquement qu’au scandale et transforme ou réduit énormément les propos du pape par ex.

    Pour connaître telle ou telle affaire dans le détail pour m’y être intéressée de près, ce qui est dit dans les média n’a pas grand chose à voir avec la réalité ou alors est complètement déformé.

    Sur ce point, je te promets que j’éprouve exactement la même chose en tant que métalleuse et en tant que catho, malheureusement.

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    «  »Non, moi ce qui me désole un peu c’est surtout que l’on ne parle de metal aujourd’hui que lorsqu’il y a polémique. »

    😉 ça c’est encore un point commun entre les cathos et les métalleux… »

    Ouai, bon faut pas pousser mémé trop loin dans le bénitier non plus. 🙂 On a quand même toujours pas mal parlé de christianisme, en règle générale, dans les média et plus particulièrement à la TV, que ce soit dans des documentaires, reportages ou dans le cadre des infos, sans que ce soit nécessairement enrobé d’une polémique. De même, on voit assez souvent le pape et le Vatican s’exprimant, filmé par la TV. Donc, désolé, là je ne vois pas trop le point commun.

    [Reply]

  • putain de media de merde il disent que de la merde la france et fraileuse il ont que sa comme mot a la bouche » sataniste »

    [Reply]

  • Pfff, encore zappé. Donc le commentaire précedent était de moi.

    [Reply]

  • Venant de TF1, je m’attendais clairement à pire… Ils ont fait fort! Disons que ces 13 petites minutes font une belle entrée en matière du débat avec les 2 parties extrêmes. On commençait à voir vite fait des éléments intéressants comme les Clissonnais et Patrick Roy mais ceux-ci sont vraiment passé trop vite à la trappe et méritaient sans doute d’être plus développés. Sans compter, comme le disaient certains, d’autres éléments très intéressants sont passé totalement à la trappe. Donc, je dirais que la seule faille du reportage est la durée. Il y a moyen de faire réellement quelque chose de bien avec cette base, il faudrait juste plus développer les choses.

    Par contre, il y a une petite chose qui me laisse un goût amer dans la gorge (mais ceci s’applique pour moi à beaucoup de reportages télévisés de chaque thème): la narration explicative. Je ne sais pas, la façon dont c’est tourné, on a l’impression qu’ils prennent un peu les gens comme des gamins de primaire :). Et ce ressenti s’applique sur des thèmes que je connais mais également sur des univers que je ne connais pas. Enfin, on va pas trop en demander non plus…

    [Reply]

  • Pour moi il n’y a rien de racoleur dans ce reportage. Au contraire, c’est tout à l’honneur de l’équipe de sept à huit d’avoir traité le sujet d’une manière journalistique et pas sensationnelle.

    On peut pas, en 13 minutes, faire un cours sur le metal et expliqué toutes les nuances. J’insiste là-dessus dans le billet même si, bien sûr, j’aurai aimé que l’éclectisme du style ait été encore plus mis en avant…C’est un regret.

    [Reply]

  • Je trouve que le reportage n’est ni bon, ni mauvais.

    Un peu plus intelligent que ce que j’aurais imaginé avant de le voir, mais toujours dans cette gueguerre totalement débile.

    Il serait intéressant qu’on commence à construire quelque chose avec toutes les personnes qui sont entre ces deux formes d’extrémismes (pour reprendre certaines idées émises notamment par Robert Culat ou Kobi Farhi). Il serait temps de s’intéresser à toute la culture et à tous les groupes « intelligents » aussi bien dans la musique que dans les propos et les textes (je pense notamment à Opeth, Pain of Salvation, Metallica, Dream Theater… et j’en passe, la liste serait trop longue).

    Je sais que ce n’est pas très racolleur comme discours, mais ça commence à me tapper sur les nerfs de toujours me sentir visé par ces reportages, sans jamais me reconnaitre.

    [Reply]

  • « Non, moi ce qui me désole un peu c’est surtout que l’on ne parle de metal aujourd’hui que lorsqu’il y a polémique. »

    😉 ça c’est encore un point commun entre les cathos et les métalleux…

    Maintenant, j’ai pas vraiment vu d’extrêmistes cathos pour le coup dans ce reportage… Plutôt des gens choqués (pour des bonnes ou des mauvaises raisons) qui essaient de comprendre et d’entrer en dialogue (avec plus ou moins de maladresse). Quoiqu’il manquait évidemment une interview du père Culat pour être plus exhaustif.

    Sinon, pour les interviews de Métalleux avec un coup dans le pif, bien sûr que c’est aussi représentatif, mais c’est juste que ça manquait d’équilibre par rapport à la totalité des festivaliers.

    Enfin, d’accord pour dire que c’est un reportage supérieur à la moyenne.

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    Non Metalo, ce reportage est loin d’être aussi racoleur que ce que l’on a vu par le passé! Il est même plutôt mesuré et sans prise de position. C’est bien trop rare pour ne pas être souligné. Après, le sujet est de mettre en évidence le conflit entre deux communautés à cause d’un évènement particulier. Il est donc normal qu’ils montrent ce qui génère le conflit : l’extrémisme, que ce soit coté metal que coté Catho. C’est d’ailleurs tout à leur honneur d’avoir particulièrement bien mis en évidence que le Hellfest n’a jamais généré de problème et que la majorité des gens de Clisson y sont favorables! De plus, je ne crois pas que le but premier du reportage était pédagogique. Car ce n’est tout simplement pas possible en 13 minutes.

    Après sur les caricatures des metalleux : c’est de la télévision! C’est malheureusement ce que les téléspectateur attendent. Sans compter qu’un festival metal, ben c’est quand même beaucoup de mecs bourrés donc ayant des propos et des actes un peu stupides. Il ne faut pas non plus se voiler la face. Personnellement ça ne m’a pas choqué. Je trouve d’ailleurs les métalleux présentés dans ce reportage bien plus représentatifs que le couple interviewé par France 3 Pays De Loire qui je cite « ne boit pas de bière ou d’alcool car sinon ils ne profitent pas bien des concerts ». Et puis les Cathos ne sont pas vraiment à leur avantage non plus dans ce reportage…

    Non, moi ce qui me désole un peu c’est surtout que l’on ne parle de metal aujourd’hui que lorsqu’il y a polémique.

    [Reply]

  • Metal'o Phil/RM dit :

    Je n’ai pas aimé le reportage.
    Le fait que la plupart des métalleux interrogés soient des gros boeufs imbibés qui hurlent passe encore. Après tout, on ne peut pas dire que cela ne soit pas représentatif d’un festival. Enfin il n’empêche que j’ai parfois l’impression que les journalistes, dans ce genre de reportage, font exprès de sélectionner des mecs qui ne savent pas parler et qui vont fièrement lever leur poing pour dire « metaaaaaaaal », suivi d’un discours patrioticodébile « le metal c’est ma vie » digne d’un manowar.

    Quant aux extraits musicaux diffusés, on dirait qu’ils font exprès de sélectionner les plus violents possible. Non pas que je n’assume pas la violence du style, mais ce genre d’émission est censée s’adresser de manière pédagogique à un grand public. Ca me rappelle cette gourde d’Evelyne Thomas qui diffuse un extrait d’un titre de Betraying The Martyrs : une judicieuse sélection de 3 secondes où ils ne font que gueuler. Où est la pédagogie là dedans ?

    De plus et encore une fois, ce reportage prend un phénomène complètement anecdotique (le satanisme) et lui donne une importance considérable (90% du reportage avec, encore heureux, une petite phrase discrète à la fin, pour dire que, quand même, il y a 6 groupes sur 100 qui ont un tel discours).

    En conclusion, je trouve ce reportage tout sauf pédagogique : il ne fait que montrer de manière racolleuse une marginalité.

    [Reply]

  • Yep, reportage pas trop mauvais.
    Mais trois points qui m’ont énervée :

    – Les métalleux interviewés sont pas tjs les plus malins ni les moins bourrés (ou en tout cas, ils ont surtout gardé ceux-là).

    – Je sais qu’il y a des métalleux cathos qui sont allés les voir, mais ça ne les intéressait pas de montrer qu’il y avait moyen d’avoir un discours de l’entre deux. L’opposition frontale leur plaît plus.

    – Ils ont présenté le curé de Clisson comme « anti-hellfest » ce qui n’est pas le cas.

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    @SACRIPAN: il y a un lien sur le mot « reportage » dans l’intro qui mène vers la vidéo.

    http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/la-guerre-des-mondes-5898258.html

    [Reply]

  • Où peut-on regarder le reportage ?
    Histoire de voir ce que les autres ont vu.
    J’imagine qu’on ne le peut plus, vu qu’il a déja été diffusé.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3