ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

La classe Mustaine !


Des artistes qui s’en prennent à un membre de l’audience, soit par agacement, soit pour rétablir l’ordre dans une fosse, c’est quelque chose qui, de temps à autre, arrive. C’est l’un des risques pour un musicien ou groupe dont le job est de monter sur scène chaque soir et de se confronter à une foule d’excités. Bien entendu, un concert doit rester un moment de bonne humeur et de partage ; et rien n’empêche de faire ça avec classe. Mais, artiste ou non, l’homme reste homme et des coups de sang, des coups de gueule (voire des règlements de comptes) sur scène, ça peut se comprendre, surtout si le but, au final, est d’offrir un bon moment à son public.

Puis, de temps en temps, c’est le public qui s’attaque au groupe présent devant lui. Et à l’heure actuelle, où les salles de concerts pullulent de nombreux mobiles et appareils photos dressés en l’air (qui n’a jamais essayé de regarder un concert à travers l’iPhone de son voisin ?), les quelques prises de bec entre musiciens et membres du public ne manquent pas de finir sur la Toile. Certains artistes sont d’ailleurs des habitués du genre. Des mecs qui n’aiment pas trop se faire marcher sur les pieds et que l’on accuse souvent, suite à leur comportement quelque peu sanguin, d’être des divas du rock (on ne parlera, bien entendu, en aucun cas d’Axl Rose ici !).

Et dans la famille des « Tu m’titilles, j’te rentre dedans », Dave Mustaine peut faire partie de cette caste, surtout en raison de la franchise qu’on lui connaît. En effet, le frontman de Megadeth, n’étant pas la figure la moins antipathique de la sphère metal, est une cible facile. Sorte de Ted Nugent nouveau, il est aussi un homme polémique qui n’hésite pas à dire haut et fort ce qu’il a en tête – au moins quand on lui demande. Idées politiques ou ressentis sur la scène metallique (on se rappelle de ses propos crus à l’égard du défunt leader de Dissection, Jon Nödtveidt). Et son dernier « méfait » en date remonte au concert de son groupe le 5 juin dernier à Manchester (Angleterre).

Tout commença dans un show où tout se déroulait sans accrocs dans ce concert classique des Américains. Malheureusement, au bout de six titres, des soucis techniques plongent la salle dans le noir. Un interlude bien entendu involontaire, le genre d’incident pouvant arriver à n’importe qui. Mais là, ça tombe sur Megadeth. Et, bien entendu, le groupe se retire de la scène le temps que ces problèmes soit résolus. Dix minutes d’attente avant que l’O2 Academy retrouve ses lumières. Dix minutes, semble-t-il, trop longues pour un spectateur qui, relativement remonté et énervé, s’en prit à Mustaine après leur retour sur scène, accusant le combo (et tout particulièrement son frontman) de les avoir fait attendre.

Tenace dans ses reproches et huant avec conviction le leader de la bande, c’est en toute logique que l’accusé usa de son droit de réponse en toute franchise. Et Mustaine n’est pas forcément des plus délicats dans ses propos, s’adressant à son opposant avec une vigueur à faire rougir les plus chastes. Ainsi, il se lança dans une longue tirade que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Et au cas où la vidéo ne soit pas suffisamment explicite, voici ce que le chanteur rétorque à ce spectateur : « Tu ressembles à Eminem, espèce de stupide connard […] Écoutez, vous payez cher vos places pour venir nous voir jouer et je ne veux pas rester ici, dans le noir. Je veux dire, une partie des concerts de Megadeth c’est de nous voir sourire et être en connexion avec vous. […] Tire-toi d’ici ! Dégagez-moi ce gars de là ! Petite salope de blondasse. Allez, viens ici. J’ai une grosse queue pour ta gueule [ndlr : il produit le son d’un baiser que l’on adresserait à un animal pour le faire venir]. Nous y voilà… Enfile-toi ce doigt tout droit dans le cul, espèce de petite pédale ! »

Indéniablement, Mustaine est en rogne, et tant pis s’il flirte avec des propos que certains jugeront homophobes. Il est évident que sous le coup de la colère, les mots peuvent dépasser la pensée. Et quand en plus, on est applaudi pour ces propos, pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Et même si, par sa notoriété, un artiste se doit de savoir pondérer ses paroles, à moins de vouloir délibérément choquer et interpeller les esprits, il ne faut pas jouer ici les puritains et bien garder à l’esprit que, dans le cas présent, Mustaine ne fait finalement que répondre de manière proportionnelle à la bêtise de cet individu.

Car, dix minutes d’attente suite à des soucis indépendants de la volonté du groupe ce n’est rien. Dix minutes c’est, à peu de chose près, le temps d’une cigarette. Il est facile de s’en prendre au groupe après son retour sur scène. Car, si pour cet indélicat spectateur, l’attente était trop longue, les portes de la salle lui étaient ouvertes et rien ne le retenait de partir au lieu d’agir en trouble-fête. Et, à la différence d’un Axl Rose (finalement, on parle d’Axl Rose ici…) qui essuie des volées d’insultes (voire d’autres choses) pour faire attendre ses fans pendant plusieurs heures avant certains de ses concerts, ici, Megadeth était tout aussi embarrassé par ces soucis techniques qu’une partie de son audience.



Laisser un commentaire

  • Je les toujours trouvé détestable ce mec, ça aide pas là.

    [Reply]

  • On devrait créer un point Axl Rose, qui, à la manière de son grand frère godwinien, récompenserait les allusions systématiques au rouquin à chaque fois qu’on parle de retards et/ou d’incident incluant un fan. Just sayin’…

    Sinon, Dave a eu parfaitement raison de faire ce qu’il a fait. On n’emmerde pas Dave Mustaine bordayle, c’est un génie musical (SC est bon BTW) et surtout un putain de judoka de l’enfer qui ne supporte pas qu’on fasse chier son groupe. Déjà que tous les biens pensants du monde lui tombent dessus en permanence parce qu’il dit ce qu’il pense (il n’a pas forcément tort d’ailleurs, traitez moi d’homophobe nazie pédophile si vous voulez), il n’a pas besoin que des connards viennent gâcher son concert. Cet enculé méritait même une bonne baffe dans sa gueule…

    [Reply]

  • Bravo Dave, faut pas se laisser faire par les emmerdeurs, Sarko avait fait pareil avec casse toi pauv con, ils ont raison!

    [Reply]

  • vive Dave Mustaine ! je l’adore ce type

    [Reply]

  • C’est quand même plus facile de dire à un mec du public que c’est une fiotte quand on sait que la sécurité l’empêchera de monter sur scène 😉

    [Reply]

    Sever

    clairement, c’est tellement facile d’insulter le mec a fond la caisse avant de le sortir, j’aimais deja pas beaucoup mustain avant et ca aide pas trop ca.

  • Mustaine est un être humain comme nous tous. Il a du ronger son frein plus d’une fois, et celui-ci prend pour tous les autres. Normal.

    C’est doublement agaçant, car c’est un incident mineur qui crée une tension inutile.

    La belle époque où Sebastian Bach, Dee Snider, Henry Rollins et tant d’autres se jetaient sur l’intéressé et expliquaient leur point de vue à base de droites… C’était le bon temps.

    [Reply]

  • Mustaine est en rogne vu la pourriture de son dernier album..
    Megadeth est mort 😉

    [Reply]

    evildead

    Faut écouter un minimum avant de juger, c’est un des meilleurs pour moi, vraiment top à mort, une merveille ! Ce qui peut foutre en rogne, c’est les critiques parce que c’est pas comme ça doit être, ce qui compte c’est qu’il s’éclate et que certains comme moi s’éclatent en écoutant ce putain d’album ! Album sexy, bien plus que les précédents !

    evildead

    Le plus grave, c’est le coté internet, c’est la critique rapide et facile, mais sans connaître ce qui est critiqué, juste pour le plaisir de rabaisser, et se sentir important, mais c’est juste du vent.

  • Comme booba ? N’importe quoi booba meme c’est chanson c’est que des insultes

    Megadeth > > > > booba

    [Reply]

  • Il fait un peu comme booba quoi…

    [Reply]

  • Haha, au final un interlude qui restera dans les anal.
    Il a quand même réagi au quart de tour

    [Reply]

    Noëltamère

    +1

  • Arrow
    Arrow
    Dream Theater @ Lyon
    Slider
  • 1/3