ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

La guerre de Rose


Il y a deux semaines, l’affaire du compte Twitter d’Axl Rose – avant que vérité n’émerge – avait emballé la presse mais aussi les organisateurs de concert. Une idée principalement venait à l’esprit de tous : Axl Rose jouait « encore » les divas capricieuses. Une fois le piratage révélé, la presse pouvait multiplier les erratums et les organisateurs de concert éteindre l’alerte rouge.

C’est ainsi qu’avant l’ouverture des festivals de Reading et de Leeds, Melvin Benn, l’organisateur de l’événement, se montrait confiant quant à la venue de Guns  N’Roses mais craignait simplement qu’ils se montrent incapables d’être ponctuels. En effet, en 2002, au même festival, les Guns s’était permis de débuter leur concert à l’heure à laquelle ils étaient censés le finir. Melvin Benn a-t-il été entendu ? Il semblerait que non puisque que la bande à Axl a commencé son set avec près d’1h30 de retard alors que le groupe était bien présent depuis 18h. Mais ça ne s’arrête pas là.

Dès avant le festival, Axl Rose avait réclamé pouvoir joué plus longtemps que tous les autres groupes. Réclamation défendable quand on est une tête d’affiche mais réellement indéfendable sachant que le groupe devait joué précisément dans le créneau horaire qui précède l’heure du couvre-feu décrété à Reading, à savoir 23h30. Insatisfait, Axl Rose, de retour sur sa page Twitter (dont il a repris le contrôle depuis), dénonce désormais des problèmes de communication, un je-m’en-foutisme, voire de l’hypocrisie de la part des autorités de la ville de Leeds.

Conséquence : Axl Rose affirme qu’il avait le droit de jouer jusque 23h58 mais à 23h30, alors que le groupe était prêt à satisfaire les rappels du public, on coupe le jus ! Axl se saisit donc d’un mégaphone, poursuit le show avec ce piètre engin mais sans guitare pour l’accompagner puis annonce que suite à cet incident, ils ne joueront donc pas à Leeds le lendemain. La guerre est déclarée. Les Guns sont désolés pour leurs fans. Ils joueront tout de même à Leeds mais là-bas, le scénario de la coupure de courant se reproduit et c’est un feuilleton sans fin avec annonces d’Axl Rose à gogo. Alors, caprice de stars ou vrai esprit rock’n roll ? On espère en tout cas qu’ils étaient plus motivés par la deuxième hypothèse.

Mais voilà, malheureusement, le feuilleton de la semaine ne s’arrête toujours pas là. Avec une information qui court toujours aussi vite (et ces temps-ci, Axl Rose devrait déjà bien le savoir), le public de Dublin attendait les Guns au tournant. Et ça n’a pas loupé… C’est au bout d’une heure d’attente après la première partie tenue par Danko Jones que, ce mercredi 1er septembre, le public de l’O2 de Dublin a pu enfin voir débarquer les Guns, la rose au fusil. Et les missiles n’ont pas tardé… Bouteilles d’eau, cannettes de bière et huées ont marqué les trente et uniques minutes de la performance des têtes d’affiche avant qu’Axl Rose ne déclare la fin du show bien qu’ayant au préalable offert un ultimatum aux bombardiers. Me risquerai-je à prédire une fin tonitruante des Guns ‘N Roses ? Trop facile ! Mais tentant…



Laisser un commentaire

  • Une diva capricieuse, exactement… un mec qui crache son mépris à la gueule de ses propres fans (sans parler des organisateurs de festivals qui l’accueillent à bras ouverts et envers lesquels il fait preuve d’une gratitude rare…) ne mérite aucun respect. Quand il aura compris qu’il n’est rien sans ses fans il arrêtera peut-être de se comporter comme un connard… mais lui ça fait plus de 20 ans qu’il croit valloir mieux que tout le monde, c’est pas prêt de s’arrêter

    [Reply]

  • j espere qil metra pa sa menace en marche

    VIVE LES G N’ R

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3