ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

La Justice version 2.0


Version 2.0, c’est le nom d’un album absolument énorme de Garbage mais c’est surtout autour de cette appellation que tourne le monde d’aujourd’hui. Ah si vous saviez comme chaque seconde qui passe, chaque minute qui défile nous renforce dans nos convictions… Internet est l’avenir à bien des égards et c’est également, de mon point de vue, l’avenir des médias. Mais pas que. Internet c’est l’immédiateté à tous les étages et c’est aussi un moyen de pression. Le web prend de plus en plus de place dans la société et a de plus en plus de pouvoir. Logique. Et qui dit pouvoir dit puissance, voire toute-puissance parfois. Internet c’est un métier de spécialiste, c’est un savoir-faire particulier et c’est le culte de la liberté.

Bref Internet est fascinant et appartient aux créatifs.

Je m’en vais vous raconter une petite histoire qui m’a bien plu et que j’appliquerai ici dans le futur, si j’y suis un jour confronté, avec Radio Metal. Je l’ai lu, il y a quelques jours, dans la rubrique « L’Histoire Du Jour » que l’on peut trouver sur la première page du Figaro Economie. Je vous laisse la savourer : elle vous est contée par le journaliste Charles Gautier.

« SUR INTERNET, LES NOTES IMPAYEES FINISSENT PARFOIS EN PAGE D’ACCUEIL

L’affaire a fait le tour des sites Internet spécialisés et redonne le moral aux créatifs de la Toile, ces « webmasters », au talent parfois mal récompensé, dont les factures finissent de temps à autre sous une pile d’impayés.

Ainsi, un développeur de site, fatigué d’adresser des lettres de rappel à l’un de ses clients, a employé l’unique moyen de pression dont il disposait pour obtenir le recouvrement d’une note de 1 196 euros : l’affichage public. Ce créatif n’est pas allé punaiser sur la porte de la société « club – prestige – international » la note non réglée. Il a préféré opter pour la vengeance « 2.0 », en affichant la facture en souffrance, plein écran, sur la page d’accueil du site de l’entreprise indélicate, dont l’activité n’est pas précisée. Le patron, comme ses clients, l’ont découverte avec stupeur en ouvrant leurs ordinateurs.

L’informatique ayant une mémoire prodigieuse, la note datant de décembre 2010 apparaissait hier encore, sans mention de raison sociale. Le webmaster l’a assortie d’un commentaire « Merci de me rappeler ». Impossible de savoir si la note a été réglée, mais cette menace réduira peut-être les risques d’impayés du Web ».

Ou quand le 2.0 rend la Justice…



Laisser un commentaire

  • Whouahou je ne m’attendais pas à une réponse aussi longue et détaillée
    merci pour l’intérêt que tu as porté à mon com (qui n’était pas qu’un vulgaire troll comme tu l’as bien compris)

    ps: le No Comment parle de musique pusiqu’il s’agit de réactions (neuneu) à des articles liées à celle-ci 😉 mais OSEF^^

    [Reply]

    flood: Version 2.0 de Garbage c’est une tuerie c’est clair!

  • Dans le Blog je ne parle pas uniquement de musique mais aussi du net et de son actu.

    Notre travail étant 100% web, je me permets parfois quelques incartades hors-musique. Même si c’est rare. En l’occurrence j’ai souhaité évoqué avec vous cette petite Histoire légère qui m’a plu par le côté tout-puissant du net qu’elle évoque et sous-entend.

    Si tu veux de la musique, tu peux la trouver partout sur ce site Yroenn ! 😉

    Par ailleurs sache qu’en tant que média web, et entreprise, cette histoire là est totalement liée à mon activité. Et même si je ne suis pas du tout informaticien, je me reconnais à fond dans ces « webmasters mal payés » qui doivent relancés et courir après des annonceurs durant des heures. Parce que mon travail à moi, c’est aussi celui là !

    Ce n’est pas parce que ce billet ne traite pas de musique pure qu’il est hors sujet, j’ai simplement voulu faire partager une histoire qui m’a fait rigoler parce que c’était une vengeance « web 2.0 » marrante… et médiatique de par l’affichage.

    En fait c’est un truc que je pourrais faire aussi voilà quoi !

    Mais si cela vous trouble amis lecteurs, soyez rassurés et sachez que je suis en train de faire un article sur les festivals en ce moment même, que j’ai un concours Simplixity a sortir, que Virginie vient dans 45 minutes enregistrer des jingles pour nos partenaires, que j’ai au moment où je vous parle 25 mails à traiter, que Metalo vient d’ailleurs de nous envoyer le message suivant « Je me fais une tournée de news express. Faites vous plaisir sur autre chose. Après je sors townsend version anglaise puis je prépare le no comment » donc on reste quand même dans la musique… mais orientée Radio Metal !

    Le No Comment ce n’est pas de la musique d’ailleurs. Juste des posts drôles, inadaptés, bêtes etc. mais qu’on chope dans les médias metal. C’est de cette manière que c’est liée. Le billet que tu as lu, je le rattache aussi à l’activité Radio Metal – c’est pour ça qu’il est là – mais sur le volet purement web cette fois, et donc pas seulement musical.

    [Reply]

    Et puis, le Blog du Doc, c’est souvent ça : en tant que créateur et responsable d’un média internet, le Doc a souvent rebondi sur des faits, des événements qui montrent l’importance de la montée des webmédias, de la puissance d’internet, etc. Il vous y a aussi souvent raconté l’évolution, les obstacles ou les avancées de Radio Metal. Il suffit de revenir sur les anciens BdD pour voir que celui-ci n’est pas très différents des autres.

    Animalement.

  • bon il est gentil ce billet mais euh… quel rapport avec la musique?

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3