ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

La (morte) Saison Des Best-of



C’est une période d’actualité monotone. Pour que vous vous représentiez à quel point, je vous raconterai qu’avec le Doc on en est à se balancer des noms d’oiseaux (gentiment pour le moment mais les coups d’annuaire devraient bientôt suivre) quand je lui dis qu’on ne peut quand même pas s’abaisser (oui, à Radio Metal, on a une haute, très haute estime de notre travail) à traiter certaines infos à peine digne de Closer Magazine.

Nous sommes en mal de gros coup. A croire que la plupart de nos métallurgistes préférés sont comme n’importe qui : ils partent en vacances pendant juillet et août et nous laissent sans rien de vraiment croustillant à ronger, bavant de rage en attendant la pleine saison du gavage à base d’info fraîche.

Alors, dans ce climat d’austérité, il ne faut pas s’étonner que des groupes de peu d’actualité se laissent entraîner dans une politique de revernissage des vieilles croûtes. Qu’est-ce que je désigne par cette expression ? Si vous avez lu le titre de l’article, vous devez déjà avoir une certaine idée du sujet de cet article : le best-of.

Soyons d’abord de bonne foi. A Radio Metal aussi nous nous laissons aller à cette pratique. Depuis un mois, Metalo et Spaceman vous concoctent des best-of de leurs Anarchy-X de la saison 2009-2010. Mais voilà , ces deux-là sont quand même les stars de Radio Metal (je ne dis pas à§a sous la contrainte mais si vous pouviez venir me libérer avant qu’ils ne m’obligent à leur lécher les aisselles). Mais être de bonne foi, c’est aussi reconnaître que la plupart des groupes qui ont droit à la sortie d’un best-of sont le plus souvent les groupes les plus aimés, ceux qui ont le plus grand succès… ou les groupes morts. Mais ne vous précipitez pas, ce n’est pas parce que le fameux War-Pig de Motörhead illustre le haut de cet article que ceux-ci font partie de cette dernière catégorie. Lemmy est toujours aussi increvable et il n’a pas fini de nous le rappeler.

En fait, plus qu’un best-of, c’est une « collection » qu’on nous promet. A défaut de nous offrir du neuf, les maisons de disques nous prouvent que leurs employés ont du vocabulaire. Ainsi sortira le 18 octobre au Royaume-Uni, ce Aces Up My Sleeves qui doit nous conter en 20 titres (dont deux lives (!) ; au-delà nous ne saurions qu’en faire, n’est-ce pas ?) les instants musicaux les plus mémorables des 10 premières années de Motörhead parmi lesquels on trouve en première ligne « Ace Of Spades » (évidemment), « Bomber », « Iron Fist », etc, etc. Alors, oui, à§a reste du bon Motörhead mais cette « collection » ressemble plus à un appât pour le consommateur-fan-vache-à -lait qu’à une opportunité de redécouverte du groupe.

Par contre dans les groupes morts on a Soundgarden. Et qu’importe les mots (encore une histoire de vocabulaire) employés par le magazine Spin pour nous achalander, il n’y a aucun retour de Soundgarden de prévu. Les seules retrouvailles dont le journaliste témoigne correspondent à une simple réunion de vieux potes qui se retrouvent pour parler du passé, du présent, de l’avenir mais pas d’un come-back. Ils ont eu beau faire honneur au public américain le temps d’une représentation télévisée en avril puis, en août, en étant tête d’affiche du Lollapalooza, Matt Cameron n’a pas l’intention de laisser tomber Pearl Jam et Chris Cornell mène toujours sa carrière solo.


En fait, la seule chose chose se profilant dans l’avenir de Soundgarden, c’est – devinez quoi ? – un best-of ! Intitulé Telephantasm, le principal intérêt de cette nouvelle épitaphe qui sera lâchée le 27 septembre sur l’histoire des ex-grungeux n’est pas sa pochette particulièrement moche représentant, sur fond de ruine, un clébard aux allures de charognard. Charmant ! Non, le seul intérêt, là aussi, bien maigre, c’est un titre inédit, un seul, « Black Rain », enfant abandonné à la naissance en 1991, à l’époque de l’enregistrement de l’album Badmotorfinger.

Alors, vous l’aurez compris, on ne va pas trop attendre ces sorties-là mais plutôt prendre notre mal en patience en attendant que s’éteigne cette morte saison pour enfin sentir battre le pouls sous le cuir et le metal. Même dans Anarchy-X…



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3