ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

La plaie


Je veux pousser en ce 8 juillet 2011 un cri primal. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Et ce au nom de tous ceux qui travaillent dans les médias et dont l’activité principale est d’écrire. Oui, aujourd’hui je souhaite faire partager la difficulté de gérer l’une des plaies (la plaie principale ?) des métiers liés au journalisme. Ce combat permanent, cette lutte quotidienne est notre hantise. Elle nous poursuit sans jamais lâcher prise. Nous l’avons apprise dès notre plus jeune âge pourtant cela ne suffit jamais, il faut tout le temps la vérifier, la (re)chercher, demander conseils aux collègues pour se sortir de sa toile…

Cette plaie : c’est l’orthographe.

Je n’ai pas honte de le dire : parfois j’en ai assez. Assez de me rendre compte au quotidien que les moyens économiques sont trop souvent les seuls à pouvoir nous faire passer un cap sur le volet rédactionnel. Et Dieu sait que c’est frustrant comme constat car, même si on a le statut d’entreprise, on n’a pas créé Radio Metal (uniquement) pour l’argent, bien évidemment !

Sur le fait de passer un cap rédactionnel, je ne parle pas ici de la qualité ou du nombre de nos articles, je fais allusion à la gestion de l’orthographe sur le site. Car quand j’ai lu le commentaire de Phil’ sur notre interview de The Haunted, je peux vous dire que ça a chauffé dans ma petite cervelle ! Cet article avait été relu par trois personnes différentes (dont moi) et on a laissé passer une faute énorme dans le titre – l’équivalent d’une faute en couverture d’un magazine/journal si je devais me permettre une comparaison – en confondant une troisième personne du singulier avec un participe passé.

Vous ne nous en tenez pas rigueur ? Eh bien je vous remercie mais vous avez tort car nous méritons d’être fouettés !

Parce que des fautes d’orthographe et de grammaire sont (toujours trop) présentes sur le site de Radio Metal, comme sur n’importe quel autre média, et il faut tout mettre en œuvre pour sortir de cette spirale négative encore plus dure à gérer pour les médias 100% web à fort contenu. C’est pour cette raison que l’on compte VRAIMENT sur vous pour nous corriger comme Phil’ en commentaires de nos articles. Parce que je n’ai pas peur d’affirmer qu’on recherche l’excellence dans tout ce que l’on entreprend (la quête est infinie… je le sais…) et voir des fautes sur ce site : ça me met hors de moi !

Alors si vous ne le faites pas pour Radio Metal : faites-le au moins pour moi !

Blague à part, je le sous-entendais rapidement dans un des paragraphes ci-dessus, pour régler (encore mieux) le problème de l’orthographe sur un site comme le nôtre, il faudrait avoir une personne entièrement consacrée à ça… mais toute la journée ! Et forcément il faudrait la payer parce que ce serait un sacré boulot de corriger l’intégralité de nos articles et News Express quand on regarde la somme de contenu que l’on sort au quotidien. Et comme vous vous en doutez, on ne peut pas toujours faire ce que l’on souhaite en termes d’investissements économiques – ce serait trop facile… ! – du coup on est bien obligé de se contenter de la situation actuelle parce qu’on ne peut pas faire autrement…

D’ailleurs la situation actuelle n’est pas si mal, il faut le reconnaître et ne pas exagérer. Je pense que le site de Radio Metal n’est pas le pire site de metal français concernant les fautes d’orthographes. Cependant ce n’est pas parce qu’il y a pire que nous, que l’on ne doit pas s’améliorer.

Je ne supporte plus de voir des fautes aussi énormes que The Haunted et je profite de ce blog pour dire que c’est votre rôle de nous aider à progresser sur ce domaine !

Le No Comment a pour objectif de tourner en ridicule ceux qui se permettent de dire n’importe quoi sur le web parce que LA REALITE est qu’un sentiment d’impunité gouverne les apôtres du web 2.0. Et ce sentiment insupportable doit donc être combattu avec l’humour ! Avec le No Comment, Radio Metal sort de son domaine purement musical pour aller chasser sur d’autres terres plus globales. Car l’identité de notre média est aussi de parler de divers sujets et la musique n’est pas TOUT pour nous ce qui n’enlève rien au fait qu’elle est FONDAMENTALE dans nos vies.

Et sur l’orthographe, eh bien c’est pareil ! Ras le bol de toutes ces fautes que l’on voit partout, sur tous les sites. Parce que LA REALITE c’est que tous les médias web sont touchés par le fléau de l’orthographe. Que ce soit le Monde.fr, l’Equipe.fr à l’image de tous les autres sites d’informations.

Un problème qui s’explique par différentes raisons même si j’en relève avant tout deux.

La première est qu’en tant que média web, le papier n’est plus du tout présent dans notre logistique interne. Et ce fait a une conséquence : comme nous relisons nos articles (et autre contenu éditorial) directement sur ordinateur, il paraît plus difficile de parvenir à distinguer les fautes sur ordi plutôt que sur papier imprimé. Le deuxième facteur explicatif est lié à ce fonctionnement. La force d’un média web étant avant tout son analyse du fait dans l’immédiateté, être les plus réactifs fait partie du jeu et peut engendrer une précipitation… et donc des erreurs dues à la vitesse d’exécution.

Pour moi, l’absence de papier et la pression de l’instantané sont les deux principales raisons qui expliquent le grand nombre de faute présent sur un site web. Ce sont, de mon point de vue, les causes principales qui créent des erreurs d’inattention et autres grosses fautes que l’on retrouve sur la toile. Sans bien entendu dédouaner les responsabilités individuelles : moi je suis par exemple mauvais en grammaire, d’autres du staff sont médiocres en orthographe etc.

Bref ce blog pour finalement rappeler qu’un média web se doit vraiment d’être humble car les combats qu’il mène nécessitent une rigueur de tous les instants. Je crois au pouvoir de la rigueur et de la persévérance et je suis convaincu que vous avez votre rôle à jouer pour contribuer à une amélioration rédactionnelle des médias dont vous parcourez assidûment les colonnes chaque jour. C’est en tout cas l’un des moyens que je vois pour progresser sur le contenu et passer outre l’instabilité financière inhérente à nombre de médias. Une instabilité qui nous empêche d’avancer aussi vite et aussi bien que nous le souhaitons.

Je n’envisage pas un média comme un émetteur qui balance de l’info et son public comme un récepteur qui prend ce qu’on lui donne sans réfléchir. J’ai bien trop de respect pour les gens qui nous lisent, et ce même si vous n’êtes pas d’accord avec nous car qu’on soit d’accord (ou pas) : on s’en fiche ! Là où par contre ça m’amuse moins, c’est quand on entre dans le domaine de la bêtise. Et à ce titre c’est une sacrée satisfaction de voir la qualité globale de vos commentaires.

Nombre d’entre vous prouve qu’Internet peut aussi accoucher d’esprits critiques forts intéressants et pas que de buses qui déversent leur fiel la bave aux lèvres. Pour nous c’est une belle victoire car, pour revenir sur le paragraphe précédent, nous sommes un collectif.

Donc pour voir si vous aimez vraiment Radio Metal, et simplement dans le but de vous tester, nous allons faire des fautes sur nos prochains articles et peut-être même sur ce blog !

Alors soyez vigilants…



Laisser un commentaire

  • Hey, je suis cité dans un article de RM, la célébrité, enfin !! 🙂

    Plus sérieusement, le niveau orthographique de vos articles est largement acceptable. Comme précisé un peu plus haut, on trouve des fautes sur n’importe quel site journalistique, et certaines écorchent la rétine.

    Ok pour vous remonter les fautes détectées, mais je pense qu’il faudrait songer à un meilleur moyen que les commentaires. Cet article en est le parfait exemple : si vous ne voulez pas que les commentaires ne se transforment en joutes orthographiques, il faudrait plutôt créer une section dédiée, non ? Ou alors effacer l’intervention une fois la faute corrigée, histoire que les commentaires véritablement en lien avec l’article ne se retrouvent pas noyés…

    [Reply]

  • Bonjour,

    Si vous voulez rire de et grâce à l’orthographe, découvrez le site d’ orthogaffe.com

    http://www.orthogaffe.com/

    Il vous permettra de revivre nos deux premières saison

    1ère saison : http://www.orthogaffe.com/10.html

    2ème saison : http://www.orthogaffe.com/11.html

    De découvrir l’Index pédagogique : http://www.orthogaffe.com/4.html

    La 3ème saison reprendra le 1er octobre et sera agrémentée d’une bande dessinée : http://www.orthogaffe.com/7.html

    Bonnes vacances,

    Bernard Fripiat

    [Reply]

  • Je trouve que la qualité de l’écriture de Radiométal est bonne ! De temps en temps y’a une faute, mais c’est loin d’être rédhibitoire.

    Si vous voulez, j’ai une liste très complète d’un de mes profs de fac sur les fautes qu’il ne veut plus voir dans ses copies… Et la liste est longue !

    Parmi les fautes dites « de journaliste » les plus commises, attention surtout à la construction du verbe « pallier », on dit pallier quelque-chose (le verbe a un sens proche de cacher, et donc il se construit de la même façon) et pas pallier à quelque-chose (construction influencée par « remédier à »).
    Et l’adjctif « conséquent » n’est pas synonyme de « considérable » (on ne dit pas « il a eu un succès conséquent » pour dire « il a eu beaucoup de succès »).

    [Reply]

  • Si on compte les scores d’erreurs, on à le droit de punir le staff au studio ?

    Sinon, cela ma fait penser à ce strip:
    http://cereales.lapin.org/index.php?number=2143#strips

    [Reply]

  • Fatal_Blood dit :

    Je ne sais pas se qui est le pire faire des fautes d’orthographes sans les voir ou bien corriger mes dictées qui en sont bourrées. Doc’ je te comprend

    ps: j’ai atteins l’honorable score de -93point sur 20 à une dictée une fois (mais elle était longue). Et merci au signaleur de mots qui n’existe pas de l’ordinateur

    [Reply]

  • Parmi les réponses à la question : « Pourquoi y a-t-il autant de faute sur un site web? », je répondrais que c’est surement parce qu’il y a de fortes possibilités de faire quelques fautes de frappes, et de temps en temps il en reste. C’est presque obligatoire qu’il en reste une de temps en temps. Je crois me souvenir d’un article sur le concert de Sytem of a down où j’avais corrigé une faute de frappe ainsi, c’est pas grave, et ça fait de vous des êtres humains 😉 Contrairement aux médias déshumaisés, sans fautes d’orthographe, et sans liens avec ses lecteurs.
    D’ailleurs tiens, je ne vais pas relire ma réponse, comme ça, je l’écris comme je vous l’aurais dit, c’est surement préférable pour rester humains, mais la je part vers un autre type de discours. Allors, limitez vos fautes, mais laissez-en 😉 « Errare Humanum Est »(j’espere qu’il n’y a pas de faute je n’ai jamais fait de latin). Et puis, au moins vous reconnaissez vos lacunes quand il y en a, alors personnellement ça ne me dérange pas voire, ça me fait sourire de voir ue faute de temps en temps. Alors continuez ainsi 😉
    Amicalement,
    Suspiria
    P.S : j’espère que c’est compréhensible ce que je dit et que les fautes n’arracheront les yeux de personnes.

    [Reply]

  • « Là où par contre ça m’amuse moins »
    Il me semble que l’accent grave sur le « u » n’est pas correct. (car on pourrait dire « ou bien »).

    Je dis peut-être, même surement des conneries mais bon !

    [Reply]

    Saff'

    Le « là » en début de phrase suffit à affirmer qu’il faut bel et bien mettre un accent à « où ». Pas de faute de la part du Doc’, donc.

    c’est bien avec accent, car le « où » désigne un lieu, et ne peut pas être remplacer par « ou bien » justement. la conjonction est bonne
    « là ou bien par contre ça m’amuse moins », ça ne veut plus rien dire^^

    j’aime beaucoup cet article également, car je bosse moi-même pour un webzine, et les copies de mes collègues me piquent souvent les yeux! moi-même je ne prend souvent pas assez de temps pour me relire comme il faudrait…

  • jé ri1 comprit

    [Reply]

    juliosram

    tu es un peu comme un ornithorynque au milieu des plaines de Mongolie orientales : tu as rien a foutre la. 😀

  • La gestion de l’orthographe et de la grammaire restera toujours une difficulté pour tout média écrit. Participant à un comité de lecture d’une revue scientifique, je suis parfois atterré de constater le faible niveau de certains auteurs, alors même que leurs compétences techniques sont reconnues. Comme tu le dis fort bien, savoir écrire c’est avant tout respecter l’autre, celui qui prend le temps de lire. Soyons fier de disposer d’une langue certes exigeantes mais qui offre une réelle capacité d’exprimer finement sa pensée.
    Il n’y a pas de miracle, outre la maîtrise de la langue, la relecture (croisée) est la meilleure arme face au danger de la coquille… Un correcteur orthographique s’avère utile mais pas suffisant. Cela étant dit l’avantage du format électronique est d’être corrigeable — sous condition de se limiter aux seules corrections (et non de modifier le fond, un sujet déjà abordé dans ces colonnes) — contrairement au papier !
    Autre élément à ne pas négliger : la ponctuation. Elle donne du rythme à la lecture. C’est un aspect rédactionnel souvent négligé, pourtant utile pour faciliter la lisibilité d’un texte.
    Bref, et pour conclure, je citerai un certain Descartes qui, dans un Discours resté célèbre, a écrit : « Ceux qui ont le raisonnement le plus fort, et qui digèrent le mieux leurs pensées afin de les rendre claires et intelligibles, peuvent toujours le mieux persuader ce qu’ils proposent… »
    Une maxime que tu peux faire tienne mon cher Amaury !

    [Reply]

  • Très bon article Doc ! Il est vrai que l’orthographe et la grammaire sont très importants. Je suis, à titre personnel, moyennement doué en orthographe/grammaire mais j’essaye de faire attention à ce que j’écris 😉

    « le grand nombre de faute présent ». Je me trompe surement mais il n’y a pas un « s » à faute ? ^^

    [Reply]

    NicoV

    Oui, bien vu, mais ça semble bien être la seule faute d’orthographe de ce billet 🙂

    Zakk49

    La même XD

    Très bon article mais moi y en a jamais faire de fote (<3 XD)

    TanguyL

    Il n’y a vraiment pas de faute ici, car « présent » peut aussi s’accorder avec « le grand nombre ».

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3