ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

La planète metal a perdu son King Of Evil Disco


Hier, dimanche 2 novembre, la planète metal a perdu son King Of Evil Disco. Seulement deux jours avant son anniversaire, Wayne Static s’est éteint dans des circonstances qui de toute façon ne nous consoleront pas. Wayne, de son vrai nom Wayne Richard Wells, avait la particularité devant les projecteurs d’avoir l’ombre d’une allumette en feu. Ses cheveux, coiffés en direction du ciel, sa barbe pré et fuck-hipster faisaient de lui une figure reconnaissable entre mille. Sa première guitare, il l’a reçue à 3 ans. On s’imagine alors que la première fois qu’il l’a touchée, il a penché la tête en arrière, les yeux révulsés et s’est balancé comme une poupée désarticulée. Sa guitare, il en a aussi fait sa patte. Un V, celui du goût et parfois du mauvais. Un mélange attendrissant.

En 1994, c’est la naissance de Static-X, Son groupe. Vingt ans de carrière et près de six albums influencés par deux grands groupes que sont Ministry et Fear Factory.

On a eu la chance de les voir sur scène, il y a 3 ans. Le charisme de Wayne était rayonnant. Ce sont près de 30 000 personnes qui dansaient et chorégraphiaient hypnotiques devant une scène maîtrisée à merveille. Pas de pause, ni trêve, la transpiration coulait par litres.

Wayne était doué pour composer des tubes. Un mélange de metal extrême, de hurlements et d’industriel. La machine et le corps. Le Cannibal et le Culte.

Wayne a continué la guerre en 2011 et s’est lancé dans le début d’une carrière solo qui s’est beaucoup trop vite terminée. Pighammer est une succession de titres hypnotiques où les pieds ne peuvent pas demeurer immobiles.

La femme au style américanisé faisait aussi partie de ses amours. En 2008 il se marie avec une actrice pornographique aux rondeurs thoraciques généreuses du nom de Tera Wray. Wayne pêchait par amour et s’entourait toujours de femmes bimbos vulgairement attirantes. Sur scène, croix noires scotchées aux tétons, ces femmes se déhanchaient et priaient le temps du concert le King Of Evil Disco.

Le metal pleure.

48 ans c’est jeune, c’est tôt et ça nous rend triste.



Laisser un commentaire

  • Ce mec faisaient de très bonnes chansons,

    …et je n’ai pas eu l’occasion de le voir sur scène avec son groupe. Annulation au Nightmare before Christmas en première partie de Machine Head au Zentih en 99. Ce soir là, il y avait aussi Type O.

    Un autre personnage unique qui nous a quitté.

    [Reply]

  • Bel hommage! RIP Wayne!

    Contrairement à vous je n’ai jamais eu l’occasion des les voir! A chacune de leur venue en France, ils ont du annuler leur concert 🙁

    Ou les avez vous vu il y a 3 ans?

    [Reply]

  • Game-system dit :

    C’était un personnage absolument unique de la scène metal, charismatique et original
    RIP Wayne Static 🙁

    [Reply]

  • c’est super dommage, même si le groupe n’avait pas autant de popularité que d’autre il on fait des musique qui pour moi et pour plusieurs nous on marqué a vie au fer rouge

    ce mec était un génie RIP Wayne

    [Reply]

  • Bel hommage Virginie, c’est vrai que c’est putain de con…
    Il a voulu jouer avec le risque mais maintenant he’s with stupid 🙁
    J’aurai bien voulu les voir une fois, je continuerai à mettre du gel comme lorsque j’ai découvert Static-X la première fois!

    [Reply]

  • Je suis vraiment super dégouté!!

    J’l’aimais trop ce mec, et surtout son groupe Static-X, dont Shadow Zone a été l’un des tout premier cd que j’ai acheté!!

    Et puis il avait trop une pure barbe de badass!!!

    En plus maintenant ça va être la crise chez les fabricant de gel pour les cheveux…

    RIP, Wayne, RIP.

    [Reply]

  • 🙁

    je suis fan depuis mes 17 ans,jusqu’à aujourd’hui avec sa carrière solo…

    RIP wayne!!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3